background preloader

Savoir revivre (Jacques Massacrier)

Savoir revivre (Jacques Massacrier)
À quoi bon lancer des cris d'alarme contre la société de consommation et d'industrialisation, contre la pollution qui en résulte, si nous continuons à faire vivre les industries qui nous empoisonnent et épuisent les ressources naturelles de notre planète ! Pourquoi entretenir les mauvaises herbes qui étouffent les légumes de notre jardin ? Dans le tumulte de la foule indifférente des grandes cités, on ne perçoit plus les plaintes, alors n'usons pas le peu d'oxygène que nous reste à crier notre désarroi. Allons plutôt réapprendre à vivre en se passant du produit de ces industries et retrouvons au contact de la nature les bases d'une véritable échelle des valeurs, devant le merveilleux équilibre biologique nous pourrons mesurer l'immensité du désordre de notre société. Certes, nous aurons du mal à nous passer complètement de ces produits manufacturés, nous avons accumulé trop de vilaines manies pendant des générations.

http://savoir-revivre.coerrance.org/

Produire ses graines bio Récemment édité par Terre Vivante, "Produire ses graines bio" nous dit tout ce qu'il faut savoir pour cultiver légumes, aromatiques et fleurs afin d'en obtenir les graines. Le tout pour ne production de qualité puisque conforme aux pratiques de l'agriculture biologique. L'auteur, Christian Boué, est lui-même producteur de semences biologiques et est membre depuis 18 ans du groupement "le biau germe". Ces agriculteur, visiblement passionné et engagé nous explique les fondamentaux et la pratique de la sélection des espèces végétales avec une clarté et une précision remarquables, le tout agrémenté d'une pointe d'humour assez rare dans ce genre d'ouvrage, qui en rend la lecture agréable alors que le sujet aurait pu s'avérer fort rébarbatif. La modestie de l'auteur en rehausse la valeur.

100 sites pour consommer sans posséder Voici une première tentative (à ma connaissance) de création d’une liste d’initiatives françaises (ou ayant des activités en France) sur la consommation collaborative (voir la définition au bas de cet article). Dans cette liste, le parti pris a été d’indiquer les initiatives relevant des formes nouvelles d’échange entre particuliers (partage, troc, échange, location) ainsi que les nouveaux styles de vie collaboratifs (crowdfunding, coworking, colunching ...) mais aussi des initiatives se situant aux limites du sujet mais qui méritaient d’être mises en avant pour l’innovation sociale qu’elles représentent. N’hésitez pas à apporter vos contributions à cette liste collaborative ! Alimentation

ANTHROPOSOPHIE Par Myriam Libert © 1995 Dossier paru dans la revue Biocontact – F-81601 Gaillac– mars 1995 – pages 14 à 32. Pour_approfondir_l’Anthroposophie…_ La Rédaction (de Biocontact) prie instamment les lecteurs qui souhaiteraient reproduire ce dossier de ne pas le tronquer, à la demande expresse de l’auteur, ceci afin de ne point déformer l’œuvre de Steiner, si riche et si subtile. Merci

Masanobu Fukuoka - Reverdir le desert Masanobu Fukuoka est un autre de ces pionniers de l'agriculture "du long terme" (sustainable) qui se sont rendus à là 2ème conférence internationale de PermaCulture.. Nous nous sommes entretenus avec lui alors qu'il visitait la "Abundant Life Seed Foundation" de Port Townsend à Washington, quelques jours avant qu'il ne présente sa conférence. Il aime dire de lui qu'il n'a aucune connaissance hormis celle contenue dans ses livres, dont La révolution d'un seul brin de paille (Chez Trédaniel - Editions de la Maisnie, 1983) et The Natural Way of Farming, démontrant ainsi qu'il ne manque pas de sagesse.. Sa méthode d'agriculture ne nécessite pas de labour, pas de fertilisants ni de pesticides, pas de désherbage ni d'élagage ainsi que très peu de travail! Il accomplit tout cela (y compris des rendements élevés) grâce à une extrème précaution dans la détermination de la période de semis tout comme dans le choix des combinaisons de plantes (polyculture).

Chez Merci, on prend son temps – anyresa mag Au Café Bouquiniste , pour 5€ on s'achète un livre à feuilleter autour d'un café. Pour déjeuner, on s'installe à côté du jardin dans la Cantine Merci . Galettes aux légumes, carottes à l'orange, fondant au chocolat, crumble au fruits rouge, ou jus de kiwi-gingembre, on s'offre une pause gourmande vitaminée histoire de faire le tri parmi tous les articles qu'on a repéré. En savoir plus Creuser une serre souterraine La serre souterraine de type "walipini", directement creusée à deux mètres sous terre. Le potager est-il condamné à la torpeur en hiver si l’on veut fonctionner de manière écologique ? Pas si l’on prépare une serre souterraine, construction pouvant être rudimentaire mais efficace. Voici une initiation à ce procédé tout autant intéressant qu’amusant ! Creuser une serre souterraine

Merci : 1er Charity Shop à Paris Le mois dernier, un nouveau concept store a ouvert, à proximité de Bastille, au 111 boulevard Beaumarchais (Paris 3eme), sous le nom de “Merci”. Le lieu : un superbe loft de 1,500 m2 parfaitement rénové. Le concept : le 1er “Charity Shop” en France. A voir : un café littéraire, un fleuriste, des objets déco, et une sélection de marques de mode pour femmes, hommes et enfants. Merci, le concept store solidaire Un nouveau type de concept store vient d'ouvrir ses portes à Paris. Chez Merci, la mode se met au service de la solidarité. Les fashionistas que nous sommes sont souvent confrontées à un sacré dilemne. En ces temps où les mots crises, récession, chômage et pauvreté envahissent notre quotidien, comment continuer à faire du shopping sans culpabiliser ?

Le poulailler: le poulet et la permaculture ËPINAL - (AFP) - Le Vélibois, le premier vélo urbain en bois à assistance électrique dont la conception a demandé plus de quatre ans de travail, est en phase de finalisation à Epinal, où cette innovation technologique doit devenir une bicyclette de libre-service dans les prochains mois. "C'est un vélo d'usage urbain, qui peut être utilisé par tout le monde. Son comportement est aussi dynamique que n'importe quel vélo classique", s'enthousiasme l'un des initiateurs du projet, Emmanuel Antonot, le PDG de Moustache bikes, un constructeur de vélos installé dans les Vosges. Réputé plus confortable qu'un vélo classique, car le bois absorbe mieux les chocs que l'aluminium, le Vélibois est "particulièrement maniable, parce qu'il dispose d'un cadre en bois creux, donc plus léger", notent ses concepteurs. Quatre ans plus tard, le premier prototype du Vélibois est né de cette coopération entre chercheurs et industriels. Sa commercialisation est prévue d'ici un à deux ans.

Les paranthèses, ce n'est pas moi qui les met, c'est facebook car Sintod est dans la sous rubrique "surnom" ! by shintod Mar 19

c'est bon je t'ai trouvé avec ton nom mais en fait shintod est écrit avec des parenthèses (Shintod) et comme je les avais pas mis ca marchait pas. à mon avis faudrait que tu mettes des espaces entre les parenthèses et ca fonctionnerait ( Shintod ) by viezen Mar 19

Ce sont mes paramètres qui ne te permettent pas de me retrouver sur facebook ? by shintod Mar 19

à cause des parenthèse ca ne marchait pas ! by viezen Mar 19

Si tu ne trouves pas avec Shintod, ce qui me parait bizarre, essaie avec Sébastien LE CLANCHE ! by shintod Mar 19

ben écoute oui ca peut être util ! je n'arrives pas à te trouver ! by viezen Mar 19

Oui c'est bien moi. Je suis aussi sur facebook, si tu veux discuter. by shintod Mar 19

salut shintod ! dis tu ne serait pas le shintod avec qui j'avais discuté sur changebook ? on avais parlés de construction en terre ! moi c'est thibault.ce serait marrant de te trouver là... a plus tard ! by viezen Mar 19

Related:  Littérature