background preloader

Autarcie (Autonomie)

Facebook Twitter

Vivre en autonomie : les conseils clés ! (1ère partie) Rocket stove - Les outils de l'autonomie. Technologies méconnues pour la vie en autarcie. Nombre de personnes souhaite avoir au cas où, de quoi s’en sortir un peu si quelque chose arrive, n’importe quoi: conflit majeur, grosse panne d’électricité, catastrophe naturelle, krach financier, n’importe quoi qui puisse changer notre manière de vivre de manière radicale, et en cette période d’instabilité sur la planète, toutes les options sont envisageables… Pour d’autres, le simple fait de vivre de manière plus simple et plus traditionnelle n’est pas une option, c’est devenu un but.

Technologies méconnues pour la vie en autarcie

Pourtant, qui dit sortir de ce système (volontairement ou non) dit rencontrer des difficultés, et de ce côté, chaque piste est intéressante et mérite d’être explorée. C’est pour cela que je vous relaie cette liste, peut-être certaines idées vous paraîtront intéressantes et exploitables, et peut-être même trouverez-vous des solutions auxquelles vous n’avez jamais pensé! Allez savoir… Autarcie énergétique, source de l’illustration: Retrouversonnord.be Sur le même thème. Technologies méconnues pour la vie en autarcie. *Vivre en autonomie, produire son électricité..son chauffage et gérer l'eau: une réalité.*** Via LES-CABANES.COM Site spécialiste des cabanes en France ***Vivre en autonomie, produire son électricité..son chauffage et gérer l'eau: une réalité.*** L'autonomie a toujours été relative à nos besoins et ce n'est pas H.D Thoreau pionnier de la décroissance dans son livre Walden qui dirait le contraire.

*Vivre en autonomie, produire son électricité..son chauffage et gérer l'eau: une réalité.***

En dehors des cités, nous avons la possibilité de nous "désabonner" des certains services par un équipement en matériels alliant les nouvelles technologies: panneaux solaires, batteries, téléphonies mobile... et des moyens plus traditionnels comme le chauffage au bois et les toilettes sèches.

Avant tout chose il est important de comprendre et découvrir comment s’orienter vers un bâtiment à basse consommation en répondant à ses besoins par des dispositifs de production d’énergies renouvelables. Les alternatives : Un domaine détient un certain potentiel énergétique qu’il est possible d’utiliser pour nos besoins. Les énergies naturelles : Economiser l’énergie : Chauffage 1) Poêle à bois: Biogaz >>

Vivre en autonomie en France : une réalité. Si vous pensez que tout plaquer pour une vie d’aventures n’est possible qu’à l’étranger, détrompez-vous.

Vivre en autonomie en France : une réalité

Pas besoin d’habiter à l’autre bout du monde pour vivre sa liberté. Nico, Marina et leur tribu prouvent que tendre vers l’autonomie n’est pas utopique en France. Vous me direz : C’est bien beau tout ça mais ça demande un certain budget et des conditions. Ce n’est pas donné à tout le monde ! Tout dépend de ce que vous voulez vraiment être. C’est dans la montagne ariégeoise, sur deux hectares de terrain-forêt que l’aventure de Nico commence. Un village à proximité n’est malgré tout pas de refus Ne le prenez pas pour un ermite, cet ingénieur informatique est un vrai entrepreneur. Avec sa compagne Marina et leurs 5 enfants, ils tendent vers l’autonomie Tant matérielle que psychologique. Parce que le rapport temps/argent imposé par un système qui s’écroule ne semble plus adapté. Deux amis proches se joignent à la tribu pour l’aventure. Dans des yourtes disséminées à flan de montagne Merci qui ? Fabriquer son électricité.

Une batterie souple créée à partir de la cellulose du bois. Cette batterie souple a été conçue à partir de nanofibrilles de cellulose extraites du bois.

Une batterie souple créée à partir de la cellulose du bois

Elle est imprégnée d’une encre conductrice et sa structure en 3D offre une capacité de stockage d’énergie plus importante que les batteries standard. © Max Hamedi and Wallenberg Wood Science Center Une batterie souple créée à partir de la cellulose du bois - 2 Photos La cellulose, ou plus précisément les nanofibrilles de cellulose (NFC) obtenues à partir du bois, offrent des perspectives très prometteuses en matière de chimie verte, mais pas seulement… La semaine dernière, nous rendions compte des travaux de chercheurs nord-américains ayant mis au point un procédé de fabrication d'une puce électronique biodégradable à base de papier de nanofibrilles de cellulose. Ce substrat représente une alternative aux matériaux non renouvelables et potentiellement toxiques employés actuellement dans les semiconducteurs. Il offre par ailleurs une souplesse mécanique des plus intéressantes. Sur le même sujet.