background preloader

L’affiche rouge

L’affiche rouge
Une opération de propagande d’envergure Constitué et organisé entre la fin de l’année 1942 et février 1943, le réseau Manouchian fait partie du groupe de résistance des « Francs-tireurs et partisans – main-d'œuvre immigrée » (FTP-MOI). Composé de 23 communistes (dont 20 étrangers : espagnols, italiens, arméniens et juifs d’Europe centrale et de l’est), le réseau effectue de nombreux attentats et actes de sabotages contre l’occupant nazi. Le réseau Manouchian tient son nom de son dirigeant : Missak Manouchian. Arrêtés en novembre 1943, ses membres sont jugés lors d’un procès qui se déroule devant le tribunal militaire allemand du Grand-Paris, du 17 au 21 février 1944. 22 des 23 membres du réseau (Olga Bancic, la seule femme du groupe, étant décapitée le 10 mai) sont condamnés à mort et fusillés le 21 février au fort du Mont-Valérien. Réalisée par les services de propagande allemands en France Des libérateurs? L’armée du crime L’image est organisée en trois parties. L’ennemi de l’intérieur

http://www.histoire-image.org/pleincadre/index.php?i=1259

Related:  Le groupe Manouchian à travers les artsConcours de la résistancebeltraLA RÉSISTANCE

« Strophes pour se souvenir » de Louis Aragon : Pistes pédagogiques - Poètes en résistance - Centre National de Documentation Pédagogique Louis Aragon, « Strophes pour se souvenir » Pistes pédagogiques En 1955, à l’occasion de l’inauguration d’une rue « Groupe Manouchian » à Paris, Louis Aragon écrit le poème « Strophes pour se souvenir », dans lequel il rend hommage à ces résistants « étrangers » arrêtés par les Allemands et fusillés le 21 février 1944. Onze ans après la fin du conflit, l’heure n’est plus à la lutte mais au devoir de mémoire. Le titre du poème annonce de manière claire le projet de lecture : il s’agit d’utiliser la forme poétique (« Strophes ») afin de lutter contre l’oubli et la banalisation du mal (« pour se souvenir »). Le poème s’inscrit ainsi dans la grande tradition littéraire des oraisons funèbres, à l’image de Bossuet en son temps ou de Malraux qui, quelques années plus tard, lors du transfert des cendres de Jean Moulin au Panthéon, prononce un discours poignant. Un hommage funèbre

Résultats Google Recherche d'images correspondant à images Site Web pour cette image Exemple d'imprimerie clandestine : cnrd2013-chatelaillon.e-monsite.com Fiche HDA : "Strophes pour se souvenir", poème de L. Aragon (1955) - Collège Lavoisier de Pantin Vous n'avez réclamé la gloire ni les larmes Ni l'orgue ni la prière aux agonisants Onze ans déjà que cela passe vite onze ans Vous vous étiez servi simplement de vos armes La mort n'éblouit pas les yeux des Partisans Vous aviez vos portraits sur les murs de nos villes Noirs de barbe et de nuit hirsutes menaçants L'affiche qui semblait une tache de sang Parce qu'à prononcer vos noms sont difficiles Y cherchait un effet de peur sur les passants Nul ne semblait vous voir français de préférence Les gens allaient sans yeux pour vous le jour durant Mais à l'heure du couvre-feu des doigts errants Avaient écrit sous vos photos MORTS POUR LA FRANCE Et les mornes matins en étaient différents

L’affiche rouge Contexte historique Une opération de propagande d’envergure Constitué et organisé entre la fin de l’année 1942 et février 1943, le réseau Manouchian fait partie du groupe de résistance des « Francs-tireurs et partisans – main-d'œuvre immigrée » (FTP-MOI). Composé de 23 communistes (dont 20 étrangers : espagnols, italiens, arméniens et juifs d’Europe centrale et de l’est), le réseau effectue de nombreux attentats et actes de sabotages contre l’occupant nazi. 2° Guerre Mondiale - l' Affiche Rouge - Site Jimdo de histoiredesarts2012! - Seconde Guerre mondiale, lors de la domination de l'Allemagne nazie sur l'Europe et de la collaboration des Etats occupés avec le pouvoir nazi (pour la France et le gouvernement de Vichy ou de l'Etat français). - Lieu : France occupée (chef de l'Etat, le Maréchal Pétain). - Après l'attaque de l'URSS par l'Allemagne nazie, des communistes deviennent résistants (après juin 1941). Un mouvement de résistance particulier, au sein de la résistance communiste se développe : les MOI (Main d'Oeuvre Immigrée). La MOI fut d'abord une organisation de type syndical (défense des intérêts professionnels) regroupant les travailleurs immigrés de la CGT. Après la 1° grande rafle contre les juifs ( la Rafle du vel d'Hiv le 16/7/1942) les groupes parisiens s'engagen tun peu plus dans l'action et l'organisation donne naissance à un groupe armé au sein des FTP (Francs Tireurs et partisans), les FTP-MOI, dont le dirigeant fut Joseph Epstein.

Résultats Google Recherche d'images correspondant à images Site Web pour cette image Decour fut arrété le 19 février 1942 par la police française, ... histoire-memoires.com Recherche par imageImages similaires Les images peuvent être soumises à des droits d'auteur. Fiche HDA : "L'affiche rouge", affiche de propagande nazie (1944) - Collège Lavoisier de Pantin Histoire de l'affiche En février 1944, une gigantesque affiche rouge, tirée par la propagande allemande en 150 000 exemplaires, est placardée sur les murs des grandes villes de France ; elle est aussi reproduite sur des tracts distribués dans les rues. Cette affiche, vite appelée « l’Affiche rouge », présente les portraits de dix résistants parmi les 23 membres du « groupe Manouchian » qui vont être fusillés au Mont-Valérien le 21 février 1944. Le chef de ce groupe de résistants s'appelle Missak (Michel) Manouchian. Il est né en Arménie 36 ans plus tôt et a été marqué par le génocide arménien. Quand il arrive en France, en 1924, il apprend le métier de menuisier et adhère au syndicat communiste, la CGTU.

« Strophes pour se souvenir » de Louis Aragon : Pistes pédagogiques - Poètes en résistance - Centre National de Documentation Pédagogique Louis Aragon, « Strophes pour se souvenir » Pistes pédagogiques En 1955, à l’occasion de l’inauguration d’une rue « Groupe Manouchian » à Paris, Louis Aragon écrit le poème « Strophes pour se souvenir », dans lequel il rend hommage à ces résistants « étrangers » arrêtés par les Allemands et fusillés le 21 février 1944. Onze ans après la fin du conflit, l’heure n’est plus à la lutte mais au devoir de mémoire. Le titre du poème annonce de manière claire le projet de lecture : il s’agit d’utiliser la forme poétique (« Strophes ») afin de lutter contre l’oubli et la banalisation du mal (« pour se souvenir »).

Archives de France Adiyaman (Turquie), 1er septembre 1906 - Mont Valérien (Cne de Suresnes), 21 février 1944 L’Affiche rouge Paris, CHAN © service photographique du CHAN Je meurs en soldat régulier de l’armée française de libération » : tels sont quelques mots de la dernière lettre que Missak Manouchian adresse à sa femme, Mélinée, avant d’être exécuté, au Mont Valérien, le 21 février 1944. Une lettre qui inspirera, comme « l’Affiche rouge », le poème d’Aragon, immortalisé par Léo Ferré.

Résultats Google Recherche d'images correspondant à images Site Web pour cette image ... mais reste typiquement russe. Chagall avant la guerre est venu à Paris ... Banksy Art - Artiste engagé Art terroriste anksy, agitateur social ou « art terroriste », est un artiste très engagé. La majorité de ses oeuvres sont frappantes et humoristiques à la fois. Il est pour la liberté, pour la justice, contre la guerre, la famine et tous les fléaux causés par l'homme. « Gabriel Péri » de Paul Éluard - Poètes en résistance - Centre National de Documentation Pédagogique « Gabriel Péri » Un homme est mort qui n’avait pour défense Que ses bras ouverts à la vie Un homme est mort qui n’avait d’autre route Que celle où l’on hait les fusils Un homme est mort qui continue la lutte Contre la mort contre l’oubli Car tout ce qu’il voulait Nous le voulions aussi Nous le voulons aujourd’hui Que le bonheur soit la lumière Au fond des yeux au fond du cœur Et la justice sur la terre

Related: