background preloader

Initiatives solidaires, éthiques et durables : ecoplusTV, la webTV de l'économie positive

Initiatives solidaires, éthiques et durables : ecoplusTV, la webTV de l'économie positive

Graine Ile de France | Réseau d'éducation à l'environnement Terretv - La télé web des générations futures Antonin Léonard (OuiShare) : "Dans la sharing economy, la valeur est dans l'usage, pas le produit" Comment les acteurs de la sharing economy créent-ils de la valeur et instaurent-ils de la confiance entre des inconnus ? Sont-ils une menace, ou une opportunité économique ? Entretien. JDN. Peut-on aujourd'hui dire que la "sharing economy" s'est durablement implantée sur le continent européen ? Antonin Léonard. Les motivations d'utilisation de ces plateformes sont-elles exclusivement financières ? Les early adopters mettaient plus d'idéologie dans leurs usages à l'image des personnes qui ont une forte sensibilité écologique. Comment ces plateformes parviennent-elles à fidéliser leurs utilisateurs ? Le sentiment d'autonomie des citoyens est de moins en moins satisfait par les structures traditionnelles comme les grandes entreprises. Quelle est la prochaine étape du développement de ces plateformes ? La prochaine étape se situe dans la construction d'un système de qualification et de certification des utilisateurs. On évoque régulièrement les acteurs internationaux comme Airbnb.

Graines de Troc, une autre facon de s'échanger les graines Taoufik Souami, Ecoquartiers et urbanisme durable, Paris, Problèmes politiques et sociaux, Paris, La Documentation Française, N°981, 111 pages, 2011. 1 Souami T. (2009), Ecoquartiers : secrets de fabrication. Analyse critique d'exemples européens, P (...) 1Dans la lignée de son ouvrage publié récemment aux carnets de l’info1, Taoufik Souami nous livre ici une compilation brièvement introduite de textes sur ce véritable phénomène que représentent aujourd’hui les écoquartiers sur la scène urbanistique française. Il s’agit d’un regard salutaire posant plus de questions que n’offrant de réponses, sur cette “fabrique” des écoquartiers et de leur place dans les enjeux urbains contemporains. 2Donnons tout de suite les limites de l’exercice, liées au format de la collection « Problèmes politiques et sociaux », qui s’adresse notamment “aux étudiants, candidats aux concours, enseignants, documentalistes, experts, fonctionnaires, journalistes”2, curieux de ce nouvel objet, fer de lance des institutions en charge de la ville durable. 4Quel est le problème ? 6Cette participation est en effet soumise à une double injonction contradictoire.

missions - a bon entendeur - archives Recherche thématique Recherche par année Ces émissions nous ont été suggérées par les internautes. Parole de VC: "Tout reste à faire dans l'économie collaborative" Avec des participations dans KissKissBankBank, La Ruche Qui Dit Oui !, A Little Market et Sculpteo, le fonds français Xange s’est spécialisé dans des startups de l’économie collaborative. Rencontre avec Rodolphe Menegaux et Nicolas Debock, deux investisseurs visionnaires et pionniers de l’économie collaborative. Quelles grandes évolutions technologiques, économiques et sociétales traduit le développement de l’économie collaborative selon vous ? Nicolas Debock : L’économie collaborative est selon nous l’illustration d’un mouvement global de transformation de notre société moderne, d’un modèle centralisé et construit sur des stocks vers des modèles organisés en réseaux horizontaux et construits sur des flux. D’un point de vue économique nous assistons à l’émergence d’une économie décentralisée et horizontale (comme le dit Daniel Kaplan de la FING), organisée en réseaux venant compléter les organisations centralisées et pyramidales issues du Fordisme. Nicolas Debock Crédit image : xtof

Les éco-quartiers : laboratoires de la ville durable “À la fois vitrine, symbole et manifestation concrète d’avancées de la politique écologique et durable globale de la ville, l’éco-quartier rend visible une intention, attire le regard des citadins sur les mutations urbaines amorcées pour négocier le virage de la durabilité. […] Un éco-quartier est ainsi autant un lieu pilote qu’un aboutissement : il tire la ville vers le durable autant que la politique de durabilité de la ville le pousse à éclore” (La Revue durable, 2008). 1À l’échelle de la ville, le développement durable constitue désormais la référence obligée des politiques urbaines. En témoigne notamment la signature massive de la charte d’Aalborg (1994) par les villes européennes. Une des formes les plus manifestes de ce phénomène est la diffusion du modèle d’urbanisme dit des éco-quartiers. 2Dans la littérature francophone, ces éco-quartiers sont posés de manière quasi unanime comme des laboratoires ou des espaces témoin. Du quartier à la ville : un transfert difficile ?

Related: