background preloader

Les “pure players” ou le pari de la presse en ligne

Les “pure players” ou le pari de la presse en ligne
La presse papier est en crise ? De plus en plus de médias font le pari d'une présence exclusive sur le Net. Entre quête du clic et précarité financière, ces “pure players” peuvent-ils tirer leur épingle du jeu ? Rue89, Mediapart, Slate, Huffington Post, Owni... depuis 2007, de nouveaux médias en ligne avec des drôles de noms bousculent le paysage traditionnel des Figaro(.fr), Le Monde(.fr), Libé(.fr). Ces sites d'information généraliste nés sur le Web sont des « pure players », indépendants (ou presque) des groupes de presse. Hérauts du numérique, ils revendiquent un autre ton, une liberté éditoriale, sans toujours en avoir les moyens. De Rue89 au Huffington Post, tous les pure players français passés au crible sur notre infographie. De ta cuisine tu sortiras« Maintenant, on a un téléphone par personne ! Mais l'enthousiasme s'étiole. Il y a trois ans, Edwy Plenel et son Mediapart, optaient, dans le scepticisme général, pour le payant. Pour les derniers arrivants, la stratégie s'affine.

http://www.telerama.fr/medias/les-pure-players-ou-le-pari-de-la-presse-en-ligne,74902.php

Related:  Presse papier vs presse en ligneBibliothèques et numériqueMedias Digital surveyMédias

Les sites d'information "pure player" s'organisent Ils viennent de créer le Syndicat de la presse indépendante d'information en ligne (Spiil). L'objectif est d'accéder au statut d'éditeur sur le Web, avec un numéro de commission paritaire ouvrant droit à divers avantages consentis jusqu'ici uniquement à la presse papier. La parution imminente d'un décret d'application d'une disposition de la loi Hadopi visant à créer le statut d'éditeur en ligne a précipité les choses : les sites d'information "pure player", c'est-à-dire des sites d'information qui ne sont présents que sur Internet, s'organisent et viennent de créer leur syndicat professionnel. Il s'agit du Syndicat de la presse indépendante d'information en ligne (Spiil).

Blog : Bibliobsession J’ai eu l’occasion de me déplacer dans les médiathèques de Lorient récemment et je suis tombé en arrêt devant le projet « Lis tes classiques » de Parallèles Editions. L’idée est toute simple et très efficace : une affiche, des QR codes et des classiques du domaine public. Les gens sont invités à flasher le QR code et retrouvent le texte correspondant au livre présenté sur la tranche dans leur téléphone. La médiathèque de Lorient accueille une exposition intitulée « Parallèles éditions: rencontre entre papier et numérique » jusqu’au 10 décembre 2014. Des exemplaires de Lis tes classiques ont été disséminés dans un quartier de la ville de Lorient et les bibliothécaires en installeront à la médiathèque après l’exposition, de manière permanente!

La presse veut apprendre à choyer ses lecteurs les plus rentables, Médias D’une certaine façon, « l’engagement » (prononcez à l’anglo-saxonne) est vieux comme le monde. De tout temps, journaux et magazines ont cherché à inciter leurs lecteurs à passer du temps (à s’engager) avec eux. Et pourtant, ce fameux engagement – ou fidélisation ou amélioration de l’expérience lecteur – est depuis quelques mois le concept à la mode dans le secteur, surtout dans le monde anglo-saxon. C’est sans doute un mémo de la direction du « New York Times » à l’automne qui a placé le concept au centre des conversations. Pour doubler ses revenus numériques à 800 millions de dollars par an d’ici à 2020, le journal de référence s’est fixé comme but de doubler le nombre de ses lecteurs « engagés ». Le « Financial Times » a, lui aussi, mis en avant ses efforts en la matière.

Infographie : les sites d'info pure players passés au crible De Rue89 au nouveau Newsring, voici notre banc d'essai des principaux sites d'information en ligne indépendants de la presse papier. >Lisez aussi notre enquête “Les pure players ou le pari de la presse en ligne Presse en ligne : déjà un amendement pour la TVA super réduite Les discussions autour du Projet de loi de Finances pour 2012 (PLF2012) vont une nouvelle fois relancer la question de la TVA réduite de la presse en ligne. Les syndicats patronaux de la presse ont adressé une lettre ouverte aux députés et sénateurs pour leur demander d’aligner le taux de la presse en ligne avec celui de la presse papier. Actuellement, la presse sur internet est frappée d’une TVA à 19,6%, contre TVA à 2,1% pour la presse papier.

Les pure players s'imposent sur le Net français INTERNET Slate.fr, déclinaison française de Slate.com, s'est lancé ce mardi. Mais c’est quoi, un pure player? Sandrine Cochard Publié le Mis à jour le Considérés comme des médias alternatifs il y a encore un an, ce nouveau modèle de site séduit de plus en plus. Qu’est-ce qu’un pure player? Première approche de PNB pour les bibliothécaires français Le Syndicat national de l'édition (SNE) et le ministère de la Culture se font fort de le rappeler et de le souligner : la France n'est pas en retard sur le prêt de livres numériques en bibliothèque. Le programme-pilote de PNB (Prêt Numérique en Bibliothèque), lui, est assurément en retard : prévu de février à juin 2014, il vient « seulement de commencer », nous expliquent les bibliothécaires responsables du service. Fiche du livre Les Lisières, par Olivier Adam, dans le catalogue des bibliothèques d'Aulnay-sous-Bois Le service PNB à destination des établissements de prêt à la particularité d'inclure la librairie locale, qui vend les exemplaires des livres numériques aux bibliothèques. Pour Grenoble, il s'agit de la librairie Feedbooks (comme le précise Hadrien Gardeur, cofondateur, en commentaire), pour Montpellier de Sauramps, et pour Aulnay-sous-Bois de la librairie Le Divan (avec ePagine en prestataire numérique).

Quelle part du trafic social media au sein de la presse ? L’idée de cet article sur la part du trafic social media au sein des médias m’est venue suite à une publication de Maxime Barbier (fondateur du site MinuteBuzz) sur LinkedIn, d’un commentaire d’un de nos rédacteurs (Jason Rouet) et de ma curiosité maladive… Sur cette publication LinkedIn, saupoudrée d’un peu d’orgueil, Maxime Barbier partageait l’engagement Facebook du compte MinuteBuzz par rapport à d’autres pages dont des médias comme LeMonde.fr ou le Figaro. L’engagement de MinuteBuzz est certes remarquable notamment en comparant ceux de LeMonde.fr et Le Figaro : Dans son commentaire, Jason mettait en évidence la comparaison très peu pertinente en terme de contenus (je rajouterai de cibles) entre MinuteBuzz et les grands médias de presse :

Related:  Pure PlayerPlace presse numériqueArchives - Presse en ligne