background preloader

Discours de réception du prix Nobel - Albert Camus 1957

Discours de réception du prix Nobel - Albert Camus 1957
Related:  RésistanceFichier/ doc intéressant

Clément Rosset Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Rosset. Biographie[modifier | modifier le code] Rosset développe une philosophie de l'approbation au réel : par la joie, je prends plaisir au réel tout entier, sans avoir à m'en masquer aucun aspect, si horrible soit-il. Le paradoxe de la joie est ainsi que rien dans la réalité ne me porte à l'approuver et que pourtant, je puisse l'aimer inconditionnellement. Cette vision est dite « tragique » au sens conféré par Nietzsche à ce terme : est tragique l'amour de la vie jusque dans le déchirement et la douleur extrêmes. Dès son premier livre, La philosophie tragique, Rosset oppose cette vision tragique et joyeuse à la recherche d'un double qui puisse protéger du réel. Deux essais consacrés à Schopenhauer ont montré que ce dernier était un précurseur des philosophies de l'absurde (Sartre, Camus) : pour Schopenhauer, le monde est douloureux mais surtout, cette douleur est sans raison.

SÉVIGNÉ, Madame (de) – Lettres à sa fille (1-29 Donneuse de voix : Pomme | Durée : 3h 6min | Genre : Correspondance En février 1671, la fille de Madame de Sévigné, Madame de Grignan, quitte Paris pour aller vivre en Provence. Madame de Sévigné commence alors une abondante correspondance avec sa fille, pour se consoler du vide de l’absence. > Consulter la version texte de ce livre audio.

Al Jazeera Investigates - The Hidden Genocide Citation Lettre de Camus à Louis Germain, son premier instituteur | Nicolas Bersihand Le 4 Janvier 1960, alors qu'il avait prévu de rentrer à Paris en train, Albert Camus se laisse tenter par la proposition alléchante de Gaston Gallimard : regagner la capitale à bord de son nouveau bolide. Décision fatale car les deux hommes ne survivront pas à un tragique accident de la route. En hommage à ce grand écrivain, homme incarnant la noblesse même, voici un échange de lettres avec son premier instituteur, Louis Germain. Camus lui écrivit, quelque peu après avoir reçu le Prix Nobel de Littérature en 1957, une lettre de remerciement et ce magnifique instituteur lui répondit par une vibrante profession de foi en son métier et en l'école laïque. 19 novembre 1957Cher Monsieur Germain,J'ai laissé s'éteindre un peu le bruit qui m'a entouré tous ces jours-ci avant de venir vous parler un peu de tout mon cœur. On vient de me faire un bien trop grand honneur, que je n'ai ni recherché ni sollicité. 30 Avril 1959Mon cher petit,(...) Source des textes : Albert Camus, Le premier homme.

L'appel de la jeunesse - Edwy Plenel Notre bibliothèque de livres audio gratuits Vous pouvez également consulter : - le classement de nos livres audio par donneur ou donneuse de voix ; - le classement de nos livres audio les plus appréciés ; - le classement de nos livres audio les plus vus ; - le classement de nos livres audio par période ; - le classement de nos livres audio par auteur. D’autres audiobooks gratuits sont disponibles via notre page de liens. Thomas Edison Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Edison. Thomas Edison Biographie[modifier | modifier le code] Enfance autodidacte[modifier | modifier le code] Thomas Edison enfant Thomas Alva[5] Edison est le septième et dernier fils[6] de Samuel Edison (1804-1896), canadien d'origine néerlandaise, qui dû fuir le Canada pour avoir participé aux Rébellions de 1837-1838[7] et qui fut brocanteur, épicier, agent immobilier, charpentier. En 1854, alors qu'il est âgé de 8 ans, sa famille s'installe à Port Huron dans le Michigan où son père obtient un emploi de charpentier. Premier laboratoire de chimie à 10 ans[modifier | modifier le code] En 1857, âgé de 10 ans, Thomas possède déjà un vrai petit laboratoire de chimie dans le sous-sol de la maison de ses parents pour développer son intelligence pratique, reproduisant les expériences de School of Natural Philosophy[10]. La même année, il s'intéresse également au télégraphe du train, inventé en 1838 par Samuel Morse.

Discours de réception du prix Nobel, 1957

Publiée par NeroRush23
Sur YOUTUBE le 23 oct. 2012

Discours d'Albert Camus pour la réception du prix Nobel de littérature, donné à Stockholm le 10 décembre 1957. Le prix lui a été décerné pour « l'ensemble d'une œuvre qui met en lumière les problèmes se posant de nos jours à la conscience des hommes ».
. by epc Apr 30

Related: