background preloader

Comment la gestion d'une organisation contribue-t-elle à la création de différentes formes de valeur ?

Comment la gestion d'une organisation contribue-t-elle à la création de différentes formes de valeur ?
Related:  T3C7 - Comment la gest° d’une org° contribue-t-elle à la créat°mhbg1

Top employers : comment les lauréats chouchoutent leurs salariés Des grands groupes aux PME, 52 entreprises ou filiales françaises viennent de recevoir le label Top employers 2014, qui distinguent les bonnes pratiques en matière de RH. Conditions de travail, formation, process d’intégration ou réseautage… Zoom sur les pratiques originales ou tendances qui leur ont valu leur place au classement. 1 - Accompagner son enfant au sport Signataire de la charte de la parentalité, le groupe Bouygues Télécom offre la possibilité aux parents salariés d'accompagner leurs enfants à une compétition ou à un entraînement à leur club sportif lorsqu'ils se déroulent un jour de travail. 2 - Moins de réunions après 17 h La filiale française de l'entreprise pharmaceutique italienne Chiesi s'engage à limiter les réunions après 17 h pour permettre un meilleur équilibre en vie pro et vie perso. 3 - Une journée pour faire une activité perso 4 - Encourager les salariés à faire du sport avec leur boss 5 - Manager par l'exemple Nathalie Alonso © Cadremploi.fr

Comment la gestion d’une organisation contribue-t-elle à la création de différentes formes de valeur? COURS e-learning PREMIERE GESTION. L'organisation est un lieu de création de différentes formes de valeur qui répondent aux attentes des acteurs: les salariés et autres contributeurs pour la valeur sociale, les apporteurs de capitaux pour la valeur financière, les clients pour la valeur perçue. La création de valeur sociale La valeur sociale d'une organisation se mesure par sa capacité à répartir la richesse qu'elle crée de manière équitable entre les différents acteurs qui interviennent dans sa réalisation. La valeur ajoutée Le prix auquel une organisation vend ses produits (et éventuellement ses services) à ses clients se détermine à partir de ses consommations intermédiaires: matières premières et approvisionnements acquis auprès de tiers, qu'elle a transformés à l'aide de ses facteurs de production (machines de production, personnel, capitaux) pour parvenir au produit fini, mais aussi loyers, assurances, téléphone, énergie. Une boulangerie a produit et vendu du pain pour 1 000 €. Le partage de la valeur ajoutée Exemple.

Comment la gestion d'une organisation contribue-t-elle à la création de différentes formes de valeur ? - Réviser le cours - Sciences de gestion Les processus de gestion concourent à la création de différentes formes de valeur : valeur fondée sur le revenu (approche en termes de flux), valeur fondée sur un patrimoine (approche en termes de stocks), valeur perçue, valeur sociale. 1. La valeur sociale La valeur sociale cherche à améliorer les salaires, les conditions de travail et la satisfaction au travail. Elle peut générer également des avantages destinés non plus aux seuls salariés mais à la société dans son ensemble ; on parlera alors de rôle sociétal (par exemple, la prise en compte de l'environnement). La valeur sociale n'est pas valorisée positivement dans les comptes de l'entreprise. 2. La notion de valeur ajoutée La valeur ajoutée mesure la richesse créée par l'organisation. Valeur ajoutée = chiffre d'affaires − consommations intermédiaires Le chiffre d'affaires est le total des ventes de biens et de services d'une entreprise. La répartition de la valeur ajoutée Toutes ces attentes sont contradictoires. 3. Le bilan 4.

Fiche de poste -Infirmier de Bloc Opératoire Autre appellation I.B.O.D.E (Infirmière de bloc opératoire diplômée d'état)Infirmière de bloc Pré requis Diplôme d'état d'infirmier déclaré et inscrit sur le fichier ADELI en DDASSDiplôme d'infirmier de la communauté européenne, Suisse et Andorre après validation par la DDASSDiplôme d'état d'Infirmière de bloc operatoire Expérience conseillée Expérience en bloc obligatoire Conditions d'exercice (selon les établissements) : Plannings sur 4 ou 5 semainesHoraires de jour selon les établissementsPas de week-endAstreintes (nuit, week-end, fériés)13ème mois selon convention ou accords d'établissementPrime d'intéressement selon accords d'établissementPrimes spécifiques de blocs selon établissements ou prime de technicité pour les IDE non IBODE Savoir faire requis Tous soins relevant du décret de compétence Connaissances associées 1: connaissances générales 2: connaissances détaillées 3: connaissances approfondies Conditions statutaires et salariales Ce métier dans le privé.... Entretien avec S.

Fidélisez vos clients grâce aux questionnaires en ligne Face à la hausse des coûts d'acquisition de trafic sur internet, il est essentiel de s'assurer que vos clients reviendront par eux-mêmes. En clair, qu'ils ont été satisfaits par l'expérience vécue sur votre site. Pour ce faire, la mise en place d'un questionnaire est incontournable, notamment pour que vous puissiez progresser sur vos points faibles. Par exemple, Spreadshirt, une plate-forme spécialisée dans l'impression à la demande sur textile et accessoires, a recours à des outils de feedback. Autre notation mise en place par Spreadshirt, celle fournie par Ekomi, qui envoie des questionnaires de satisfaction de manière automatisée aux clients. Chez Direct-Optic, un site marchand de lunettes, le questionnaire joue aussi un rôle important, notamment en terme de fidélisation. Ce qui explique que les visiteurs prennent leur temps : "35 jours s'écoulent en moyenne entre la première visite et la commande. Une technique qui fonctionne bien. 1 . 2. 3. 4. 5. 6. 7. 8.

Création et répartition de la valeur ajoutée 1. La création de la valeur ajoutée a. Toute organisation crée de la valeur ajoutée La valeur ajoutée correspond à la valeur créée par l’organisation moins tout ce qu’a utilisé l’organisation pour obtenir cette valeur. En économie, la valeur ajoutée est égale à la valeur de la production diminuée des consommations intermédiaires. b. La valeur ajoutée est égale à la production moins les consommations intermédiaires. Soit le compte de résultat d’une entreprise : Le chiffre d’affaires est de 600 000 €. 2. Une fois créée, la valeur ajoutée est partagée entre différents bénéficiaires. a. L’État perçoit une partie de la valeur ajoutée sous forme d’impôts et taxes. b. Les salariés perçoivent une partie de la valeur ajoutée sous forme de salaires. c. Les banques perçoivent une partie de la valeur ajoutée sous forme d’intérêts des emprunts. d. Les actionnaires perçoivent une partie de la valeur ajoutée sous forme de dividendes. e. f. 3.

Crédit mutuel Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Crédit mutuel Logo du Crédit mutuel Le Crédit mutuel est un réseau bancaire français constitué de 5 390 caisses locales coopératives et mutualistes, regroupées en 18 fédérations régionales, elles-mêmes constituées en Confédération nationale. Historique[modifier | modifier le code] Inspiration rhénane[modifier | modifier le code] Le Crédit mutuel trouve son origine dans un mouvement mutualiste qui apparaît en 1847 en Rhénanie sous l'impulsion de Frédéric-Guillaume Raiffeisen (Friedrich Wilhelm Raiffeisen). une responsabilité illimitée des sociétaires ;un bénévolat des administrateurs ;des crédits accordés uniquement aux sociétaires[N 1] ;une libre adhésion ;une circonscription géographique restreinte. C'est dans le village de la Wantzenau, en Alsace, près de Strasbourg, qu'est fondée la première Caisse du Crédit mutuel en 1882, sur le modèle de Raiffeisen. Création de la Confédération nationale du Crédit mutuel[modifier | modifier le code]

Définition de Création de valeur Gestion et création de valeur Une association, une organisation publique, une entreprise peuvent-elles être gérées de façon identique ? Comment la gestion d’une organisation contribue-t-elle à la création de différentes formes de valeur ? Objet social Environnement Production de l’organisation : biens, services, services associés Marchés, échanges marchands et non marchands Processus de gestion : acteurs internes et externes, activités, flux, stocks Mobilisation et allocation des ressources Clients, usagers Fournisseurs, prescripteurs Valeur sociale, création et répartition de la valeur ajoutée, taxe sur la valeur ajoutée Valeur financière : - fondée sur le revenu (à partir du compte de résultat) - fondée sur le patrimoine (à partir du bilan financier) Valeur perçue : image de marque, notoriété, satisfaction, qualité Chaque organisation se caractérise par un objet social et un environnement que la gestion appréhende à travers des processus. - distinguer les types de ressources et leurs emplois dans l’organisation ;

« Valeur ajoutée » qu’est-ce que c’est ? La valeur ajoutée (VA) représente la richesse nouvelle produite qui pourra être répartie sous forme de revenus. C’est une notion différente du chiffre d’affaires (CA) qui représente la somme de l’ensemble des ventes des entreprises. La valeur ajoutée est obtenue si on soustrait du chiffre d’affaires les coûts intermédiaires, c'est-à-dire les matières premières et les services que les entreprises ont du acheter pour produire. On a donc VA = CA – coûts intermédiaires. Prenons l’exemple du pain : la valeur ajoutée dans la production du pain représente la différence entre le prix du pain vendu (CA) et la somme du prix de la farine, du levain, de l’électricité, etc consommés pour produire ce pain. Attention cependant, pour produire, une entreprise ne se contente pas de consommer des matières premières ou des services, elle utilise aussi des équipements et achète des brevets.

Related: