background preloader

Prévenir pour quoi faire ?

Prévenir pour quoi faire ?
(/accueil/pages-contact/FormulaireEnvoyerLien.html?currentUrl=http%3A%2F%2Fwww.inrs.fr%2Faccueil%2Fdemarche%2Fprevenir.html¤tTitle=Pr%C3%A9venir%20pour%20quoi%20faire%20%3F) ( (/accueil/pages-contact/Choixformulaire.html? Faire de la prévention au travail c’est préserver la santé et la sécurité des salariés dans l’entreprise. Chaque année, les accidents du travail et les maladies professionnelles se traduisent par la perte de 45 millions de journées de travail. Principales causes des accidents du travail avec arrêt en 2012 Évolution du nombre de maladies professionnelles depuis 2008, globalement et pour les tableaux relatifs aux TMS (n° 57) et aux affections liées à l'amiante (n° 30 et 30 bis) Une obligation légale L’employeur est responsable de la santé et de la sécurité des salariés de son entreprise. Des bénéfices humains et sociétaux Un comportement gagnant/gagnant Mis en ligne le 07 août 2014

En extérieur Salariés du BTP, agents d’entretien des bâtiments, personnel de sécurité, travailleurs agricoles… Nombreux sont les salariés qui, occasionnellement ou quotidiennement, travaillent hors d’un bureau ou d’un atelier, en plein air. Outre les risques liés à leur activité et aux conditions dans lesquelles ils l’exercent, ces travailleurs sont particulièrement exposés aux contraintes climatiques. Les risques les plus évidents encourus par les travailleurs de l’extérieur surviennent quand les conditions météorologiques sont mauvaises : froid (surtout quand il se combine avec du vent et de la pluie), foudre, fortes chaleurs (exposition directe aux rayonnements du soleil), passage d’une situation de travail au froid à une ambiance chaude (ou inversement). Ces conditions peuvent créer des dysfonctionnements dans le travail, des troubles pour la santé et contribuer à la survenue d’accidents du travail. Risques liés à l’environnement et à l’activité Il peut s’agir selon les cas :

Le document Unique de Sécurité (D.U.S.) L'employeur est légalement responsable des bonnes conditions de santé, de sécurité et de travail des salariés au sein de l'entreprise. Il doit donc dans ce cadre prendre toutes les dispositions nécessaires pour assurer la sécurité et protéger la santé des travailleurs de son établissement et doit répondre ainsi à des obligations légales. En France, le document Unique de Sécurité (D.U.S.) a été créé par le décret n° 2001-1016 du 5 novembre 2001. Il est la transposition, par écrit, de l'évaluation des risques, imposée à tout employeur par le Code du Travail (article R. 4121-1 et suivants du code du travail français). Il est obligatoire pour toutes les entreprises et associations de plus de 1 salarié. Dans les grandes entreprises, un document unique est établi dans chaque établissement et tous les secteurs d'activité sont concernés par l'obligation de réaliser un document unique. Absence de Document Unique de Sécurité (D.U.S.) Objet du Document Unique de Sécurité (D.U.S.)

Évaluation des risques et document unique L’évaluation des risques constitue une étape cruciale de la démarche de prévention. Elle en est le point de départ. L’identification, l’analyse et le classement des risques permettent de définir les actions de prévention les plus appropriées, couvrant les dimensions techniques, humaines et organisationnelles. Évaluer les risques qui ne peuvent pas être évités est l’un des principes généraux de prévention présents dans le Code du travail. Identifier les dangers, analyser les risques L’évaluation des risques professionnels consiste tout d’abord à identifier les dangers et analyser les risques : Identifier les dangers, c’est connaître tous les facteurs susceptibles de causer un dommage à la santé des salariés. L’évaluation porte sur la conception des lieux (aménagement, réaménagement), sur les installations et les équipements de travail, sur les substances et préparations chimiques et sur les situations de travail. Classer les risques identifiés Mobiliser pour évaluer

CNPS - Guides et documents pratiques - Evaluation des risques professionnels Le présent guide a été réalisé par un groupe mixte de préventeurs, ingénieurs et médecins du CNRS et des établissements d'enseignement supérieur. Il a pour objectif d'aider les chefs de service dans leur démarche globale de prévention. Ce guide s’adresse aux chefs d'établissement (président, directeur, administrateur) et aux chefs de service (directeurs d'unité, de laboratoires, de service, de département, d'institut, d'UFR, d'IUT,...). Il a pour but d'aider les établissements, et notamment les chefs de service, à identifier les facteurs de risques auxquels peuvent être exposés l'ensemble des personnels (bruit, stress, rayonnement, substance nocive, équipement et matériel dangereux, incendie,...) et de transcrire les informations dans le document unique. Le document unique, devant être mise à jour annuellement, permettra : Télécharger l'intégralité du guide d'évaluation des risques professionnels (2,59 Mo - 35 pages - pdf) Évaluation des risques professionnels Fiches de risques

Forclum CA 2010 presses-publications DEPARTEMENT COMMUNICATION Nadia Benhenia nbenhenia@cokecce.comT 01.58.00.27.92 Département Communication et Affaires Publiques Coca-Cola Entreprise 27, rue Camille Desmoulins 92784 Issy Moulineaux Cdx 9 voir aussi Coca-Cola Enterprises Inc. : Mentions légales : Contact Consommateurs : Crédits : Plan du site Disposition juridique et norme technique Différents types de règles sont édictées en matière de santé et de sécurité au travail. Il existe des règles obligatoires (dans la loi et les règlements). Des normes techniques existent également pour aider un constructeur ou un concepteur à fabriquer ou réaliser un produit, un équipement ou un local de travail. Ces normes n’ont pas la plupart du temps de force obligatoire. Règle juridique. Règle de droit La règle de droit est le plus souvent en France une règle écrite. Le Droit français est ainsi constitué de textes (lois, règlements, arrêtés…) dont l’application est obligatoire dès lors que le texte a été publié (au Journal officiel généralement). Une règle de droit peut interdire certains comportements (interdiction de fumer sur les lieux de travail par exemple). Le non-respect de la règle peut être sanctionné par une peine (amende, peine d’emprisonnement…). Norme technique Les normes techniques sont issues d’un processus dit de normalisation. Présomption de respect de la loi

31989L0391 Directive 89/391/CEE du Conseil, du 12 juin 1989, concernant la mise en oeuvre de mesures visant à promouvoir l'amélioration de la sécurité et de la santé des travailleurs au travail Journal officiel n° L 183 du 29/06/1989 p. 0001 - 0008 édition spéciale finnoise: chapitre 5 tome 4 p. 0146 édition spéciale suédoise: chapitre 5 tome 4 p. 0146 DIRECTIVE DU CONSEIL du 12 juin 1989 concernant la mise en oeuvre de mesures visant à promouvoir l'amélioration de la sécurité et de la santé des travailleurs au travail (89/391/CEE) vu le traité instituant la Communauté économique euro- péenne, et notamment son article 118 A, vu la proposition de la Commission (1), établie après consultation du comité consultatif pour la sécurité, l'hygiène et la protection de la santé sur le lieu de travail, en coopération avec le Parlement européen (2), vu l'avis du Comité économique et social (3), Article premier Objet 1. 2. 3. Article 2 Champ d'application 1. 2. gnante. tive. Article 3 Définitions Article 4 1. 2. Article 5 a)

La performance sociale : une aberration dangereuse. Une nouvelle expression est en train d'apparaître au sein des cabinets de consultants et de certaines directions d'entreprises : la performance sociale. Elle risque de se diffuser rapidement, se situe dans le droit fil de l'approche techniciste et instrumentale qualifiée de « risques psychosociaux au travail ». Mesurons le chemin parcouru en presque 40 ans : au début des années 70, Antoine Riboud, alors PDG du groupe BSN, devenu Groupe Danone, posait les fondements du double projet économique et social. Ce qui alors, relevait du stratégique du projet, de la pénétration réciproque entre l'économique et le social, d'une ambition large et à long terme se trouve réduit à de la tactique, de l'instrumental, du mesurable, à la tentative de tempérer la performance économique par une performance sociale ! On refuse de voir que, relativement à la « souffrance au travail », c'est la notion même de performance qui est en cause. Qu'est-ce qu'une performance ? D'où vient la souffrance actuelle ?

Formation et information La formation et l’information sont une obligation de l’employeur en matière de prévention des risques professionnels. Elles concernent tous les salariés, y compris les nouveaux embauchés, les intérimaires, les sous-traitants, ceux qui viennent de changer de poste, ceux qui interviennent de façon occasionnelle dans les activités d’entretien ou de maintenance. Elles ont pour corollaire le devoir du salarié de suivre ces formations et de respecter les consignes qui lui sont transmises. En matière de prévention des risques professionnels, l’employeur est obligé d’informer ses salariés. Renforcer les compétences par des formations Au-delà de ce devoir d’information, l’employeur a l’obligation d’assurer la formation à la sécurité des salariés, à l’embauche ou à l’occasion de toute modification du poste de travail. Cette formation à la sécurité a pour objectif de les instruire notamment des mesures de prévention à respecter dans l’entreprise ainsi que de la conduite à tenir en cas d’accident.

Évaluation des risques Il y a de bonnes raisons à cela. Si l'évaluation des risques – qui constitue le début de l'approche de gestion de la santé et la sécurité – n'est pas effectuée correctement ou n'est pas effectuée du tout, il est peu probable que des mesures de prévention appropriées soient identifiées et mises en place. Tous les ans, dans l'Union européenne, des millions de personnes sont victimes d'accidents du travail ou développent de graves problèmes de santé sur le lieu de travail. Si l'évaluation des risques est si importante, c'est qu'elle est la clé de la santé au travail. L'évaluation des risques est un processus dynamique qui permet aux entreprises et aux organisations de mettre en place une politique proactive de gestion des risques sur le lieu de travail. C'est pourquoi il est important que les entreprises de tout type et de toute taille effectuent régulièrement des évaluations.

Related: