background preloader

Expérience Urbaine

Facebook Twitter

Sous Thème: Ville / Urbanisme / Perspectives Futures / Smart City

Transports
Espaces Publics
Ville Verte
Bâtiment
Energie (Elec, eau, gaz, chaleur)
Logements
Lieux de prod
Alimentation
Gouvernance
Sécurité

Usagers: Travailleurs / H/F / Voyageurs / Enfants / Personnes âgées / Handicapés / Vélos / Voitures / Piétons

Carlo Ratti: Architecture that senses and responds. VINCENT CALLEBAUT ARCHITECTE PROJETS TOUT. L’Inde lance un programme pour créer des villes intelligentes. Le Monde.fr | | Par Julien Bouissou (New Delhi, correspondance) Près d’un an et demi après avoir annoncé la création de 100 villes intelligentes, l’Inde a dévoilé, fin janvier, les 20 premiers projets pilotes qui verront le jour grâce à 1,4 milliard de dollars d’aide publique (1,2 milliard d’euros).

L’Inde lance un programme pour créer des villes intelligentes

Au dernier recensement de 2011, les villes indiennes accueillaient 31 % de la population totale du pays, contre 54 % en Chine et 80 % en moyenne dans les pays développés. Mais le nombre de citadins dans le pays pourrait augmenter de 500 millions d’ici à 2050. Plutôt que de subir cette vague urbaine, le gouvernement veut la planifier, et faire mentir l’adage selon lequel « en Inde, la planification d’une ville commence après sa construction ». Des villes mieux organisées, plus accueillantes, pourraient à leur tour jouer un rôle de catalyseur économique. S’adapter aux contextes locaux Manque d’infrastructures de base Le programme innove malgré tout, notamment en raison de sa gouvernance. Construire le futur, les bâtiments intelligents - FUTUREMAG - ARTE. Les réseaux électriques intelligents - FUTUREMAG - ARTE. Les jeunes du XXIe siècle changent le visage de la société de consommation.

Bienvenue sur le CAUE de Paris. Architecture/patrimoine : les chantiers de l’après-COP21. L’accord sur le changement climatique a de nombreuses implications pour l’architecture et le patrimoine, à commencer par la question de la rénovation énergétique.

Architecture/patrimoine : les chantiers de l’après-COP21

Avec l’architecte Pascal Rollet, professeur à l’École nationale supérieure d’architecture de Grenoble, bilan et perspectives des deux tables-rondes organisées par le ministère de la Culture et de la Communication pendant la COP 21. Pendant la COP 21, a-t-on pris la mesure, selon vous, des solutions que l’architecture et le patrimoine peuvent apporter face aux enjeux du changement climatique ? Le fait que l’on soit parvenu à un réel accord au terme de la COP21 – ce n’était pas gagné d’avance – témoigne indéniablement, au-delà d’une prise en compte de la question du changement climatique dans sa globalité, d’une volonté d’agir sur toutes les données de l’équation. C’est une avancée considérable, mais nous sommes encore loin d’une percolation auprès de l’ensemble de la population.

How to build a real energy revolution in Africa. Nearly 70% of the sub-Saharan African population doesn’t have electricity.

How to build a real energy revolution in Africa

That’s about 600 million people who are completely off-grid, often paying high prices in cash and health to use diesel generators, kerosene lamps and charcoal fires. Recently, we’ve seen a wealth of stories about entrepreneurs who promise clever solutions for these unhealthy, smoke-belching products. The replacements may differ, but all seem to agree: Installing actual electricity infrastructure in Africa would take too long and be too expensive to be practical. So instead there’s a focus on products that, while often very smart, and certainly well-meaning, serve only one single use.

I’m talking bike-powered mobile phone chargers, solar-powered lamps, “pot-in-pot” refrigerators. I’m not alone in finding something grating about the idea that people living on the continent should make do with an inferior solution that westerners wouldn’t tolerate for a second. Alex Steffen: The shareable future of cities. Kent Larson: Brilliant designs to fit more people in every city.