background preloader

Décroissance.org

Décroissance.org
11-12-2012 : « Tout (...) le discours sur la croissance zéro et la décroissance est un discours réactionnaire qui condamne les pauvres à la misère. » (France 3). 15-12-2009 : « L’idée, qui devient de plus en plus à la mode, selon laquelle il faudrait souhaiter et organiser une décroissance de l’économie, pour lutter contre les destructions qu’elle engendre, peut sembler a priori totalement stupide (...) et pourtant, l’idée fait sens : si on l’entend comme un désir de mettre un terme aux errements de notre modèle de production, aux folies et aux fatigues de la vitesse, du rendement, du gaspillage, de l’accumulation et du remplacement irréfléchi de gadgets par d’autres gadgets ; et surtout comme la volonté de remettre en cause la définition marchande du mieux-être. » 24-10-2007 : « Opposer écologie et croissance est une bêtise intellectuelle profonde. En réalité on ne peut pas améliorer l’environnement sans croissance. Ce n’est pas la croissance qui pollue, c’est la production »

http://www.decroissance.org/

Related:  Effondrement / CollapsologieDécroissance / AltercroissanceDécroissanceECONOMIE ACTUALITES 2

Nos espoirs nous feront-ils éviter l’effondrement? Nous, humains, sommes sans doute avantagés. Nous vivons bien des peines, notre cœur est fragile et souvent meurtri, mais quelles extases accompagnent nos vies ! Les récits des poètes témoignent depuis des millénaires de notre capacité à nous élever, à nous affranchir des contraintes du monde, de sa frustrante matérialité, de sa finitude. Si nous sommes si proches de nos frères chimpanzés et que leurs petits jouent tout comme nos enfants, prennent-ils plaisir aussi à s’inventer volontairement des histoires de toutes pièces, simplement pour voyager dans d’autres mondes, aussi éloignés que possible des frustrations de leur quotidien ? Quel privilège, quel bonheur ! L'OCDE affine son indicateur de la richesse Le titre de cet indicateur de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) peut paraître provocateur en pleine crise économique, quand des pays sombrent et d'autres vivent sous la menace de l'austérité. A l'appui de leur conversion, le rapport de l'Américain Joseph Stiglitz , Prix Nobel d'économie en 2001, et de l'économiste Français Jean-Paul Fitoussi , remis à Nicolas Sarkozy en 2009, qui établissait que la croissance d'une société se mesurait aussi au bien-être et au progrès social . Depuis, le peut se calculer à partir d'une batterie d'indicateurs, concernant aussi bien le logement , le , l'environnement, ... Dans une nouvelle version présentée le 22 mai, l'OCDE a intégré de nouveaux critères comme la qualité de l'eau dans le domaine de l'environnement ou pour l'éducation. Deux pays viennent s' ajouter à la liste des 34 membres de l'OCDE présents dans l'indicatif comparatif : le Brésil et la Russie .

Actualités » Nous relayons ci-dessous l’appel à se mobiliser d’initiatives décroissantes pour le climat pendant la COP 21. Pendant deux semaines, nous aurons l’occasion de réaffirmer que le productivisme est la cause du réchauffement climatique, et qu’il ne peut dont pas en être une des solutions. Le PPLD s’associe donc à cette démarche et sera présent à Paris dès la marche du 29 novembre pour le climat et jusqu’à la clôture de la COP 21 le 12 décembre. Comme les Désobéissants et l’Assemblée parisienne anti COP, et d’autres sans doute, nous appelons à nous rassembler le dimanche 29 à 12 h comme prévu place de la République.

Vous avez dit mondialisation ? Selon Pankaj Ghemawat, l’étendue du phénomène de la mondialisation est souvent exagérée. Loin de disparaître, les frontières continuent de structurer nos vies. © DR En France, l’heure est au débat sur la « démondialisation ». À droite comme à gauche, surtout aux extrêmes, maint héraut de la politique cherche à renforcer son influence en chassant le bouc émissaire de la globalisation, responsable de tous nos maux.

Parti des Objecteurs de croissance-Mozilla Firefox Vincent CHEYNET, 45 ans, journaliste et Florence LERAY, 40 ans, enseignante et journaliste. Pics du pétrole et du gaz cumulés Source : n°100 de la lettre d'information de l’Association for the Study of Peak Oil, 4-2009. Monsieur, Madame, Mademoiselle Nous avons dépassé ces dernières années le seuil maximum du pétrole pouvant être extrait sur la planète. Cette donnée est fondamentale car le pétrole est une ressource aux qualités irremplaçables sur laquelle repose toute notre civilisation.

Limites de la croissance : cette fois, le loup est là La production du pétrole de schiste chute, celle du gaz de schiste pourrait très bientôt en faire autant. Il n’y a pas que le pétrole : les prix de toutes les principales matières premières se sont effondrés. Et de très sérieux doutes pèsent sur l’économie de la Chine… Le voile tendu lors de la crise de 2008 par des politiques monétaires fabuleusement accommodantes est-il en train de se déchirer ? Les « limites de la croissance » pourraient apparaître par une spirale déflationniste : par une évolution des revenus incapable de faire face à l’inflation des coûts d’extraction des matières premières. Danger. Mouvements articles news L’autonomie alimentaire, dans une perspective décroissante radicale Par Thierry Brugvin La décroissance soutenable face à la question du « comment ? » Par Yannick Rumpala

Décroissance - Le Monde diplomatique Depuis le 1er avril 2014, le vote blanc est comptabilisé (loi du 21 février 2014). A cet égard, les prochaines élections européennes seront une première. D’aucuns s’étonneront qu’il ait fallu si (...) Décroissance - Ekopedia-Mozilla Firefox Un article de Ékopédia, l'encyclopédie pratique. De manière générale, la décroissance se définit comme l'état de ce qui décroît : une diminution. On doit ce concept de décroissance en économie aux travaux révolutionnaires de l'économiste roumain émigré aux États-Unis, Nicholas Georgescu-Roegen (1906-1994). La décroissance est un concept politique qui affirme que la croissance économique généralisée n'est pas acceptable pour l'environnement.

Les hippies avaient (presque) tout compris La fin du monde aurait pu être communiste: le camarade Leonid Brejnev aurait pu enclencher la procédure, envoyer une averse nucléaire, et on ne serait pas là aujourd’hui pour en gloser. Elle aurait pu consister en un manque de bol: astéroïdes, épidémies, ce genre de choses. Ces jours-ci, l’apocalypse qui nous pend au nez est néolibérale. C’est ce qu’avance Christian Arnsperger 1, économiste spécialisé dans la durabilité, transplanté en 2014 de Louvain à l’Université de Lausanne, dans une communication présentée en juin au colloque «Apocalypse Now»2 , consacrée à la manière d’éviter, si possible, l’effondrement écologique qui nous menace. Alors, comment? Adresse du MOC aux antiproductivistes de gauche, libertaires et écologistes [Pour télécharger le texte en format A4, recto-verso, cliquer ici : Adresse-du-MOC-aux-antiproductivistes.pdf] Assez ! Nous en avons assez de ces appels et communiqués qui égrainent sans cesse les mêmes litanies plaintives et seulement défensives ! Avons-nous seulement à reprocher au capitalisme ses multiples crises : sociales, écologiques, économiques, démocratiques, morales, anthropologiques ?

La Décroissance, un projet sociétal bien trop souvent victime de préjugés Encore une fois, la Décroissance a été victime d’un jugement hâtif et réducteur à travers l’article « La décroissance, une théorie économique bien trop sage. » diffusé sur Nous souhaitons rétablir quelques vérités et lever certains malentendus qui continuent de nuire à l’émergence de nos idées. D’abord, il ne faut pas confondre la simplicité volontaire et la Décroissance. Tout en étant liées, ces deux notions ne doivent pas être confondues. La Décroissance porte un projet politique qui se construit petit à petit et collectivement. Tandis que la simplicité volontaire se vit au niveau individuel, tout en pouvant s’insérer dans les alternatives concrètes. Décroissance (économie) - Wikipédia-Mozilla Firefox Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le mot décroissance désigne en français deux choses : Pour les « objecteurs de croissance », également appelés « décroissants » dans la presse, une réduction contrôlée de l'activité économique est la seule alternative à un krach mondial aux conséquences imprévisibles. Selon eux, les réalités physiques rendent impossible un développement économique infini : les taux de production et de consommation ne peuvent pas être durablement accrus ni même maintenus, étant donné que la création de richesses mesurée par les indicateurs économiques comme le PIB repose sur l'exploitation et la destruction d'un capital naturel épuisable. Les « objecteurs de croissance » prônent donc sur le plan individuel la démarche dite de simplicité volontaire et, sur le plan global, une relocalisation des activités économiques afin de réduire l'empreinte écologique et les dépenses énergétiques.

Related:  DECROISSANCE ou retour en humanieDécroissanceDécroissanceÉconomieDécroissanceSites de documentation indépendantsPolitique/conceptATELIERS & REFLEXIONSMédias AlternatifsSimplicitéDécroissance | BASE de réflexionactualitéDéveloppement durableVivre autrement