background preloader

Les appâts de la servitude

Les appâts de la servitude
Related:  la soumission "librement" consentie"réduction" de la dissonance cognitive

Accardo, Alain - De Notre Servitude Involontaire De notre servitude involontaire p é à q   ï   à    éé. S’   p p    ’êé -,  ê p  p p   q, b   p, ,       , q’    p q é :   éé pè     bé, ’  Lè    b   p.E  ’ p ’   p   p q   -à ê q   p  p  ééb,  p éé à   yè éq  q p  è  ,  pé ’é,  é  é, ’é   éé ép    pè,  p      pé   q à  b p    . eets uses e qu

Doublepensée Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Origine[modifier | modifier le code] L'auteur présente la doublepensée comme suit : « Winston laissa tomber ses bras et remplit lentement d’air ses poumons. Comme Orwell l'explique dans son livre, le Parti était incapable de conserver une mainmise absolue sur le pouvoir sans dégrader la population et la soumettre à une propagande permanente. Le novlangue lui-même incarne la doublepensée car il contient de nombreux mots qui créent des associations supposées entre des significations différentes. La doublepensée est une forme d'aveuglement acquis et volontaire vis-à-vis des contradictions contenues dans un système de pensée. De plus, l'auto-manipulation en laquelle consiste la doublepensée permet au Parti de promouvoir d'énormes objectifs à côté d'attentes réalistes : « Si l'on doit gouverner, si l'on doit continuer à gouverner, on doit être en mesure de détruire tout sens de la réalité. Références[modifier | modifier le code]

1913 – 2013 – Cent ans d’évolution de la lutte en une image 100 ans sépare ces 2 luttes : - La révolution Mexicaine de 1910 à 1920 dont les deux premières raisons du déclenchement furent la hausse des prix des biens de consommation courante et la forte diminution des salaires réels. - La non révolution du syndicalisme à la Française de nos jours représenté ici par Bernard Thibault ex leader ( de février 1999 à mars 2013) du plus gros syndicat Français, la C.G.T. (Confédération générale du travail). En haut à Gauche : une photo de Fortino Sámano, due à Agustin-Victor Casasola. Sources : En bas à gauche : La photo la plus célèbre de la Révolution Mexicaine. Le 4 décembre 1914, Prise de la ville de Mexico par Emiliano Zapata et Francisco Villa dit Pancho Villa. En haut à droite (très à droite) : Source : Encore plus à droite :

Le Deni Une récente étude d'imagerie du psychologue Drew Westen et ses collègues de l'Université Emory appuie fermement l'existence du raisonnement émotionnel. Juste avant les élections présidentielles Bush-Kerry de 2004, deux groupes de sujets furent recrutés - 50 ardents démocrates et 50 ardents républicains. On présenta à chacun des déclarations conflictuelles et apparemment dommageables sur leur candidat ainsi que sur des cibles plus neutres comme l'acteur Tom Hanks (qui, semble-t-il, est un type sympathique pour les gens de toutes obédiences politiques). Sans surprise, quand on demanda aux participants de tirer une conclusion logique au sujet d'un candidat appartenant à l'autre - « mauvais » - parti politique, les participants trouvèrent un moyen de parvenir à une conclusion qui donnait une mauvaise image du candidat même si la logique aurait dû mitiger les circonstances particulières et leur permettre d'aboutir à une conclusion différente. Voilà où cela devint intéressant:

De la servitude moderne (vidéo géante pour réveiller les morts !)… Accueil » Argent et politique, Manipulation, Réflexion » De la servitude moderne (vidéo géante pour réveiller les morts !)… Pour les retardataires….. « Toute vérité passe par trois stades : En premier lieu on la ridiculise ; en deuxième lieu on s’y oppose violemment; enfin on l’accepte comme si elle allait de soi. » Schopenhauer De la servitude moderne est un livre et un film documentaire de 52 minutes produits de manière totalement indépendante ; le livre (et le DVD qu’il contient) est distribué gratuitement dans certains lieux alternatifs en France et en Amérique latine. (…)L’objectif central de ce film est de mettre à jour la condition de l‘esclave moderne dans le cadre du système totalitaire marchand et de rendre visible les formes de mystification qui occultent cette condition servile. Il a été fait dans le seul but d’attaquer frontalement l’organisation dominante du monde. Auteur : Jean François BrientSource : www.youtube.comNous, les esclaves modernes !

Pourquoi les gens défendent-ils des systèmes injustes, incompétents et corrompus? Comment se fait-il que les gens défendent et appuient des systèmes sociaux (gouvernements, institutions, entreprises…) qui s'avèrent injustes, incompétents et corrompus? Dans le cadre de la théorie de la justification du système (1), en psychologie sociale, des études montrent qu'ils cherchent à maintenir leurs vues selon lesquelles leurs systèmes sociaux sont relativement légitimes, même lorsqu'ils sont confrontés à des informations qui suggèrent le contraire. Ils s'engagent alors dans des processus psychologiques qui visent à défendre le système et à le justifier. Mais ils ne justifient pas leurs systèmes sociaux en tout temps, expliquent les psychologues Aaron C. Selon leur analyse des études sur le sujet, 4 conditions peuvent motiver à justifier un système. Le système est menacéLorsque menacés les gens se défendent eux-mêmes et défendent leurs systèmes. La justification, soulignent les chercheurs, n'est pas la même chose que l'approbation. Voyez également:

L'autorité et la liberté Après avoir lu l'article de Leek Osov « Shambhala, centre occulte du futur gouvernement mondial ? », un lecteur demande : « Peut-on savoir ce que sont les gangs de l'astral ? ». Le texte de Joël Labruyère « L'autorité et la liberté » répond à cette question et permet de mieux comprendre la nature des forces qui peuplent la dimension subtile. De plus, il traite de l'origine métaphysique du Nouvel Ordre Mondial. L’autorité est l’agent le plus destructeur sur cette planète. Les autorités terrestres ne sont pas reliées à la sagesse universelle, mais elles sont mues par l’instinct de conservation de leurs privilèges et de leurs statuts - par cynisme ou par ignorance. Dans une civilisation matérialiste, la connivence entre l’autorité et la masse devient particulièrement destructrice car il n’y a pas de borne à la double avidité en présence. Or, pour penser comme un être vraiment libre, il faut d’abord être libre de toute autorité, de toute tradition, de tout système idéologique ou économique.

Les piédestaux invisibles - Le Guide du Messie Non, cet article ne traitera pas d’entités invisibles. Bien que la présence de formes de vie/conscience incorporelles ne fasse pas de doute, je laisse le soin à d’autres d’en débattre pour le moment. En fait, la citation du Guide du Messie était opportune, mais nous n’avons nul besoin de décorporer les êtres pour les croire plus intelligents ou plus aptes que nous. Notre habitude à la dévalorisation est grande, très grande, et notre propension à la victimisation, énorme. Pour clarifier la citation du départ, notons au passage qu’il faut bien comprendre ici que le réel « savoir » n’est pas synonyme de « détenir de l’information », bien que les dictionnaires usuels soient ambivalents à ce sujet et que le système académique n’en tienne majoritairement pas compte. Experts scientifiques, gourous et maîtres en tout genre Lorsque les climatologues nous disent que la terre se réchauffe, nous les croyons sur parole et habituellement sans questionner. Le faux respect Notes :

Related: