background preloader

La technologie aide à la prise de décision en groupe

La technologie aide à la prise de décision en groupe
Loomio facilite la prise de décision des groupes grâce à une collaboration plus juste. L'application Web open source considère qu'un bon processus de prise de décision en group peut améliorer la vie en entreprise, comme la société. La décision de groupe a souvent pris la forme d'une décision hiérarchique top-down ou d'une inclusion bottom-up. Avec la méthode top-down, les décisions peuvent être mises en œuvre directement grâce à la chaîne de commande mais au risque de passer à côté de bonnes idées. Des décisions focalisées sur le sujet, prises au vote sur les propositions L'application Web de Loomio est aujourd'hui en phase de test alpha, mais elle sera lancée gratuitement et en open source. Améliorer la prise de décision pour une société plus saine ? L'équipe de Loomio considère leur produit critique non seulement pour les ménages et les entreprises mais également à un niveau bien plus élevé : « Aujourd'hui, le monde souffre des mauvaises décisions prises par des groupes de personnes. Related:  Intelligence collective

Qu’est ce que la performance de l’entreprise ? La performance de l’entreprise est fondée sur le couple valeur-coût. Les deux termes sont indissociables car il ne s’agit, ni de minimiser les coûts, ni de maximiser la valeur produite (réponse aux besoins d’un client ou d’un groupe social), mais d’optimiser le rapport entre les deux. On peut définir la performance dans l’entreprise comme étant tout ce qui, et seulement ce qui, contribue à améliorer le couple valeur-coût, c'est-à-dire à améliorer la création nette de valeur. Cependant, le couple valeur-coût n’apparaît que lorsque des produits et des services sont mis en vente. Il faut donc traduire le couple valeur-coût en objectif stratégiques plus concrets et d’en concevoir les évolutions futures.

Quel est le processus de decision en entreprise ? Prendre une décision, quel modèle de processus ? Réfléchis avec lenteur, mais exécute rapidement tes décisions. Isocrate, Philosophe (Athènes 436 av JC) La décision est une prise de risque La prise de décision n'est pas une situation de tout repos. Les 4 phases du processus de prise de décision en entreprise Les pièges de la prise de décision Ce modèle classique que l'on retrouve chez plusieurs auteurs comme Henry Mintzberg et que j'expose dans le livre "Les nouveaux tableaux de bord des managers" est particulièrement intéressant pour apprécier les multiples moyens de détourner la décision. Lecture recommandée › L'ouvrage de référence auprès des managers, consultants, chefs de projets décisionnels, formateurs et enseignants. Les nouveaux tableaux de bord des managers Le projet décisionnel en totalité Eyrolles 6ème édition 2013 - 495 pages Prix : 35 euros Dispo chez : www.amazon.fr & PDF ou ePub Format Kindle Partagez cet article... (total partages cumulés > 145) Commentaires lecteurs...

Le travail collaboratif, nouveau Graal des entreprises Il y a chauffeur routier et chauffeur routier. Chez GT Location, une entreprise de 1.500 collaborateurs spécialisée dans la location de véhicules industriels avec conducteurs, ces derniers ne sont pas considérés comme de simples exécutants chargés de conduire les marchandises à bon port. Au contraire : eux, qui sont en contact direct avec le client et connaissent le terrain, ont leur mot à dire sur leur travail et la marche de l'entreprise. Depuis février 2013, ils peuvent se connecter à SeeMy, le réseau social interne, pour échanger entre eux et avec leurs responsables. Concrètement, « tous les conducteurs peuvent se connecter au réseau social via leur smartphone ou leur ordinateur personnel pour faire part de conseils aux plus jeunes, débattre de la stratégie métier, du camion le mieux adapté pour tel type de marchandise, organiser leurs congés ou même se plaindre des notes de frais », explique Patrice Bonte, directeur de l'école de management du groupe. Pourquoi cet élan ?

Indicateurs de performances: un langage commun... mais surtout un langage pour tous - Business Intelligence Un langage commun mais surtout communément partagé. Dans la foulée d'une refonte de ses systèmes de gestion et d'encaissement, le groupe Galeries Lafayette a donné à pas moins de 2 000 de ses salariés des outils pour piloter leur activité au jour le jour. Le projet d'analyse de l'information que nous avons mené est l'aboutissement d'une longue démarche de refonte des systèmes utilisés dans les magasins du groupe Galeries Lafayette. Tout a démarré par une remise à plat des systèmes d'encaissement et de gestion, avec le passage à une véritable gestion à l'article sur toute la chaîne, de l'approvisionnement à la vente. Le volet décisionnel s'inscrit dans la continuité de cette refonte. Un passage obligé vers le multicanal En magasin par exemple, l'outil sert à faire le lancement de journée.

La notion de performance dans l’organisation Le système de contrôle de gestion et performance de l’organisation – Chapitre 3: Tout système de contrôle de gestion est fortement associé à un système de mesure des performances. La convergence des buts organisationnels et individuels constitue une condition essentielle au déroulement d’un processus de contrôle de gestion. L’implication des responsables est indispensable à tous les niveaux: fixation des objectifs, estimation des moyens, mesure des résultats, actions correctives (P.L. 1- Essai de définition Selon Philippe Lorino: « est performance dans l’entreprise tout ce qui, et seulement ce qui contribue à atteindre les objectifs stratégiques » (Ph. La performance économique de l’entreprise tient à sa capacité à assurer un niveau satisfaisant d’accroissement net de la valeur. Le coût est la mesure monétaire d’une consommation de ressources qui intervient généralement dans le cadre d’un processus destiné à fournir un résultat bien défini. 2- La mesure de performance L’approche statique:

La prise de décision collective : un processus démocratique ? C’est une fausse idée de croire qu’il est possible de prendre des décisions en groupe, sauf si l’on donne son pouvoir de décision, mais alors ce n’est plus une véritable démocratie car les personnes ne s’expriment pas, c’est un substitut de démocratie. Les rencontres ne sont pas des lieux de prise de décision individuelle, mais des lieux d’échange. Même à 10 ou 20, la décision est toujours prise par une ou deux personnes. Par exemple, la personne qui fait le compte rendu a toujours plus de pouvoir, elle peut en abuser ou non, clairement ou de façon détournée. Mais il existe des méthodes qui facilitent la prise de décision collective : - les systèmes de rapporteurs délégués : ils sont " délégués ", ils ont donc une responsabilité vis à vis des autres et sont choisis bien entendu en fonction de la confiance qu’on leur porte, de leur volonté à faire ce travail et de leur capacité à le réaliser, s’il est possible d’en juger avant la rencontre;

Le management de l'animation en intelligence collective Il y a quelques années la recette de l’intelligence collective était la suivante : mettez ensemble dans une pièces un groupe de personnes donnez-leur une problématique à résoudre et attendez que la formule magique du 1+1=3 fasse des miracles. Il y a eu des miracles, mais ils furent peu nombreux face au nombre des échecs. Quelle était la source du problème ? Elle provient de la nature des ingrédients et dans ce cas de l’humain, de ses compétences, de ses croyances et le contexte disruptif de ce début de 21ème siècle. Les bons rôles aux bonnes personnes Avez-vous déjà participé à un projet basé sur l’intelligence collective ? Qu’est-ce que la réussite ? Les ingrédients qui font passer du “Non” au “Co” Le premier est le sens. Une solution simple pour pouvoir être dans une dynamique de réussite est de connaître vos équipiers si vous avez déjà une équipe constituée. La situation est plus délicate pour un groupe non-constitué au départ. Tout était trop beau : vint la disruption Référence :

Qu'est-ce qu'une décision en management ? Vous devez être membre de questions.digischool.fr Si ce n'est pas encore fait ? Pour répondre à cette question, vous devez être membre de Doc-étudiant Qu'est-ce qu'une décision en management ? Signaler un abus Salut, je te recommande la lecture de ce document : sur questions.digischool.fr. Dans son activité quotidienne, l'organisation est confrontée à une multitude de choix. Autres questions qui peuvent vous aider Nouvelles questions de Management L'informatique modifie-t-elle notre manière de penser ? Tous les mois dans Le Figaro, des membres de l'Académie des sciences répondent aux grandes questions de l'actualité scientifique. Par Gérard Berry, informaticien, membre de l'Académie des Sciences. Un premier constat s'impose: la différence de perception entre les générations. Les plus anciens ont vu arriver le numérique sur le tard, souvent avec méfiance. Mais, pour les plus jeunes, l'informatique n'est qu'une partie de la réalité préexistante, au même titre que la mer, la montagne ou le vélo. La révolution numérique de la fin du XXe siècle a profondément modifié la relation entre une information et l'objet physique qui lui sert de support. La numérisation induit ainsi des inversions mentales, autrement dit des retournements de perception quant à des actions élémentaires de la vie courante. Contrainte d'espace abolie On retrouve les mêmes inversions avec le téléphone ou la géolocalisation. Globalisation de la mémoire » «Le droit à l'oubli» remis en cause

Bac STMG - définition de l'épreuve d'étude de gestion Travail collaboratif : le succès de l'intelligence collectve Entreprendre.fr Publié le 14 sep 2015 Ces dernières années, de nombreux travaux de recherche portent sur le thème de l’intelligence collective ou du moins se réfèrent à cette notion. La plupart des auteurs soulignent le fait qu’elle représente un enjeu important pour le bon fonctionnement des organisations. à lire aussi De plus, certains travaux (Lévy, 1997) indiquent qu’elle serait déjà présente de façon opérationnelle au sein des organisations. L'intelligence collective, c’est quoi en fait ? L'intelligence collective désigne les capacités cognitives d'une communauté résultant des interactions multiples entre ses membres. Collective ou collaborative ? L'intelligence collective se distingue de l'intelligence collaborative (efficacité des échanges centrés sur une tache) et de l'intelligence projective (synergie des motivations individuelles et collectives, porteuse de sens individuel et collectif). Différentes formes d'intelligence collective Les fondements de l’intelligence collective

programme sciences de gestion Sciences DE GESTION CLASSE DE PREMIÈRE Introduction En classe de première, une approche transversale des sciences de gestion est indispensable pour construire les bases d’un enseignement qui s’applique à leur objet d’étude commun que sont les organisations et dont elles cherchent à décrire, à comprendre et à maîtriser le fonctionnement. Conduit en lien étroit avec celui du management, cet enseignement est destiné à apporter aux élèves les principaux repères d’une compréhension des principes généraux de gestion qui animent les organisations quelle que soit leur nature, avant tout approfondissement des notions propres à chaque spécialité représentative: ressources humaines et communication, gestion et finance, marketing, systèmes d’information. Le choix d’une approche transversale à partir de cinq thèmes d’étude déclinés en questions de gestion vise à construire des grilles d’analyse du fonctionnement des organisations et à les situer dans un environnement économique et social.

Related: