background preloader

Les enjeux ressources humaines de la RSE

Les enjeux ressources humaines de la RSE
Force est de constater, pourtant, que les directions des ressources humaines n’ont pas encore pleinement réussi à s’emparer des thématiques, principes, et objectifs de la RSE, ni à imposer leur légitimité sur ce sujet auprès des chefs d’entreprises et des comités de direction. Or, on a le sentiment que les temps changent et leur semblent favorables. Presque 30 années après la naissance des principes fondateurs du développement durable caractérisée par l’engagement des entreprises sur les aspects essentiellement environnementaux centrés sur les deux objectifs prioritaires de leur stratégie - la réduction des coûts et la gestion des risques - on remarque que les questions sociales et sociétales laissées en jachère commencent à s’imposer. Les DRH et leurs équipes voient leurs rôles et missions s’enrichir, et leur fonction s’offrir l’opportunité de gagner une légitimité nouvelle. Les thématiques RSE qui relèvent des directions des ressources humaines sont nombreuses :

Temperprise : l'outil RH qui mesure la météo de votre entreprise Difficile pour un dirigeant de suivre jour après jour l'ambiance de travail de ses collaborateurs et encore moins leur humeur. Pourtant, ces données ont un impact direct sur la motivation et leur implication, et donc potentiellement, sur les performances de l'entreprise. Face à cette problématique, l'International Mindfullness Institute, structure lyonnaise spécialisée dans l'accompagnement des managers, a mis au point une solution : Temperprise, "la station météo interne collaborative" des entreprises de plus de 20 salariés. Prévoir la météo de votre entreprise Subventionné par Oséo, cet outil RH propose au dirigeant de connaître jour après jour "le temps qu'il fait" dans sa société et même d'obtenir des prévisions à la semaine de la météo de son entreprise. L'intérêt ? En effet, Temperprise ne se contente pas de restituer des "relevés météo", il formule également des prévisions d'évolution semaine après semaine en se basant notamment sur les données du mois précédent. Tarifs :

Lien avec le bien-être au travail Entreprise et handicap : les enjeux juridiques 1) La reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé Selon l’article L. 5213-1 du Code du travail, "est considérée comme travailleur handicapé toute personne dont les possibilités d'obtenir ou de conserver un emploi sont effectivement réduites par suite de l'altération d'une ou plusieurs fonctions physique, sensorielle, mentale ou psychique". La qualité de travailleur handicapé est reconnue par la commission des droits et de l'autonomie des personnes handicapées (CDAPH), saisie par la Maison départementale des personnes handicapées. La reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé s'accompagne d'une orientation vers un établissement ou service d'aide par le travail (ESAT), vers le marché du travail ou vers un centre de rééducation professionnelle (C. trav. art. L. 5213-2). 2) L’obligation d’emploi des travailleurs handicapés Bien connue des acteurs des ressources humaines, cette obligation peut être satisfaite par des mesures alternatives : Attention Xavier Berjot

Orange fait reculer l'absentéisme de ses salariés L'opérateur a ainsi récupéré 31.600 journées de travail en un an, soit l'équivalent de 4,3 millions d'euros. Ni l'abandon de la marque historique France Télécom au profit d'Orange, ni la concurrence à tous crins dans le secteur des télécoms n'auront eu raison du moral des salariés d'Orange. 90 % des personnes travaillant chez l'opérateur pensent que la qualité de vie au travail est identique ou meilleure à celle d'autres entreprises (contre 87 % il y a un an), selon le dernier baromètre social publié par le groupe. Les salariés attribuent la note de 6,9 sur 10 à leur entreprise, contre 6,4 sur 10 en moyenne pour l'ensemble des Français. Indicateur révélateur, l'absentéisme des salariés ne cesse de reculer. «C'est un signe de l'apaisement du climat social chez Orange, alors même que nous sommes entrés dans une période d'exigence très forte», souligne Bruno Mettling. «Le numérique devrait soutenir davantage la croissance et l'emploi qu'il ne le fait.

Volet social de la RSE Microsoft prend en compte l'humain dans l'organisation du travail Extrait du livre « L'humain dans l'entreprise, un capital à préserver » de Sacha Genot et Philippe Tallois (Editions Eyrolles) Extrait du compte-rendu d'un entretien avec Yves Grandmontagne, le DRH de Microsoft France. Crédits photo : Zigazou 76 / Flickr Le siège de Microsoft à Issy-Les-Moulineaux. Des locaux différenciants et compétitifs : la création du Campus d'Issy-Les-Moulineaux (...) La visite du "Campus" Microsoft d'Issy-les-Moulineaux Le nomadisme et le travail à domicile (...) Interview vidéo de Yves Grandmontagne, DRH de Microsoft France (janvier 2012) Le stress et la santé Sur la prévention du stress, ils ont mis en place un système d’observatoire de la santé au travail qui permet justement d’être toujours en vigilance sur la santé pour alerter les managers en très forte proximité avec la médecine au travail. (...) L’intrusion de la technologie dans la vie privée Qui est Yves Grandmontagne ? Crédits photo : Editions Eyrolles Titre : L'humain dans l'entreprise : un capital à préserver

Le phénomène Lipdub : Pourquoi les salariés se mettent en scène pour valoriser l’image de leur société ? Connaissez-vous le Lipdub ? C’est une pratique où un groupe d’individus se met en scène en chantant en playback sur une chanson connue. Au départ, réservé aux internautes qui voulaient créer le buzz, cette pratique s’est rependue au sein des départements marketing et communication des entreprises au point de devenir une arme de communication positive. Ce concept s’apparente à une nouvelle politique mise en évidence par Philipe Ligier : Le Marketing des Ressources Humaines. Il s’agit d’adapter les techniques du marketing liées au produit à la gestion des ressources humaines afin d’optimiser le recrutement, l’intégration et la fidélisation des employés. En effet, pour une entreprise, maîtriser l’image qu’elle dégage est aussi important que réussir le lancement d’un produit. - l’image véhiculée par les employés (interne) : la façon dont ils parlent de l’entreprise, leurs conditions de travail, la rémunération, l’ambiance générale de travail… Quels sont les avantages de cette pratique ?

Responsabilité Sociale de l’Entreprise - Les Accords Cadres Internationaux (ACI) Définition : un accord cadre international est un accord négocié et signé par une entreprise transnationale d’une part avec d’autre part une (ou des )organisation syndicale internationale (FSI- fédération syndicale internationale) et éventuellement une organisation syndicale européenne ou des organisations syndicales nationales (du siège le plus souvent). Le champ d’application de ces accords est mondial ou du moins non circonscrit à l’Union européenne. Le champ d’application qui est auto-défini par les partenaires à l’accord est soit l’entreprise y compris les entités dans lesquelles, elle détient une capacité de décision soit l’entreprise comprise comme un réseau constitué des entités impliquées dans la chaîne de valeur. Rarement les ACI définiront précisément leur champ d’application (ACI EDF, Peugeot Citroën). Télécharger la version complète de l’article. Accords Cadres Internationaux

Télétravail fait aussi monter le collaborateur en compétence Crédits photo : Shutterstock.com Un diagnostic social réalisé à la demande de Groupama Rhône-Alpes Auvergne montre que le télétravail s’y développe harmonieusement, car il ne modifie pas profondément le pacte social, ce qui a pour conséquence de ne pas provoquer une rupture perturbatrice dans l’organisation. Dans cet exemple, le télétravail alterné à domicile, choisi, sécurisé par un accord d’entreprise, n’apporte pourtant pas encore de plus-value nette au fonctionnement bureaucratique ni au contenu ou à l’intérêt du travail. Les activités et missions restent identiques, la charge de travail et les objectifs sont les mêmes, les droits et devoirs des télétravailleurs sont gérés dans le respect le plus strict de l’équité interne. Une plus grande souplesse Blaise Barbance, responsable développement RH de Groupama Rhône-Alpes Auvergne. Remobilisation des ressources Faire progresser le collaborateur Meilleure productivité Moderniser en douceur le travail

Exclusif. Les secrets de Dorothée Burkel, DRH chez Google, pour gérer ses équipes Google emploie 29 000 salariés dans le monde, dont 250 en France (bientôt 500). Son esprit start-up anticonformiste séduit et retient. Mais sous les apparences rugit un puissant moteur : partager le pouvoir pour mieux se nourrir de la vitalité de l'individu." Il faut accepter de perdre le contrôle pour gagner en puissance. Car il est difficile pour un individu d'être créatif lorsqu'il se sent bridé ! 1. 2. " Le projet 20% ". 3. 4. 5. 6. 7. 8. 9. " Le credo de Google, c'est le travail en équipe, la souplesse, l'agilité, la force du réseau. A lire aussi : De Ford à Google et au-delà Comment utiliser Google pour optimiser vos ventes sur internet

Le bien être au travail sur la RSE Comment «rebooster» la motivation des salariés  Selon une étude de Kelly Services, la participation aux bénéfices est un bon outil. Deux ans près le démarrage de la crise, où en est l'engagement des salariés envers leur entreprise ? Cette question taraude les DRH, qui cherchent les bonnes pratiques susceptibles de redynamiser leur motivation. Avantages «en nature» Aujourd'hui, souligne le spécialiste des solutions en ressources humaines, 21 % des salariés disposent d'une partie variable dans leur rémunération, liée à l'atteinte d'un certain nombre d'objectifs. Parmi les collaborateurs ne bénéficiant pas de ce dispositif, 37 % déclarent qu'ils feraient preuve de davantage de productivité et d'engagement si leur direction innovait en la matière en instaurant une rémunération variable. La politique salariale n'est pas le seul outil à la disposition des DRH. Les salariés donnent aussi la priorité à leur santé puisqu'ils sont 72 % à souhaiter que leur employeur prenne des mesures liées au bien-être au travail des employés.

Label Diversité publié le26.11.15 mise à jour23.12.20 Avec le Label Diversité, valorisez votre engagement pour prévenir les discriminations. Le Label Diversité a été créé par l’État en 2008 avec les partenaires sociaux et des experts. Il vise à reconnaître l’engagement effectif, volontaire et durable d’un organisme pour prévenir les discriminations et promouvoir la diversité dans le cadre de la gestion de ses ressources humaines (recrutement, intégration, gestion des carrières…) tout en prenant en compte son contexte d’intervention (ancrage territorial, relations fournisseurs, clients, usagers). Le Label Diversité : promeut des valeurs humaines fédératrices ; contribue et accompagne le dialogue social ; favorise l’ancrage local ; reflète la diversité des clients et/ou des usagers, et plus généralement de la société française. Il encourage ainsi l’amélioration continue de la gestion des ressources humaines. Un label piloté par l’État et mis en œuvre par AFNOR Certification Les outils pour candidater :

Related: