background preloader

Decroissance.info

Decroissance.info
L'objectif de décroissance.info est de recenser les sites et les articles les plus importants qui traitent du sujet de la décroissance, sur une seule page. N'hésitez pas à nous transmettre vos suggestions de sites pour enrichir cette page, à l'adresse email info at decroissance.info Petite introduction rapide sur le concept de Décroissance (Pour plus d'informations, reportez vous à La page décroissance de Wikipedia.) La décroissance est un concept dont les origines remontent à un courant anti-industriel du de la fin du 19ème siècle, repris et officialisé plus tardivement par les thèses de Jacques Ellul et Bernard Charbonneau dans les années 1930. Ce n'est qu'à partir des années 1960 que le concept de décroissance a connu ses débuts officiels, notamment par les rapports du Club de Rome en 1968.

http://www.decroissance.info/

L’altermondialisme vendredi 9 mai 2008. Historique : Le mouvement grandit petit à petit durant le XXe siècle. Il prend de l’ampleur au début des années 1980 dans les pays du Sud avec la lutte contre la dette du tiers monde, l’OMC et les plans d’ajustement structurels du FMI. Cependant il ne s’étend pas jusqu’en Occident. Il apparaît en Europe, aux États-Unis et en Corée en 1994, dans le cadre d’une critique du chômage, de politiques entraînant la précarisation du travail et la remise en cause de la protection sociale. Pour une société de décroissance, par Serge Latouche « Car ce sera une satisfaction parfaitement positive que de manger des aliments sains, d’avoir moins de bruit, d’être dans un environnement équilibré, de ne plus subir de contraintes de circulation, etc. » Jacques Ellul (1) Le 14 février 2002, à Silver Spring, devant les responsables américains de la météorologie, M. George W. Bush déclarait : « Parce qu’elle est la clef du progrès environnemental, parce qu’elle fournit les ressources permettant d’investir dans les technologies propres, la croissance est la solution, non le problème. (2) » Dans le fond, cette position est largement partagée par la gauche, y compris par de nombreux altermondialistes qui considèrent que la croissance est aussi la solution du problème social en créant des emplois et en favorisant une répartition plus équitable. Après quelques décennies de gaspillage frénétique, il semble que nous soyons entrés dans la zone des tempêtes au propre et au figuré... Entendons-nous bien.

Déconsommation Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La déconsommation est un concept décrivant une diminution du consumérisme. On le trouve notamment dans certains scénarios prospectifs, ou dans les mouvances altermondialistes qui promeuvent une convivialité sobre et heureuse, ou une décroissance soutenable; La déconsommation peut encore se situer dans une économie de marché ; il ne s'agit pas d'anticonsommation mais généralement d'un souci de limiter le gaspillage et la démesure, et de mieux répondre aux besoins vitaux de tous et chacun, pour des raisons altruistes et éthiques, pour un développement « soutenable » ou pour des raisons de rationalisation du développement pour qu'il soit « durable ».

Journal La Décroissance John Thackara welcome To do things differently, we need to see things differently. That’s what Doors of Perception is about. The author of this blog, and the founder of Doors of Perception, is John Thackara. He does live and online talks , and produces events, for cities, institutions and organisations around the world. The outcomes of each collaboration are, typically: a shared perception of new opportunities; a good idea of how to exploit them; and new connections between people to make those actions happen.

Développement durable Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Diagramme du développement durable : une approche globale à la confluence de trois préoccupations, dites « les trois piliers du développement durable ». Pour atteindre les objectifs du développement soutenable, il faut notamment faire appel à des ressources naturelles, minérales et vivantes qu'on peut selon leur vulnérabilité classer en « pas, peu, difficilement, coûteusement ou lentement renouvelables ». Les aménageurs et gestionnaires peuvent alors chercher à les restaurer, les protéger et les économiser, et le cas échéant à compenser ses impacts MOC Jacques Ellul Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Jacques Ellul dans sa maison à Pessac, en 1990. Jacques Ellul (né le à Bordeaux et mort le à Pessac) est un professeur d'histoire du droit, sociologue, théologien protestant et libertaire[1] français. Surtout connu comme penseur de la technique et de l'aliénation au XXe siècle, il est l’auteur d’une soixantaine de livres (la plupart traduits à l’étranger, notamment aux États-Unis et en Corée du Sud) et de plusieurs centaines d’articles.

Institut d'Etudes Economiques et Sociales pour la Décroissance Soutenable Emmaus Pau Lescar - Qui sommes-nous Bernard Charbonneau Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Toute son œuvre est marquée par l'idée que « le lien qui attache l'individu à la société est tellement puissant que, même dans la soi-disant “société des individus”, ces derniers sont si peu capables de prendre leurs distances avec les entraînements collectifs que, spontanément, ils consentent à l'anéantissement de ce à quoi ils tiennent le plus : la liberté. »[1] Durant les années 1930, il dénonce la dictature de l'économie et du développement[2] et s'impose comme pionnier de l'écologie politique [3]. Se méfiant toutefois de l'écologie partidaire, il propose de concevoir une forme d'organisation de la société, radicalement différente des idéologies du XXe siècle, solidement ancrée sur l'expérience personnelle.

Aliénation Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La notion d'aliénation (du latin : alienus, qui signifie « autre », « étranger ») est généralement comprise, en philosophie, comme la dépossession de l'individu, c'est-à-dire sa perte de maîtrise, de ses forces propres au profit d'un autre (individu, groupe ou société en général). Il renvoie ainsi fréquemment à l'idée d'une inauthenticité de l'existence vécue par l'individu aliéné. Ce terme est à l'origine un terme juridique, se rapportant à un transfert de propriété. Présentation générale[modifier | modifier le code] Le terme d'aliénation est particulièrement polysémique, tant et si bien qu'il est régulièrement considéré comme un concept vague car trop englobant.

Related: