background preloader

Décroissance

Facebook Twitter

Dix propositions pour prospérer sans croissance. Simplicité volontaire et décroissance (Volume 2: Autres réflexions et "pas de côté") 2/2. « L'origine des problèmes aujourd'hui réside dans le dogme de la croissance économique » Reporterre – Pourquoi avez-vous consacré un documentaire à la croissance ?

« L'origine des problèmes aujourd'hui réside dans le dogme de la croissance économique »

Marie-Monique Robin - L’idée de ce documentaire m’est venue, à la suite de ceux que j’avais réalisés sur l’agro-industrie, parce qu’il me paraît évident que l’origine de tous les problèmes dans lesquels nous sommes aujourd’hui réside dans le dogme de la croissance économique. Tous les jours, nos hommes politiques et les journalistes ne cessent de déplorer l’absence de croissance ou sa faiblesse. Joan Martinez Alier: «La croissance verte est une utopie» «Le scénario de l’effondrement l’emporte» En 1972, quatre jeunes scientifiques du Massachusetts Institute of Technologie (MIT) rédigent à la demande du Club de Rome un rapport intitulé The Limits to Growth (les Limites à la croissance).

«Le scénario de l’effondrement l’emporte»

Celui-ci va choquer le monde. Leur analyse établit clairement les conséquences dramatiques d’une croissance économique et démographique exponentielle dans un monde fini. En simulant les interactions entre population, croissance industrielle, production alimentaire et limites des écosystèmes terrestres, ces chercheurs élaborent treize scénarios, treize trajectoires possibles pour notre civilisation. Nous sommes avant la première crise pétrolière de 1973, et pour tout le monde, la croissance économique ne se discute pas. La décroissance, une révolution commune et démocratique. C'est « maintenant » qu'il faut « avancer vers une société dont les indicateurs écologiques et économiques repasseront sous les seuils de l’injustice sociale, de l’absurdité économique et de l’irresponsabilité écologique », plaident Thierry Brulavoine, Michel Lepesant et Christine Poilly, du Mouvement des objecteurs de croissance.

La décroissance, une révolution commune et démocratique

Les partis de gouvernement et d’opposition, de la droite à la gauche, se sont engagés depuis des décennies dans une quête affichée de croissance, adossée à la promotion du consumérisme et à l’illusion d’un « progrès » techno-scientiste. A moins d’afficher le plus grand cynisme présent ou le plus absurde aveuglement sur le futur, comment ne serait-il pas urgent de repenser un autre modèle de société pour revenir sous les plafonds de la richesse indécente et de l’insoutenabilité écologique ? La richesse des plus riches doit décroître, notre poids écologique global doit décroître.

Ne pas nuire. Moins, c'est mieux. Encore trop souvent, on a tendance à voir dans la croissance une fin en soi, un synonyme de progrès et de qualité de la vie, et à ignorer son corollaire direct : l’empreinte sur l’environnement et l’épuisement des matières premières.

Moins, c'est mieux

Au-delà de toute idéologie, la croissance doit d’abord être au service de l’homme. Nombre de domaines recèlent d’immenses potentiels de création de richesse : la protection de l’environnement, la santé et l’éducation, l’énergie solaire et éolienne, le traitement de l’eau, les systèmes de mobilité éco-respectueux et, last but not least, la plantation d’arbres – qui permettrait à la fois d’améliorer la qualité de vie des habitants des grandes villes et de préserver les ressources naturelles nourricières.

Ces potentiels de « croissance 2.0 », il s’agit de les développer à grande échelle et sans attendre. Tous les acteurs de la société sont appelés à participer à cet effort. 1. "Il faut renoncer à la croissance économique", la nouvelle doctrine d'Attac. Née en 1998, l’Association pour la taxation des transactions financières et pour l’action citoyenne (Attac) a fêté son quinzième anniversaire.

"Il faut renoncer à la croissance économique", la nouvelle doctrine d'Attac

L’occasion de remonter l’histoire trépidante du début du XXIe siècle, et de s’interroger sur la situation présente : la force des alternatives s’imposera-t-elle à un système figé, ou la seule issue est-elle l’explosion ? On en discute, avec Thomas Coutrot, économiste et porte-parole d’Attac. Reporterre - Quelle est l’histoire d’Attac ? Thomas Coutrot - Attac est né en même temps que le mouvement altermondialiste, dont la première grande date marquante a été 1999, avec le sommet de l’OMC (Organisation mondiale du commerce) à Seattle : de grandes manifestations s’y sont déroulées, manifestant l’émergence du mouvement.

Attac en France est rapidement devenue une association de masse. Journal La Décroissance. New economics foundation. Home MWG. SERI - Sustainable Europe Research Institute. Croissance: on arrête tout, on réfléchit! Un chemin «commun» pour la révolution au XXIe siècle. Entretien avec Pierre Dardot et Christian Laval. Michel Bauwens : « le peer-to-peer est l'idéologie des travailleurs de la connaissance » Michel Bauwens, théoricien du P2P Entretien réalisé à l'occasion des Rencontres du Mont-Blanc .

Michel Bauwens : « le peer-to-peer est l'idéologie des travailleurs de la connaissance »

We Demain : Pouvez vous, pour commencer, précisez ce que vous entendez par P2P ? Michel Bauwens : Le P2P, littéralement pair-à-pair, désigne à l'origine la capacité des ordinateurs à être en contact les uns avec les autres sans autorité régulatrice centrale. Par extension, j'entends par P2P la dynamique sociale qui permet à des gens du monde entier de s’auto-organiser pour produire de la valeur en commun.

Cette contribution volontaire porte en elle une demande d’universalité : je m’engage personnellement pour produire un logiciel qui sera disponible pour tous. On observe une mutualisation des lieux de travail, avec les espaces de co-working, les hackerspaces et les makerspaces, mais aussi du travail lui-même, avec les projets open-source. Ce travail en réseau est un antidote à l’individualisme dont souffrent les sociétés capitalistes. Research Plan - FLOK Society (EN) The participatory version of the document, called "Transitioning to a Commons-Based Society", is available for comment at The comments have been reviewed and integrated in this document here.

Research Plan - FLOK Society (EN)

Please note the research methodology explanation has moved to another page at A spanish translation is available here at: Bibliography for the Social Knowledge Economy Michel Bauwens: The National Plan for Good Living of Ecuador recognizes and stresses that the global transformation towards knowledge-based societies and economies requires a new form for the creation and distribution of value in society. The National Plan's central concept is the achievement of 'Buen Vivir' ('Sumak Kawsay', in Kichwa language) or 'good living'; but good living is impossible without the availability of 'good knowledge', i.e. 'Buen Conocer' ('Sumak Yachay', in Kichwa language).

President Correa himself exhorted young people to achieve and fight for this open knowledge society[2]. Tim Jackson. Selected (A full list of publications can be found here) Chitnis M, S Sorrell, A Druckman, S Firth, T Jackson 2014.

Tim Jackson

Who rebounds most? Estimating direct and indirect rebound effects for different UK socioeconomic groups. Serge Latouche : « La Banque centrale européenne, c’est Dieu. Serge Latouche : La double imposture de la « rilance » » Par Serge Latouche, Professeur émérite d’économie à l’Université d’Orsay, objecteur de croissance.

Serge Latouche : La double imposture de la « rilance » »

Avec son aimable autorisation Introduction : Qu’est-ce que la « rilance » ? C’est au fond ce qui a été proposé au sommet (G8/G20) de Toronto, un programme affichant simultanément et la relance et l’austérité. Le premier ministre allemand, Angela Merkel, plaidait pour une politique vigoureuse de rigueur et d’austérité. Le président américain, Barak Obama, craignant de casser la timide reprise de l’économie mondiale et étatsunienne par une politique déflationniste, plaidait pour la relance raisonnable. Toutefois, dénoncer la double imposture de ce programme constitue un triple défi pour moi : Lanza del Vasto, aïeul de la décroissance. Lanza del Vasto, par Frédéric Rognon. Vies alternatives (1/6): objecteurs de croissance. Changement de paradigme, horizontalité | lanceurs d'alerte. Conso collaborative. Les changements positifs. Reverdir le désert. Pierre Rabhi (et l'agro-écologie)

Serge Latouche. Paul Ariès. 11. Vivre dans l' ENVIRONNEMENT ensemble. Changeons le monde ! Inspirateurs de Décroissance | ZOOM. Écologie - Assos & mouvement reconnus. ECOLOGIE, SANTÉ | lanceurs d'alerte. Les Blog/webzines INFO ECOLO. LES perspectives énergétiques, entre bio et technologies.

MAP, Mag' et Réseaux de Projets. Ecolo et BOYCOTT. Sites de l'ESS. Écologie. Réseaux Récupe - Dons - Réparations - Echange. Vie en autonomie.