background preloader

Décroissance

Facebook Twitter

Monotarcie.

Zéro déchet

« La croissance est limitée » Tim Jackson est un économiste atypique.

« La croissance est limitée »

En 2000, il devient le titulaire de la première chaire de développement durable créée au Royaume-Uni, à l’université de Surrey. Il y fonde aussi une unité de recherche croisant l’économie, la psychologie et la sociologie. En 2004, nommé à la commission du développement durable créée par le gouvernement de Tony Blair, le chercheur dirige le travail du groupe « Redefining Prosperity » qui le conduit à écrire Prospérité sans croissance, livre publié en 2007 au Royaume-Uni, et deux ans plus tard en France (De Boeck). C’est l’un des ouvrages d’économie environnementale les plus marquants de ces dernières années. Alors que 2011 débute, M. La croissance peut-elle reprendre en 2011 ?

En ce qui concerne les économies occidentales, la réponse est probablement non. Est-ce la tendance suivie jusqu’à présent ? Non. La croissance verte est-elle une piste crédible ? Quelle solution proposez-vous ? Comment remodeler le système économique ? Les décroissants : être et ne plus avoir… Fatigués de la course au "toujours plus", ils ont choisi de vivre mieux avec moins.

Les décroissants : être et ne plus avoir…

Une nouvelle éthique de vie qu’ils mettent en actes au quotidien. Témoignages. Christilla Pellé Douel Sommaire Qu’on les baptise « décroissants », « créatifs culturels », « consomm’acteurs », que l’on range le mouvement dans un tiroir intitulé « simplicité volontaire » ou « downshifting », peu importe… Car la dynamique est bien là : de plus en plus de personnes, en Amérique du Nord comme en Europe, veulent cesser de se laisser déborder par une vie qui ne leur convient plus.

Cultiver le terroir de la ville. Allez, la gauche, sors de la croissance ! Dans notre livre récent Décroissance : Un vocabulaire pour une ère nouvelle (maintenant disponible en anglais, mais qui sera bientôt publié en français par Le Passager Clandestin), nous soutenons que la croissance économique s’avère non seulement de plus en plus difficile dans les pays avancés mais qu’elle est, de surcroît, non viable du point de vue social et écologique.

Allez, la gauche, sors de la croissance !

Le climat global, l’État providence ou les liens sociaux qui ont existé des siècles durant sont sacrifiés un à un sur l’autel du dieu croissance. Telles des files de patients en phase terminale, des populations entières sont appelées à souffrir indéfiniment pour que leurs économies puissent grappiller quelques misérables décimales sur l’échelle du PIB, et ce au bénéfice de 1% de la population mondiale. En théorie, la croissance est requise pour rembourser les dettes, créer de l’emploi ou augmenter les revenus des pauvres. Ne pas confondre décroissance et récession Concrétisation politique. La décroissance à portée de main. Fabrice Flipo est maître de conférences en philosophie politique et sociale, spécialiste de l’écologisme et de la modernité.

La décroissance à portée de main

Il enseigne à l’école des Télécoms d’Evry et a publié notamment Nature et politique, contribution à une anthropologie de la globalisation et de la modernité. Il anime un blog. Récemment est paru un ouvrage important, consacré au vocabulaire de la décroissance. Il s’agit d’un projet international, déjà édité en Angleterre et en Espagne, coordonné par trois chercheurs de l’Institut des sciences et technologies environnementales de l’Université autonome de Barcelone, et tous les trois membres du groupe d’étude Research & Degrowth (Recherche et Décroissance). Le livre réunit les contributions de 60 auteurs sur 528 pages. Il comprend quatre parties. Les 21 actions - Site de mairie-ungersheim ! A Barcelone, la liste citoyenne et écolo est arrivée en tête des élections. Résultats en % de l’élection de dimanche 24 mai à Barcelone Succès à Barcelone, et aussi à Madrid, la liste Ahora Madrid, soutenue par Podemos et menée l’ex-juge Manuela Carmena est deuxième, avec un siège de moins que le Parti Populaire.

A Barcelone, la liste citoyenne et écolo est arrivée en tête des élections

En s’alliant avec le PSOE, elle pourrait gouverner. C’est comme si Eva Joly devenait maire de Paris avec derrière elle plein de mouvements sociaux, les Verts et le Front de Gauche, en alliance avec le PS et après avoir élaboré son programme à partir de réunions de quartier qui auraient eu un énorme succès. Barcelone, reportage Ce reportage a été publié samedi 23 mai La foule a le sourire et les enfants jouent avec les ballons rouges et blancs aux couleurs de « Barcelona en Comú » – « Barcelone en commun ». Le lieu est symbolique : c’est là qu’a commencé le mouvement des Indignés dans la capitale catalane. Ada Colau durant le meeting Ada Colau incarne l’immense l’espoir d’un renouveau politique. Francesca et Maria Antona Gala Pin Ce programme est-il écolo ? Modes de Vie Alternatifs.

Prenant conscience du manque de sens de nos vies modernes, régis par la consommation et la quête de superflus, nombre d’entre nous tendent à retrouver une certaine harmonie par le “retour aux sources”, se rapprochant de la nature et retrouvant le goût des choses simples et vrais.

Modes de Vie Alternatifs

Le système ne facilite pourtant pas les choses, beaucoup de barrières ont été mises en place pour nous brider, afin de maintenir le peuple dans la société capitaliste. Pourtant, malgré les obstacles, et faisant parfois certaines concession, gardant tout de même quelques liens avec le système, certains on réussi à changer de voie, et à retrouver la simplicité. Voici quelques documentaires et vidéos nous montrant ces personnes ayant quitté le circuit imposé pour vivre librement : Être Sans Avoir Au passage, je vous invite à lire Avoir ou être ?

D’Erich Fromm, dans lequel il traite de ce dilemme. Vivre Autrement Volem Rien Foutre Al Païs. Documentaire : Être sans avoir. Moins, c'est mieux. Encore trop souvent, on a tendance à voir dans la croissance une fin en soi, un synonyme de progrès et de qualité de la vie, et à ignorer son corollaire direct : l’empreinte sur l’environnement et l’épuisement des matières premières.

Moins, c'est mieux

Au-delà de toute idéologie, la croissance doit d’abord être au service de l’homme. Nombre de domaines recèlent d’immenses potentiels de création de richesse : la protection de l’environnement, la santé et l’éducation, l’énergie solaire et éolienne, le traitement de l’eau, les systèmes de mobilité éco-respectueux et, last but not least, la plantation d’arbres – qui permettrait à la fois d’améliorer la qualité de vie des habitants des grandes villes et de préserver les ressources naturelles nourricières. Ces potentiels de « croissance 2.0 », il s’agit de les développer à grande échelle et sans attendre. Tous les acteurs de la société sont appelés à participer à cet effort. 1. Nous devons réduire massivement notre empreinte sur l’environnement. 2. 3. 4. 5. 6. « La croissance n’est pas la solution, c’est le problème.

Jean Gadrey est économiste et membre en 2008-2009 de la « Commission Stiglitz ».

« La croissance n’est pas la solution, c’est le problème

On nous dit que, sans croissance, c’est la régression sociale, on ne peut pas réduire les dettes, ni le chômage, ni la pauvreté, et l’on n’aura pas les moyens d’engager la transition écologique. Pourtant, je propose de dire « Adieu à la croissance », qui est le titre de mon livre (voir les bonnes feuilles sur le site d’Alternatives économiques). Il serait temps que les économistes, s’ils veulent être « responsables », prennent en compte les risques écologiques et qu’ils se posent les questions suivantes : et si ce culte de la croissance relevait d’un aveuglement des élites économiques et politiques ?