background preloader

Zara

Zara
On a beau lui faire des infidélités, nos pas de serial shoppeuses finissent toujours par nous y mener. Zara, par ses collections qui passent et ne reviennent pas, par ses produits ultra réactifs aux micro tendances et aux fluctuations du thermomètre, a réussi à fidéliser notre nature volage de fashion addict. À l'origine de cette invasion espagnole sur toutes les facettes mode du globe, un homme : Amancio Ortega. Cet espagnol, né en Castille, ne soupçonnait pas que son destin serait à l'image de l'illustre Rockefeller. Issu d'un milieu modeste, Amancio doit à 14 ans abandonner l'école afin de gagner sa vie. Cette confrontation précoce avec les réalités économiques va booster le garçon et lui donner la force de mettre en pratique ses idées : il conçoit avec des amis un modèle de pull shetland. Le concept ? Son idée fut certes révolutionnaire, mais étant donné la conjoncture actuelle de concurrence sauvage qui sévit dans le milieu textile, l'essor de Zara tient du conte de fées...

Zara (vêtements) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Zara. Zara est la chaîne de magasins de vêtements principale du groupe espagnol Inditex qui possède aussi les marques Massimo Dutti, Bershka, Pull and Bear, Stradivarius, mais aussi Oysho[1]. Au commencement, un atelier de confection ouvert en 1963 à La Corogne (Galice) par Amancio Ortega Gaona qui avec sa femme Rosalia, son frère Antonio et sa belle-sœur Franca, se spécialise dans la confection de pyjamas et de robes de chambre. Le concept de Zara est quelque peu révolutionnaire dans le monde du vêtement. Zara a été également accusé, en plus de copie des modèles de grandes maisons, de se « servir » dans les créations de certains bloggeurs ou certains dessinateurs en Espagne[3] et en France par deux bloggeuses au moins[4],[5]. Zara est une marque qui s'est largement exportée à l'étranger. Zara n'a pas de politique de communication très tapageuse. (en) Zara's Secret for Fast Fashion, Harvard Business School

L'univers Zara L'enseigne de vêtements espagnole Zara appartient au groupe familial Inditex dont elle représente 75 % de l'activité. Inditex est l’un des plus grands distributeurs de mode du monde : il possède des marques comme Massimo Dutti, Bershka, Stradivarius, Oysho… Soit près de 2000 magasins dans 57 pays différents (soit sous forme de franchises : 90%, soit les magasins sont la propriété du groupe). Le principal atout d’Inditex est son modèle de fabrication en « flux tendus » qui utilise abondamment l’informatique pour réduire les délais de fabrication. On parle souvent de « méthode Zara » qui possède un réseau de production unique et une méthode de fabrication particulière. Plus de 200 stylistes conçoivent annuellement 20 000 modèles à prix abordables, et peuvent modifier un produit en l’espace de deux semaines. L’industrie textile européenne doit faire face au déferlement des produits chinois sur le marché. [...] [...] [...] [...] [...]

Stratégie marketing du groupe Zara L’habillement représente une part stable de 6/7 % du revenu des ménages. Le secteur est incontournable, et tous, des plus aisés aux moins aisés, y consacrent la même part. Mais le marché du textile est avant tout un secteur instable, sujet à la saisonnalité et aux fluctuations de la mode. Par ailleurs c’est un secteur très concurrencé et atomisé, régi par de nombreuses règlementations et caractérisé par une forte tendance à la délocalisation. Le marché est dominé par plusieurs grands groupes dont INDITEX, société espagnole qui possède notamment l’enseigne Zara. [...] [...] [...] [...] - Analyse du marché du textile dans le monde - Marché réel Le chiffre d'affaires du groupe espagnol (marques Zara, Massimo Dutti) s'est établi, en 2008, à 10,4 milliards d'euros, en hausse de par rapport à l'exercice précédent clos fin janvier. [...]

Les secrets de l'incroyable succès de Zara Champagne, petits-fours et concert de rock: ce 14 mars, Zara inaugure son spectaculaire magasin à l'angle de la 5e Avenue et de la 52e Rue, dans le triangle du luxe, à New York. Des filles perchées sur des stilettos vertigineux prennent la pose en toisant les photographes. La vraie star de la soirée est plus discrète. Flora Perez est aussi là pour représenter son mari qui, fidèle à sa discrétion légendaire, est resté à l'écart des mondanités. Car Amancio Ortega a beau avoir passé la main à Pablo Isla, nommé PDG d'Inditex en juillet, il continue d'avoir un oeil sur tout. Malgré la crise économique en Europe, où il réalise 70% de son chiffre d'affaires, Inditex caracole avec des ventes en progression annuelle de 10%. Alors que la concurrence rogne ses marges - tel Mango, l'autre géant du textile espagnol, qui annonce une baisse des prix de 20% -, Zara fait le choix de préserver son positionnement: la qualité à un prix accessible. Nouvelle image Offre ajustée au quotidien Cécile Thibaud

Comment Zara communique sans faire appel aux médias Fondé en 1963 par Amancio Ortega Gaona, Inditex, Industrias de Diseno Textil, est un groupe espagnol de fabrication textile, leader en Europe et challenger sur le plan mondial.Ce groupe est présent au travers de huit enseignes : Zara, Bershka, Massimo Dutti, Pull & Bear, Stradivarius, Zara Home, Kiddy’s Class et Oysho. L’activité principale de ce géant du textile est la fabrication et la distribution de vêtements et accessoires. Cependant, le groupe commercialise également du parfum, des cosmétiques, du linge de maison (bain, table et literie), de la vaisselle, des objets de décoration, des chaussures, des bijoux, des vidéos, des CD, des magazines et de la lingerie. Inditex est implanté dans 68 pays d’Europe, d’Amérique, d’Asie et d’Afrique. [...] [...] [...] [...] [...]

Zara, le géant de la mode espagnole Partie d’Espagne, Zara s’est imposée aux quatre coins du globe jusqu’à devenir une enseigne incontournable de la mode. Avec son prêt-à-porter branché et abordable, Zara est la première concurrente du géant suédois H&M. Armancio Ortega nait dans le nord de l’Espagne en 1936. A 13 ans, le jeune ibérique quitte l’école par obligation, confronté à l’obligation de devoir travailler dans ces temps difficile que sont le début des années 60 dans le pays. Il devient alors coursier dans un magasin de textiles. Armancio Ortega multiplie les bénéfices, a tel point qu’en 1975, il est en mesure d’ouvrir sa toute première boutique qu’il baptise Zara. Chaque semaine, Zara propose de nouveaux vêtements, pantalons, pulls, robes… Tous sont inspirés du prêt-à-porter repéré lors des défilés, et reproduit pratiquement à l’identique. Par souci de commercialiser les dernières tendances, Zara se renouvelle sans cesse. Par ailleurs, la production est aussi plus rapide. Zara - Lookbook Octobre 2012

Related: