background preloader

Culture urbaine

Facebook Twitter

SPACE10 open sources The Growroom – The Farm – Medium. Getting started To get going building The Growroom, there are certain elements that needs to be ready and available: CNC cutting files Download the CNC cutting files here and share with your local fab lab or maker space that can cut the pieces for you.

SPACE10 open sources The Growroom – The Farm – Medium

Materials 13 sheets of plywood: 2440mm x 1220mm x 18mm4 sheets of plywood: 2440mm x 1220mm x 4mm500 stainless pan head screws: 3.5mm x 30mm Remember to treat the plywood before you put soil and plants in. Machinery CNC machine with a cutter, 8mm in diameter. Tools ScrewdriverAppropriate bit for the screwsDrill, 2mm in diameter2 hammers The Growroom is produced in only one material, and is put together with hammers, or whatever hard object you have lying around, that can be used for knocking the chisels in place. We’ll get back to that. On the edge of each level, the thin plywood is mounted with the use of the screws.

We will also get back to that. We hope you will enjoy building and using The Growroom. Entre la poire et le melon. AKER. À Montréal, les jardins autonomes squattent les toits. À Montréal, les habitants investissent les toits bétonnés pour construire des serres, faire pousser des plantes potagères, tropicales ou médicinales.

À Montréal, les jardins autonomes squattent les toits

Une effervescence qui permet de développer des projets sociaux, éducatifs ou scientifiques, et de se réapproprier l’espace urbain. Petite visite guidée dans ce nouveau monde vert. Douzième étage. Une affiche indique la direction du « projet Greenhouse ». Une volée de marches à gravir et l’on débouche sur un petit paradis vert au milieu de la ville, une serre posée sur les toits de l’université de Concordia à Montréal. Le Walipini? Oui, c’est une serre souterraine pour cultiver toute l’année! Terre – Social : Pour quelques 250 euros, il est possible de construire une serre souterraine qui vous permettra de jardiner toute l’année durant, malgré et au-delà du froid.

Le Walipini? Oui, c’est une serre souterraine pour cultiver toute l’année!

Walipini, la terre souterraine pour cultiver toute l'année - Aquaponie France. Le Walipini est une technique très ancienne.

Walipini, la terre souterraine pour cultiver toute l'année - Aquaponie France

Savez-vous que pour quelques centaines d’euros, vous pouvez construire une serre souterraine qui vous permettra de continuer à jardiner et cultiver vos fruits et légumes lorsque la météo ne sera pas favorable ? Lorsque le froid s’installe, il est appréciable de savoir que ses cultures sont bien au chaud et à l’abri. Seed Bombing. Les « seed bombs » ou » seed grenades » sont les armes favorites des « Guerilla gardeners », elles permettent en effet de végétaliser facilement des espaces urbains inhospitaliers. Elles sont composées d’un mix de graine, d’1/3 de lombricomposte et de 2/3 d argile. Ainsi compactées et séchées elles sont facilement transportables et on peut ainsi les jeter par dessus n’importe quelle barrière et sur n’importe quel terrain.

Mon potager nourrit ma famille toute l'année. Sommaire Le potager de printemps et d'été Tableau des légumes, tableau des aromatiques, tableau des petits fruits Le potager d'automne et d'hiver Tableau des légumes, tableau des petits fruits.

Mon potager nourrit ma famille toute l'année

Les citadins croient que faire pousser de la nourriture est compliqué. Il semblerait que toutes les personnes qui n’ont jamais essayé de faire pousser leur nourriture soient remplies d’idées reçues complètement fausses, dans ce genre-là : « Faire son potager demande beaucoup de place »,« Ca prend du temps »,« C’est difficile !

Les citadins croient que faire pousser de la nourriture est compliqué

»,« Il y a tellement de choses à savoir… »« Ca coûte cher »,… Incredible Edible Todmorden - Reportage (VO-ST / Français) Révolution verte urbaine 1/3. Des villes troquent les aménagements floraux contre des plantes comestibles. Investir dans des aménagements paysagers comestibles plutôt que dans des fleurs annuelles et du gazon, c’est le pari qu’ont fait sept municipalités de la Montérégie cette année.

Des villes troquent les aménagements floraux contre des plantes comestibles

Une initiative qui pourrait inspirer d’autres municipalités. « Pour les villes, de toujours recommencer avec des plantes annuelles, c’est énormément d’énergie, d’eau et d’argent », affirme Mélanie Morel, coordonnatrice de l’OBNL Pour une reconstruction harmonieuse de l’agriculture. « Ça peut être beau et utile à la fois, c’est le message qu’on essaie de propager. » L’objectif du projet CO2mestible est aussi de réduire les gaz à effet de serre, en retirant des surfaces gazonnées pour y planter des végétaux comestibles. Fraises, rhubarbe, sauge, capucines, poirier… L’architecte paysagiste Alexandre Gilbert a conçu et aménagé les jardins comestibles sur des terrains municipaux : devant des hôtels de ville, sur le terrain d’une école, près d’un centre communautaire. L’importance de planifier les récoltes. Agriculture urbaine.

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. agriculture urbaine est une forme émergente de pratiques agricoles en ville, généralement en parcelles partagées, ou en jardins individuels et/ou collectifs.

Agriculture urbaine

L'agriculture urbaine recouvre différents types de production d'intérêt économique local, de plantes, de champignons (comme les champignons de Paris) ou d'animaux sur le territoire urbain ou sur les espaces le jouxtant (péri-urbains). Le concept relevant encore de la prospective mais fait l'objet d'études, voire de projets à moyen terme comme celui de l'Agriculture verticale.