background preloader

Aide alimentaire et circuit court

Facebook Twitter

RIODD 2016 Paturel Carimentrand. OBS84 ATD Quart Monde2. Ressources documentaires - Aide alimentaire et accès à l'alimentation pour tous. Tude sur les pratiques alternatives a l aide alimentaire. ‪L’alimentation, arme du genre‪ C’est un constat de l’anthropologie sociale que bien des gens ignorent, ou choisissent d’ignorer : quels que soient les concepts pour la définir – « subordination » ou « arraisonnement » des femmes (Mathieu, 1985), « valence différentielle des sexes » (Héritier, 1991), « domination masculine » (Godelier, 1982) – la hiérarchie hommes/femmes est une réalité qui concerne toutes les sociétés humaines étudiées.

‪L’alimentation, arme du genre‪

Loin d’être l’épiphénomène que le féminisme de l’égalité a bien voulu laisser croire, les pratiques d’inégalité sociale sont la conséquence de la différenciation sociale qui nécessite d’instituer deux catégories humaines discriminatrices (les « hommes », les « femmes ») en se servant de la contribution biologique différenciée des corps dans la procréation : ceci repré­sente l’apport incontournable des épistémologies féministes dites matérialistes (Mathieu, 1985 ; Guillaumin, 1992 ; Tabet, 1998 ; Delphy, 2008 ; Bereni & Trachman, 2014 ; Bereni et al., 2012 ; Clair, 2012). Prevost ChiffoleauLux. Les jardins collectifs, entre nature et agriculture. Dossier : Nature(s) en ville Des premiers jardins ouvriers nés en France au XIXe siècle aux jardins familiaux et partagés d’aujourd’hui, les jardins collectifs, nommés ainsi par opposition aux jardins privés individuels, n’ont cessé d’évoluer, mobilisant autour d’eux un ensemble d’acteurs : État, entreprises publiques ou privées, associations...

Les jardins collectifs, entre nature et agriculture

On les divisera ici en deux grandes catégories, les jardins familiaux et les jardins partagés. Apparus en Allemagne, les jardins familiaux se développent véritablement en France à partir de 1896 sous l’impulsion de l’association « La ligue du coin de terre et du foyer » fondée par l’abbé Lemire, prêtre démocrate chrétien d’origine paysanne et homme politique influent (Dubost 1997).

Dénommés également jardins ouvriers, leur objectif est de lutter contre l’alcoolisme et de donner aux ouvriers venus des campagnes une parcelle de terre à cultiver. Faire son jardin revêt alors une dimension autant sociale qu’alimentaire. Figure 1. Figure 2. . © P. Cahier Aide alimentaire DEF. Aide alimentaire : et si on pensait différemment le système ?

« L’aide alimentaire est le symbole de l’échec du système productiviste » Le moins que l’on puisse dire, c’est que Dominique Paturel ne mâche pas ses mots.

Aide alimentaire : et si on pensait différemment le système ?

Retraçant la genèse l’aide alimentaire, elle énumère une à une les difficultés auxquelles elle est désormais confrontée. Première d’entre elles, sa logique d’approvisionnement. Des Restos du cœur aux Banques alimentaires, en passant par le Secours Populaire ou le Secours catholique, les associations récupèrent, notamment, surplus et invendus auprès de la grande distribution. Pour subvenir aux besoins des plus démunis, elles mobilisent de fait les circuits longs, s’adossent au modèle dominant de l’agriculture productiviste. Cahier Aide alimentaire DEF. Circuit court et aide alimentaire. Cna avis72. Bia 15 cle4116ca. Aide Alimentaire et accès à l’alimentation. Introduction Les récents débats sur la diminution des subventions européennes pour le Programme d’aide alimentaire aux plus démunis (PEAD) et leurs médiatisations ont propulsé l’aide alimentaire en première ligne comme symbole des retombées de la crise sociale, politique et économique actuelle.

Aide Alimentaire et accès à l’alimentation

Le dispositif français contemporain, élaboré sous l’influence de Coluche en 1985 1), doit se réorganiser pour faire face aux changements en cours. Quant au dispositif européen 2), après l’arrêt de la cour européenne de juin 2011 à la suite d’un recours déposé par six pays, lui aussi doit trouver une nouvelle forme d’organisation en accord avec le traité de Lisbonne. D’autre part, l’aide alimentaire européenne et nationale semble se désinsérer des débats agroalimentaires planétaires autour de l’accès à l’alimentation durable. Or, ce dispositif ressemble bien à une filière qui ne dit pas son nom, entre économie sociale et business social. 1. 1.1. 1.2. 1.3. à la participation 2. 2.1. L'organisation de l'aide alimentaire en France : L'aide alimentaire dans les pays "développés" : état des lieux, solutions proposées et nouvelles possibilités. En France, l'aide alimentaire (AA) prend divers schémas.

L'organisation de l'aide alimentaire en France : L'aide alimentaire dans les pays "développés" : état des lieux, solutions proposées et nouvelles possibilités

Le plus simple s'articule autours de la Fédération Française des Banques Alimentaires (la FFBA) sur trois niveaux avant de parvenir aux bénéficiaires. 1. Les donateurs : Deux acteurs institutionnels sont engagés à subventionner l'AA en France: - Le Programme Européen d'Aide aux Démunis (PEAD) qui finance à hauteur de 50 millions d'euros (en 2007) => la FFBA - Le programme national de l'AA : le Programme d'Aide Alimentaire (PAA) & le Programme Alimentation et Insertion (PAI) inclus dans le Plan Alimentation et Nutrition PNNS de la France (PNNS 1 & 2) à hauteur de 10 millions par an, mais doublé en 2008 et 2009.

=> le réseau de l'Association Nationale de Développement des Epiceries Sociales (Andes). - La grande distribution => Andes => la BA locale.