background preloader

Activités interactives pour TBI ou non - CRDP de l'académie de Dijon

Activités interactives pour TBI ou non - CRDP de l'académie de Dijon
Related:  Apprentissage par thèmesRESSOURCES ET EXEMPLES EN CLASSE

Apprendre le français par thème Ressources pour tableau interactif Pédagogie et TBI Quand utiliser le TBI ? Pour bien comprendre l'apport du TBI, voici un parallèle avec les manuels scolaires. Dans de nombreux manuels, la page dédiée à une leçon se présente de la façon suivante : Une partie de découverte de la notion à aborder (Les situations sont souvent incompréhensibles pour les élèves n’ayant pas déjà des notions du sujet abordé…). Une partie de mise en forme de la règle (Ce que l’on donne à apprendre par cœur ;-) Une partie d’entrainement (Ce qui se fait par reproduction de l’exemple de début d’exercice et qui peut souvent être réalisé même si on n'a rien compris à la règle…). Prenons en compte ces trois temps pour comprendre le principal apport d’un TBI : La première phase est à mon avis celle ou le TBI est le plus intéressant. La seconde phase, celle de mise en place de la trace écrite, règle ou autre peut se faire avec un simple vidéoprojecteur sans TBI (même si l’apport du TBI peut encore être intéressant à ce stade). Bernard-Yves Cochain La mémoire du cours

Interagir : Communauté de ressources gratuites pour Tableau Blanc Interactif ( TBI ) Créateur d'exercices pour générer des grilles d'additions avec AutoMath Si vous enseignez l’addition en calcul écrit, vous êtes probablement amené à proposer des feuilles d’exercices pour l’entraînement de vos élèves. AutoMath est un petit logiciel bien pratique qui permet de réaliser ces grilles d’additions en un clin d’oeil. Plus besoin de faire des photocopies des manuels et encore moins de composer ces feuilles d’exercices à la main, tout se fait de façon AutoMathisée et selon des réglages prédéfinis. Au lancement du programme, une fenêtre s’ouvre dans laquelle vous choisissez les paramètres pour générer votre grilles d’additions. Vous avez la possibilité de travailler avec des nombres entiers ou décimaux. Vous choisissez ensuite le nombre maximum et minimum de chiffres par terme (Additions avec des unités, des dizaines, des centaines…). Voici un exemple de fichier obtenu: Grille d’additions générée avec AutoMath Vous pourrez aussi choisir si le corrigé se trouve sur la même feuille ou une feuille séparée. Vous aimez cet article?

Un tableau blanc, c'est plus qu'un TBI Vous nous dites TBI? Nous pensons à une page blanche grand format que l’on peut facilement garnir de ce que l’on veut: textes, dessins à main levée, images, vidéos, hyperliens. Ces pages blanches sont disponibles à volonté et peuvent être sauvegardées et modifiées à nouveau, au besoin. Les outils qui permettent ces manipulations et ces ajouts sont simples, offerts soit par le logiciel de présentation du TNI ou par une autre application, qu’elle soit en ligne ou locale. En effet, les TBI/TNI n’ont pas nécessairement besoin d’être utilisés avec leur logiciel de présentation pour être pertinents en classe. Ce dossier a pour but de vous présenter les approches pédagogiques impliquant le TBI-TNI qui nous paraissent les plus efficaces, non seulement en univers social mais aussi dans d’autres domaines. Le point de vue du Récit de l’univers social Enfin, rappelons que nous croyons que les enseignants devraient avoir le choix de leurs outils pédagogiques. Une approche systématique de l’outil

TBI et ressources L’utilisation du TBI en classe permet de faire des présentations captivantes ainsi que des démonstrations impossibles à réaliser avec un tableau traditionnel (outils en géométrie entre autres). De plus, le TBI est une grande source de motivation chez les élèves. Mais encore faut-il que le TBI soit utilisé fréquemment par les élèves. Dans le programme de formation de l’école québécoise, on parle d’intégration des TIC dans l’apprentissage des élèves. C’est dans un tel contexte que le tableau interactif peut devenir un outil d’apprentissage extraordinaire pour les élèves ! Vous trouverez à cet endroit une excellente réflexion d’un collègue du RÉCIT, Marc-André Lalande. Ce n’est pas l’outil qui fait la pédagogie, mais bien ce que l’on fait avec l’outil ! image tirée du site : Utilisation pédagogique du TNI Le guide thématique du Carrefour éducation "Un TBI dans ma classe et alors ?" Un tableau blanc, c’est bien plus qu’un TBI. ActiveBoard SmartBoard Sankore Tutoriels

12 activités pour le tableau numérique - partie1- 4inPartagerinPartager4 Activités TBI ? Vous avez la chance de pouvoir utiliser un tableau numérique (TNI/TBI) ? Vous n’avez pas toujours le temps de créer de nouvelles activités permettant aux apprenants d’interagir entre eux ? Il vous manque une activité pour compléter votre cours ? Vous n’avez peut-être pas eu une importante formation pédagogique à l’utilisation du tableau numérique ? Le point commun entre elle ? Certaines activités peuvent aussi se faire de façon « traditionnelle », sans tableau numérique, mais ces « classiques » revisités ont des chances de susciter plus de motivation car les apprenants vont utiliser eux-mêmes le tableau numérique. 1/ Le « double remue-méninges » :(tous niveaux) Pour préparer une activité de compréhension ou de production ou favoriser la mémorisation du lexique, tout le monde a déjà fait faire des remue-méninges aux apprenants. Affichez votre page de logiciel (Notebook ou autre) en double page. 2/ Le « pendu » : (tous niveaux) Comment le faire ?

Les usages du tableau blanc interactif Quel est le vrai obstacle quant à l’intégration des TIC en salle de classe? | Annick Arsenault Carter Il y a deux mois, j’aurais cru que le manque d’accès aux ordinateurs était l’obstacle majeur à l’intégration des TIC en salle de classe. Aujourd’hui, j’ose dire que c’est plutôt le manque de formation et de motivation chez les enseignants qui sont équitablement les obstacles majeurs. Depuis au moins 7 ans, j’ai un minimum de trois ordinateurs portables en salle de classe qui n’ont que ramassé de la poussière sur le comptoir. En lisant l’article écrit par Martine Rioux(APP) Quant à Inês Lopes qui offre un survol de deux conférences sur les TIC, livrées à l’ACFAS : parlons d’autoefficacité à intégrer les TIC, puis de formation aux compétences informationnelles au lien suivant : Selon moi, le manque de formation et de motivation sont les grands obstacles quant à l’intégration des TIC. Un résumé de ma prochaine semaine suivra…je dois aller charger des piles!

Related: