background preloader

L’image et l’information : un rapport trouble à décrypter

L’image et l’information : un rapport trouble à décrypter
On s'interroge peu au quotidien sur la fonction des images dans les articles de presse. Mais l'explosion de l'édition sur le web et la création de banques d'images gratuites ou à bas coût, sans même parler des pratiques d'utilisation sauvage (sans autorisation) d'images produites par des tiers, pose bien des questions. L'image est l'élément de l'article (ou du journal) qui accroche le lecteur. On sait par exemple que jusqu’en 2008, la devise du magazine Paris Match était « Le poids des mots, le choc des photos ». Il suffit d'effectuer une recherche avec le nom de ce magazine sur les moteurs qui remontent des images pour accéder à certaines de ses couvertures les plus célèbres. Que l'on pense par exemple à celle qui annonçait la mort de Lady Di en 1997 ou encore les attaques du 11 septembre 2001 aux Etats-Unis. Les images ainsi employées sont directement liées à l'actualité traitée. Information et illustration : la frontière se brouille L'éducation à l'image

Comment utiliser Facebook en classe ? | VousNousIls Le réseau social le plus utilisé par les élèves est peu exploité par le personnel enseignant. Comment utiliser cet outil de manière innovante et sécurisée en classe ? Franco Bouly/Flickr Utiliser Facebook en cours ? La plupart des enseignants n’y songent même pas. Ils pensent ne pas avoir une maîtrise de l’outil suffisante de l’outil ou craignent de « perdre le contrôle ». Ce guide vous propose des ressources et des pistes pour exploiter de manière sécurisée le potentiel éducatif du réseau social le plus utilisé par les étudiants. Protéger la confidentialité des données personnelles Beaucoup d’enseignants hésitent à utiliser Facebook en classe car ils ne souhaitent pas que les élèves aient accès à leurs informations personnelles. Il existe pourtant des moyens simples de communiquer via un profil Facebook avec les étudiants, sans mettre en danger la confidentialité de ses informations personnelles. Utiliser les fonctionnalités de Facebook à des fins pédagogiques

Applications portables en chimie La maîtrise de la chimie rend possible nombre de prodiges de notre monde : surfaces de verre et de métaux aux finis iridescents, matériaux à mémoire ou lumineux, composés actifs ou passifs, emballages souples, transparents, médicaments aux propriétés ciblées, engrais spécifiques, détergents «bio», etc. Mais quand on nous présente la liste des ingrédients ou des composés, on sort rapidement de notre zone de référence. De quoi parle t-on ? Quel phénomène est exploité ici ? Un tableau périodique des éléments et des molécules serait alors pratique, mais qui trimbalera un tel document ? Chemical Touch Dans cette optique « The Chemical Touch» propose deux applications pour les iPhone et iPodTouch. La seconde, pour 99 ¢, reprend la première, mais offre en plus les tableaux des variantes des acides aminés et des bases azotées et des détails beaucoup plus avancés sur chaque élément (isotopes, raies d'absorption et d’émission, potentiel de réduction et même la configuration électronique. La chimie pro

Le prof de la génération mutante. A l'université, le "prof numérique" est un prof comme les autres. Mais pas tout à fait. J'ai déjà souvent évoqué ici ou là le rôle que jouent les outils numériques dans ma pratique d'enseignant à l'université : pour souligner le rôle central de Facebook (Pourquoi je suis "ami" avec mes étudiants)pour pointer les avantages et inconvénients des NTAD (nouvelles technologies de l'attention et de la distraction) et le "pacte de silicone" qu'elles m'ont amené à conclurepour faire part de l'importance du "live-teaching"pour souligner le rôle déterminant et fécond des plateformes de blogs (aussi bien dans l'enseignement que dans la recherche) D'aussi loin que je me souvienne (je suis maître de conférences depuis 6 ans mais j'enseigne à l'université depuis 10 ans), j'ai toujours tenu un "blog des cours" en parallèle du "présentiel". Celui-ci n'est plus maintenu et migre progressivement vers celui-là. Michel Serres encore, dans le même entretien : Trois grands principes. Primo. Deuxio. Tertio.

Compter sur l’alchimie de Facebook pour créer une communauté en ligne 500, 600 et même 700 millions d'utiisateurs ? Quel que soit le nombre exact, c'est le plus gros. Nous parlons du nombre d'utilisateurs de Facebook, bien sûr, le plus populaire des réseaux sociaux mondiaux. Et pourtant Facebook, encore trop peu utilisé dans le monde de l’éducation, pourrait permettre de joindre l’utile à l’agréable, y compris dans le cadre du cursus scolaire. Facebook, un espace alternatif d'échanges pour les étudiants en chimie Ce n’est un secret pour personne, Facebook, haut-lieu d’échanges en tous genres avec les copains d’école, est aussi le support permanent de discussions liées aux cours, aux devoirs, à l’éducation de façon générale. 67 publications sur Facebook contre 17 sur le forum de la plateforme Au total sur le semestre, 20 sujets de discussion ont été lancés, générant 67 « posts » dans la discussion. Pourtant, près de 60 % des étudiants ont choisi de ne pas rejoindre le groupe de chimistes.

Construire son réseau personnel d'apprentissage Les enseignants sont des apprenants professionnels. Parce qu'ils savent et aiment apprendre, ils ont choisi d'enseigner et se sont formés à cela. Se forment-ils toujours, tout au long de leur vie ? Selon le pays dans lequel ils exercent leur profession, ils bénéficient de dispositifs formels plus ou moins étoffés pour cela; ils lisent et s'informent également beaucoup, cela fait partie de leur métier. Certains vont encore plus loin et intègrent ce qu'il est convenu d'appeler des réseaux personnels d'apprentissage, Personal Learning Network en anglais. Le réseau personnel d'apprentissage, de quoi nourrir une curiosité et un appétit de savoirs sans bornes Pourquoi donner la traduction anglaise de l'expression ? Ce n'est pas ce que pense Tom Whitby qui, en décembre 2010, déplorait de se sentir isolé parmi ses collègues, à cause précisément de son implication dans un PLN. Ceux qui ont adopté cette modalité de formation en connaissent les avantages. Comment créer son réseau ? Sésamath

Représenter les molécules en trois dimensions Partout la séduction se déploie : aux abords des villages, dans notre assiette, dans l'apparence des gens, dans la nature. On nous séduit par les odeurs, par les yeux, les oreilles, le coeur, le geste, les idées, le ventre… mais encore faut-il savoir s'y prendre. Du coté de l'éducation en ligne, on ne trouvera pas de cours qui sentent bon la lavande, mais qui sont bien présentés, avec un certain prestige, de l'ergonomie et de la qualité. L'idée de séduire va bien au delà des apparences, la séduction est une façon de présenter l'expérience future, une promesse qui sera suivie si on accepte le jeu sans sauter trop d'étapes d'approche, sans craintes ni autres préoccupations. Séduire est tout à fait pédagogique, on est en train de le redécouvrir. Image : Spoiled dog - WilleeCole Photography - ShutterStock

Fiche pratique: utiliser un réseau social en classe « Ma onzième année Ma onzième année et les suivantes… Au fil des années scolaires en lycée professionnel : les usages des outils Web 2.0 en classe : Twitter, Tumblr… 3 mai 2011 4 Commentaires Par maonziemeannee Uncategorized Fiche pratique: utiliser un réseau social en classe Vous voulez introduire les réseaux sociaux du net dans votre pédagogie? Avant de commencer, je recommande de l’utiliser personnellement pour bien le maîtriser. A.Tweeter en classe mais pour quoi faire ? On n’entre pas avec sa classe en réseau social comme on entrerait n’importe où. Les nombreux témoignages que l’on peut lire sur l’usage de twitter en classe (répertories par Bertrand Formet ici ) nous montrent que les usages peuvent en être très variés: courtes productions écrites en classe, live-tweet de sorties/voyages scolaires, moyen de communication, soutien, interactivité sur temps personnel de l’élève, ouverture de la classe à un plus large réseau etc. B. C. D. En classe: Hors temps de classe: E. E.

Trouver le moteur du besoin de collaboration L'Ecole, l'Université et l'Entreprise parlent beaucoup de « collaboration » mais on ne sait trop ce que ce mot recouvre dans chacun de ces espaces. L'abondance de discours sur les outils de plus en plus performants cache souvent la pauvreté des usages. Tous les modes d'emploi enthousiastes ne changeront pas la question de fond : pourquoi avoir besoin de collaborer ? Lorsqu'on veut permettre aux gens de se parler, on imagine pour eux des espaces accueillants et confortables : c'est ce que font en principe les bistros, les bonnes bibliothèques et certaines entreprises « innovantes ». C'est ce que beaucoup de designers d'intranet, de responsables d'ingénierie pédagogiques tentent de recréer en ligne à travers des plates-formes qui se veulent de plus en plus conviviales et souples. La qualité des infrastructures n'est donc pas vraiment en cause, du moins pour les organisations qui désirent faciliter la collaboration et qui s'en sont donné les moyens.

Travail collaboratif à distance Après la présentation en avril dernier du Guide pratique du travail collaboratif en communautés virtuelles d'apprentissage, l'auteure, Isabelle Gonon, nous signale la mise en ligne d'une version plus récente, mise à jour et améliorée du point de vue de la forme. En effet, hébergé sur la plate-forme Erep - pour e-reputation - ce nouveau guide est présenté sous la forme d'un module interactif multimédia réalisé à partir d'une chaîne éditoriale et placé sous une licence Creative Commons qui autorise sa diffusion, sa reproduction et sa modification. Autre nouveauté à signaler concernant ce guide, sa plus grande structuration relativement au précédent, ce qui du coup renforce la qualité, facilite la lecture et valorise le contenu. Le nouveau guide commence par une introduction dans laquelle l'auteure présente sommairement le contenu du module, le contexte de son élaboration sans oublier de se présenter elle-même. Travail collaboratif : de quoi parle-t-on ? Voir :

Pour bâtir des scénarios pédagogiques intégrant les TIC Dans le domaine littéraire, un Scénario est un canevas, le plan détaillé d'une pièce de théâtre, d'un roman. Au cinéma, c'est la trame écrite et détaillée des différentes scènes d'un film, comprenant généralement le découpage et les dialogues. C'est cette démarche d'écriture et de préparation que l'on peut vouloir transposer pour en faire une méthode dans l'enseignement et la formation : un scénario devient alors un travail préparatoire où un projet (de cours, de séquence, de module) est décrit, raconté, mais aussi découpé, structuré avant d'être réalisé de façon réelle. En fait, dans l'enseignement, il y a toujours eu quelque part cet acte de scénarisation de par le fait même que l'on pense le déroulement d'une séance, la répartition horaire, l'alternance de la théorie et de la pratique, etc. Un scénario pédagogique est en conséquence un document structuré décrivant : Scénario d'apprentissage et scénario d'encadrement Granularisation et design pédagogique

Forum InnovAfrica 2011 : les usages innovants des TIC au Sud La troisième édition du Forum Innovafrica s'est tenue du 12 au 16 décembre 2011 à Ouagadougou au Burkina Faso sous le thème "l'innovation par l'expérimentation". Cette fête de l'innovation africaine a réuni des participants venant d'Afrique et d'Europe et issus pour la plupart des secteurs d'activité mobilisant les technologies de l'information et de la communication pour le développement. La particularité de cette édition a été de pouvoir se décliner en trois événements majeurs : le premier BarCamp du Burkina Faso, un BootCamp et une session du Carrefour des Possibles Afrique. #BootCamp Ouaga Une semaine avant le lancement officiel de InnovAfrica #3, un public composé de geeks, d'élèves du Lycée Technique de Ouagadougou et d'étudiants de l'Institut International d'Ingénierie de l'Eau et de l'Environnement s'est retrouvé pour le premier BootCamp Ouaga. Dans la pure tradition des BootCamps, il s'est agi d'une activité collective de construction de machines libres. #BarCamp Ouaga Voir :

Taperez-vous avec moi ? Partout la séduction se déploie : aux abords des villages, dans notre assiette, dans l'apparence des gens, dans la nature. On nous séduit par les odeurs, par les yeux, les oreilles, le coeur, le geste, les idées, le ventre… mais encore faut-il savoir s'y prendre. Du coté de l'éducation en ligne, on ne trouvera pas de cours qui sentent bon la lavande, mais qui sont bien présentés, avec un certain prestige, de l'ergonomie et de la qualité. Dans les classes ? Une classe qui sent effectivement bon inspirera surement un peu peu plus qu'une autre dégageant des relents de peinture ou de moisissure, mais encore plus si elle est ergonomiquement adaptée à votre façon d’enseigner ou d’apprendre, comme vous le découvrirez. L'idée de séduire va bien au delà des apparences, la séduction est une façon de présenter l'expérience future, une promesse qui sera suivie si on accepte le jeu sans sauter trop d'étapes d'approche, sans craintes ni autres préoccupations.

Related: