background preloader

Notre cerveau à l’heure des nouvelles lectures

Notre cerveau à l’heure des nouvelles lectures
Maryanne Wolf, directrice du Centre de recherche sur la lecture et le langage de l’université Tufts est l’auteur de Proust et le Calmar (en référence à la façon dont ces animaux développent leurs réseaux de neurones, que nous avions déjà évoqué en 2009). Sur la scène des Entretiens du Nouveau Monde industriel au Centre Pompidou, la spécialiste dans le développement de l’enfant est venue évoquer « la modification de notre cerveau-lecteur au 21e siècle » (voir et écouter la vidéo de son intervention)… Image : Maryanne Wolf face au public sur la scène du Centre Pompidou, photographiée par Victor Feuillat. Comment lisons-nous ? « Le cerveau humain n’était pas programmé pour être capable de lire. Il était fait pour sentir, parler, entendre, regarder… Mais nous n’étions pas programmés génétiquement pour apprendre à lire ». La présentation de Marianne Wolf via l’IRI. Pour autant, le circuit de la lecture n’est pas homogène. Pourquoi la lecture numérique est-elle différente ? Hubert Guillaud

http://www.internetactu.net/2013/01/04/notre-cerveau-a-lheure-des-nouvelles-lectures/

Related:  Ecrire pour le web 1ConnectivismeA classer-a lireEcriture-lectureDidactique / Pédagogie

Quand le numérique devient un fait cognitif culturel… Le rassemblement, largement médiatisé, organisé par Microsoft autour du numérique le 5 avril, dans la suite du rapport Fourgous et plus généralement d’un ensemble d’ouvrages et d’écrits, met en évidence l’émergence de l’impact culturel et plus précisément cognitif du numérique. Télérama s’y colle aussi avec son forum des 6 et 7 avril sur le thème « enfants et culture » donnant une large part au questionnement numérique. Ce n’est pas nouveau diront les spécialistes qui analysent le domaine depuis longtemps. Ce qui est nouveau c’est que jusqu’à présent la « culture à l’ère du numérique » ne faisait pas basculer le discours pas de manière radicale vers un questionnement de l’apprendre dans nos sociétés.

Être enseignant à l’ère du numérique, défis et opportunités - Centre d'Enseignement Multimédia Universitaire (C.E.M.U.) Université de Caen Basse-Normandie Être enseignant à l’ère du numérique, défis et opportunités Eric Sanchez, Institut Français de l’Enseignement (IFE) L’éducation est aujourd’hui soumise à un changement de référentiel. Ce changement porte plus particulièrement sur les rapports qu’un apprenant entretient avec le savoir, sur les temps et les espaces éducatifs et sur l’importance du collectif dans l’apprentissage. Ainsi, les mutations en cours viennent interroger le rôle et la formation des enseignants qui d’une part bénéficient de nouvelles opportunités en terme de développement de pédagogies centré sur l’élève mais, d’autre part, doivent aussi affronter de nouveaux défis.

Le livre au pays des réseaux sociaux – Formation SAWI de "Spécialiste en médias sociaux" Le livre est mort ! A l’arrivée des nouvelles technologies, on a vite fait d’annoncer que le numérique tuerait le livre. Et pourtant sur les réseaux sociaux, les lecteurs le célèbrent de mille façons donnant un nouveau souffle au monde littéraire. Je Lis Libre des livres gratuits pour les 10 à 14 ans ReadingPhoto Vince Garcia, mars 2010 Coordination Mathias Treffot Des livres que tu peux télécharger, lire, échanger, utiliser pour tout ce qu'il te plaira. Il ne s'agit pas de livres récents, car nous n'avons le droit de te proposer ici que des auteurs morts depuis plus de 70 ans. Mais tu pourras toujours passer de bons moments avec Robinson ou le Capitaine Nemo !

État des recherches en didactique de la littérature 1Quoi de commun entre le diagnostic d’une « crise de l’enseignement de la littérature » que faisait Pierre Kuentz en 1972 (p. 26) et cette déclaration en ouverture des actes d’un colloque récent (Fraisse & Houdart-Merot, 2004, p. 9) : « Dans la France d’aujourd’hui, chacun s’accorde à reconnaître que les études littéraires sont en crise » ? Sans doute pas grand-chose, sinon cette impression de crise qui fait irruption régulièrement dans le débat public ou savant sur les questions scolaires, s’agissant particulièrement de l’enseignement du français et/ou de la littérature (Reuter, 1985 ; Boutan & Savatovski, 2000) et qu’a réactivée récemment en France l’introduction de nouveaux programmes des lycées (pour une analyse didactique de ces discours, cf. notamment Paveau, 2001 ; Plane, 2001 ; Daunay, 2003 ; Bertucci, 2004 ; Coget, 2005). 1 Qu’elle soit dénoncée, notamment par les adversaires des réformes françaises récentes, ou interrogé (...) 11 Cf., la même année, M. Vernet (1970).

Mutations numériques et cognitives: la révolution de l’écrit Par technologie cognitive, il faut entendre les technologies qui manipulent les signes, les stockent et les diffusent: ainsi le langage, l’écriture, l’imprimerie, la rotative, le télégraphe, le téléphone (fixe ou mobile), la radio, le cinéma, la télévision, le web sont des technologies cognitives. Cette liste n’est pas exhaustive même si les ruptures technologiques dans ce domaine sont rares. Revenir sur ces ruptures, mais aussi sur les débats et les critiques qu’elles ont occasionnés, peut nous permettre de mieux comprendre ce qui se joue aujourd’hui avec la révolution de l’Internet. La distance historique et la comparaison permettent de cerner ce que le déploiement social de la technologie cognitive change dans nos manières de voir, de juger, de discuter, de réfléchir. La première et peut-être la plus importante de ces ruptures fut la révolution de l’écriture.

Association pour la pensée complexe Intention et buts Le mode de pensée qui nous a été inculqué obéit essentiellement à des principes de disjonction, de réduction et d'abstraction. Il isole les objets de connaissance les uns des autres, et il rend donc difficile l'appréhension des solidarités, interactions et implications mutuelles qui lient ces objets. Le parisien magazine. blockchain, la révolution dont tout le monde parle En 1993, Marc Andreessen, étudiant américain, mettait au point le premier navigateur Internet. Personne n’aurait deviné que cette invention allait permettre au Web, qui était alors un réseau compliqué réservé aux informaticiens, de devenir un outil utilisé désormais par 3,2 milliards de personnes. Aujourd’hui, Marc Andreessen, à la tête de son propre fonds d’investissement, parie sur une nouvelle technologie : la blockchain, « la révolution la plus importante depuis Internet », a-t-il confié au New York Times.

Caroline Gerber : L'humour est pédagogique ! Le plaisir est-il vraiment le contraire de l’effort ? A cette question, Caroline Gerber, professeure de français en collège à Toulouse, répond de façon édifiante. Un mur padlet (« Quelques idées d’une prof qui s’amuse ») illustre son inventivité pédagogique. Elle y partage des activités susceptibles de « désennuyer » les élèves en cours de français : des recettes de cuisine littéraire, du « storytelling » pour apprendre les conjugaisons en contexte (les élèves réclament une saison 2 !), des interviews télévisées de Victor Hugo, un « speed reading » pour entrer en lecture…. Ingrédients : l’humour, la créativité, la variété, l’articulation littérature/médias… Secrets de fabrication : lier les apprentissages à la modernité et à ses outils, amener les élèves à des manipulations diverses (numériques, génériques, textuelles, grammaticales, lexicales…), collaborer, partager … Au final : une belle invitation à rendre les savoirs encore plus savoureux !

Enseigner la littérature, mission impossible ? Par Françoise Guichard. Enseigner la littérature, mission impossible ? Par Françoise GUICHARD, Professeur de lettres classiques en CPGE littéraire, Lycée Paul Cézanne, Aix en Pce / Collectif « Sauver Les Lettres » Communication prononcée ce vendredi 11 mars 2011 lors du Colloque « Enseigner la littérature à l’Université aujourd’hui », Université de Provence. Je voudrais tout d’abord remercier les organisateurs de ce colloque, et à double titre : non solum pour avoir invité le professeur de CPGE que je suis à intervenir dans un cadre universitaire, sed etiam pour avoir accepté de donner la parole au Collectif « Sauver Les Lettres », un collectif militant, un collectif de militants, pour qui la question d’ « enseigner la littérature » constitue, effectivement, un des chevaux de bataille. Lorsque M.

Related:  Veille