background preloader

Survivre au Progrès

Related:  Décroissance / Altercroissance

L'OCDE affine son indicateur de la richesse Le titre de cet indicateur de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) peut paraître provocateur en pleine crise économique, quand des pays sombrent et d'autres vivent sous la menace de l'austérité. A l'appui de leur conversion, le rapport de l'Américain Joseph Stiglitz , Prix Nobel d'économie en 2001, et de l'économiste Français Jean-Paul Fitoussi , remis à Nicolas Sarkozy en 2009, qui établissait que la croissance d'une société se mesurait aussi au bien-être et au progrès social . Depuis, le peut se calculer à partir d'une batterie d'indicateurs, concernant aussi bien le logement , le , l'environnement, ... Dans une nouvelle version présentée le 22 mai, l'OCDE a intégré de nouveaux critères comme la qualité de l'eau dans le domaine de l'environnement ou pour l'éducation. Deux pays viennent s' ajouter à la liste des 34 membres de l'OCDE présents dans l'indicatif comparatif : le Brésil et la Russie .

SURVIVRE au PROGRÈS Un film documentaire canadien réalisé en 2011 par : Présenté au dernier Festival international de films de Toronto, ce documentaire cinématographique, inspiré du best-seller « Une Brève Histoire du Progrès » (A Short History of Progress) de Ronald Wright, pose un diagnostic subversif sur le progrès de l’humanité et les pièges qu’il apporte. Le réalisateur Mathieu Roy et co-réalisateur Harold Crooks, par le biais de scènes mémorables et le regard lucide de grandes personnalités tels que David Suzuki, Jane Goodall, Margaret Atwood et Stephen Hawking, sondent la nature fondamentale et dérangeante de ce qui est qualifié de progrès. Participants et affiche du film : Mouvements articles news L’autonomie alimentaire, dans une perspective décroissante radicale Par Thierry Brugvin La décroissance soutenable face à la question du « comment ? » Par Yannick Rumpala Que la planète a ses limites paraît une idée quasiment acquise. Pour une grève générale de la consommation Par Paul Ariès LABORATOIRE DES LUTTES. Renouer avec le sens des limites DOSSIER GRENELLE "OGM". Penser l’exode de la société du travail et de la marchandise Par André Gorz FABRIQUE DES IDEES - Le philosophe André Gorz revient, dans l’un des derniers textes parus avant sa mort, sur la dynamique du capitalisme financier et sur les raisons qui permettent de voir dans le revenu social garanti une occasion de sortir du capitalisme. 25 septembre 2007. Voyage dans la galaxie décroissante Par Fabrice Flipo La décroissance : le terme interpelle, pose question, se retrouve dans des endroits improbables et prend bien des gens au dépourvu.

TABAC : CONSPIRATION ET MANIPULATION Tabac : La Conspiration, est un documentaire (0h50) qui, grâce à plus de trois ans d’enquête, a permis à la canadienne Nadia Collot de démontrer comment l’industrie du tabac parvient à conserver voire à accroître sa toute puissance au détriment de la santé publique. Dans ce voyage à couper le souffle au coeur du cartel de la nicotine, la réalisatrice nous entraîne sur trois continents, l’Amérique du nord, l’Europe et l'Afrique, pour mieux décrypter cette grande conspiration а l’échelle mondiale, entre bluff, manipulations scientifiques et médiatiques, subversion commerciale et stratégie économique. Tabac, la conspiration, déroule cette grande conspiration en trois temps forts : La manipulation scientifique. Il a été prouvé encore récemment que les majors de l'industrie du tabac s'étaient coalisés pour recruter des scientifiques et des professeurs d'université qui ont publié des articles mensongers sur la non nocivité du tabac puis du tabagisme passif. La subversion commerciale.

Entropia La Revue Esclavage des enfants - L'Homme, une arme de destruction massive Créer un site gratuitement Close L'Homme, une Arme De Destruction Massive Sommaire de la page facebook - HADDM - Esclavage des enfants Association : Aucune note. Ajouter un commentaire Contrôle antispam : Recopiez le code de sécurité Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Merci de désactiver votre bloqueur de publicités et de recharger le captcha. Date de dernière mise à jour : Mercredi 11 Avril 2012 Tous les soins sont dans la nature Des Animaux Destruction Massive... De La Planète Des bonnes nouvelles/Des solutions Conseils pratiques pour les animaux Pétitions à signer Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

Institut d'Etudes Economiques et Sociales pour la Décroissance Soutenable Paradis Fiscaux : les petits secrets des grandes entreprises - L'Homme, une arme de destruction massive Une enquête réalisée par Edouard Perrin diffusion sur France 2 le 11 mai 2012 à 22h25 Comment les grandes sociétés échappent-elles à la «rigueur» qu'impose le monde économique actuel ?Filiales, sociétés écrans, montages comptables sophistiqués : de grandes entreprises ont développé de nouveaux moyens de réduire artificiellement leur facture fiscale, le tout avec la bénédiction des autorités locales. France Inter Elise Lucet, qui présente le magazine, mène également plusieurs interviews-chocs, dont l'une avec le ministre luxembourgois des finances, qui vaut vraiment le détour. France 2, ce soir, va percer une partie d'un secret bien gardé, c'est à voir.

Adresse du MOC aux antiproductivistes de gauche, libertaires et écologistes [Pour télécharger le texte en format A4, recto-verso, cliquer ici : Adresse-du-MOC-aux-antiproductivistes.pdf] Assez ! Nous en avons assez de ces appels et communiqués qui égrainent sans cesse les mêmes litanies plaintives et seulement défensives ! Avons-nous seulement à reprocher au capitalisme ses multiples crises : sociales, écologiques, économiques, démocratiques, morales, anthropologiques ? Qu’avons-nous à reprocher à l’actuel gouvernement ? Non, nous devrions nous adresser à lui comme nous aurions déjà dû nous adresser au précédent : nous ne pouvons plus supporter cette rhétorique des compromis par laquelle, depuis des décennies, les organisations syndicales comme les organisations politiques dites de gauche n’ont cessé d’échanger des concessions toujours grignotées contre des promesses jamais tenues ! Que faire ? Adopter une stratégie de rupture. Nous devons nous mettre en position de rentrer dans des rapports de forces : Que proposer ? Assez de blabla, revendiquons ! Quelles dettes ?

J’ai inventé le futur avec les « conspirationnistes positifs » | Rue89 Planète Dans la soirée de l’Institut des futurs souhaitables (Michael Chaize) Vendredi, au soir d’un très long jour chiant, profitant de mon ennui, des copains écolos ont réussi à m’entraîner dans un événement aussi loufoque que déconcertant. C’est de notre blogueuse Anne-Sophie Novel qu’est venue l’invitation. Auteure d’un ouvrage sur la société collaborative (« Vive la co-révolution »), elle me présente ainsi la « soirée des optimistes », intitulé « F..K les Mayas » : « Organisée par l’Institut des futurs souhaitables, elle a pour ambition de jeter ce qu’il a de mauvais dans le XXe siècle pour le recycler (le sublimer, le dépasser ?) Hum hum... joliment tourné, mais un brin ésotérique, vu d’ici. Le vert fluo, code couleur de la soirée Mathieu Baudin (Michael Chaize - Coolhuntparis) La participation aux frais est de 15 euros, mais les journalistes sont tellement bienvenus que pour moi l’entrée est libre (et un verre offert). Habitué aux ovations, il est le « guide » de la soirée. Brainstorming

Un projet décroissant : « Faire payer le prix réel de ce qu’on consomme » Vincent Liegey est l’un des co-auteurs du livre « Un projet de décroissance – Manifeste pour une dotation Inconditionnelle d’Autonomie », préfacé par Paul Ariès (Editions Utopia). Il est l’un des visages de ce qui s’appelle un « parti » pour la décroissance (PPLD) mais s’apparente plutôt à une mouvance informelle, dont le combat contre Notre-Dame-des-Landes est l’une des formes concrètes. Nous l’avons rencontré dans un café parisien, à deux pas de chez Denis Vicherat, éditeur altermondialiste et écologiste, qui lance une collection de livres déclinant le projet de décroissance. Vincent Liegey vit à Budapest avec une députée hongroise de « Une autre politique est possible » (« dont le parti vient d’exploser, ce qui prouve qu’une autre politique n’est peut-être pas possible », sourit-il). Rue89 : Vos racines intellectuelles se trouvent-elles chez Dennis Meadows, auteur en 1972 du rapport sur « Les Limites de la croissance », à la demande du Club de Rome ? Il y a trois scenarii :

Related:  Conso quotidiens