background preloader

New economics foundation

New economics foundation

http://www.neweconomics.org/

Related:  Décroissance

Michel Bauwens : « le peer-to-peer est l'idéologie des travailleurs de la connaissance » Michel Bauwens, théoricien du P2P Entretien réalisé à l'occasion des Rencontres du Mont-Blanc . We Demain : Pouvez vous, pour commencer, précisez ce que vous entendez par P2P ? Michel Bauwens : Le P2P, littéralement pair-à-pair, désigne à l'origine la capacité des ordinateurs à être en contact les uns avec les autres sans autorité régulatrice centrale. Et si les banques devenaient responsables? "Bon sens", "esprit d’équipe", "parlons vrai", "banque engagée"… En période de crise, les campagnes de communication des banques françaises semblent imprégnées de bienveillance. Mais au-delà des slogans, comment ces établissements mettent-ils concrètement en pratique leurs engagements d’éthique et de responsabilité? Des indicateurs... Alors que certains groupes industriels du textile, de l’énergie ou de l’agro-alimentaire s'interrogent depuis longtemps sur leur impact social et environnemental en raison des risques pour leur réputation, les banques semblent s’y être mises tardivement. La responsabilité sociale des entreprises (RSE) n’est réellement apparue, dans le secteur bancaire, qu’en 2001 avec la loi sur les nouvelles régulations économiques (NRE), qui impose aux banques cotées en bourse la publication d’un rapport annuel extra-financier. ... mais aucune sanction

Régulation financière: un défi global A la suite de la crise financière, la réglementation de la finance a été fortement remise en question tant par les Etats que par les instances internationales (G20, Union Européenne, Comité de Bâle, etc.). Il s’agissait pour tous de tirer les leçons de cette crise pour améliorer la stabilité du système financier et si possible pour éviter les crises futures, ou plus raisonnablement pour en réduire l’ampleur et les conséquences. Pour les opinions publiques des pays développés, il y avait aussi, et il y a encore, l’idée implicite de sanctionner le monde de la finance qui aurait conduit l’économie mondiale au bord de la catastrophe par sa cupidité et son manque de responsabilité. Dette publique de la France Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Dette publique de la France, en % du PIB, et en milliards d'euros courants, en fin d'année, 1978-2010. Dette publique et affichage des couleurs politiques des gouvernements (source : INSEE)

Jérôme BLANC: Une réflexion populaire et citoyenne se met en place autour des questions de monnaie et d'une finance plus solidaire, déconnectée des réseaux bancaires Auteur : Jérôme BLANC, Maître de conférences en sciences économiques, Laboratoire Triangle, Université Lumière Lyon 2. Entretien réalisé le 3 janvier 2012 par Sylvie Mauris-Demourioux Jérôme Blanc s’intéresse à la monnaie, qu’il aborde principalement du point de vue des pratiques actuelles et de l’histoire des idées. Ses travaux portent notamment sur la question de la pluralité des monnaies qu’il aborde sous l’angle des monnaies sociales, locales ou complémentaires. Sur ces questions, il est l’auteur de « Les monnaies parallèles.

Serge Latouche : La double imposture de la « rilance » » Par Serge Latouche, Professeur émérite d’économie à l’Université d’Orsay, objecteur de croissance. Avec son aimable autorisation Introduction : Qu’est-ce que la « rilance » ? C’est au fond ce qui a été proposé au sommet (G8/G20) de Toronto, un programme affichant simultanément et la relance et l’austérité. Le premier ministre allemand, Angela Merkel, plaidait pour une politique vigoureuse de rigueur et d’austérité. Le président américain, Barak Obama, craignant de casser la timide reprise de l’économie mondiale et étatsunienne par une politique déflationniste, plaidait pour la relance raisonnable. Exceptionnel] DiaCrisis : 130 personnalités appellent à une vraie séparation des banques ! Combat pour protéger les comptes bancaires des clients et les finances des contribuables : 1er round. Certains m’ont trouvé (à raison) moins actif sur le blog ces dernières semaines. Comme je vous l’ai indiqué, je travaillais d’arrache-pied sur une proposition qui est, pour moi, majeure : la scission des banques.

Le capitalisme, entre contrainte et consentement Recensé : Frédéric Lordon, Capitalisme, désir et servitude. Marx et Spinoza , Paris, La Fabrique, 2010, 213 p., 12 €. Par ses seuls titre et sous-titre, le dernier ouvrage de Frédéric Lordon se rapporte à une tradition philosophique bien enracinée en France depuis Althusser et qui consiste à lire ensemble Marx et Spinoza, que ce soit en s’aidant de Spinoza (plutôt que de Hegel) pour mieux lire Marx ou bien en s’aidant de Marx (plutôt que de Descartes) pour mieux lire Spinoza. L'hyperréalisme budgétaire de Sarkozy Le Carreau du Temple se dévoile ce week-end Le nouveau Carreau du Temple ouvre ce week-end avec une programmation artistique et culturel spéciale avant de prendre lundi, son rythme de croisière. Son directeur, Jean-Luc Baillet, nous en explique le projet.

Qu'est-ce qu'une monnaie virtuelle ? - Monnaies virtuelles Stockées sur des supports numériques, tel un ordinateur, un serveur ou un réseau, les monnaies virtuelles sont des valeurs monétaires dématérialisées. Leur utilisation suppose donc l'existence de devises et de porte-monnaie électroniques permettant leur stockage et leur circulation. En un mot, ces monnaies ont le même but que l'argent réel, à savoir l'achat de biens, virtuels ou non. La définition semble simple, mais il existe pourtant différents modèles. Pour Jean-Michel Cornu, directeur scientifique de la Fondation Internet nouvelle génération (FING) et spécialisé dans l'innovation monétaire, il existe trois types de monnaies.

"Il faut renoncer à la croissance économique", la nouvelle doctrine d'Attac Née en 1998, l’Association pour la taxation des transactions financières et pour l’action citoyenne (Attac) a fêté son quinzième anniversaire. L’occasion de remonter l’histoire trépidante du début du XXIe siècle, et de s’interroger sur la situation présente : la force des alternatives s’imposera-t-elle à un système figé, ou la seule issue est-elle l’explosion ? On en discute, avec Thomas Coutrot, économiste et porte-parole d’Attac. Reporterre - Quelle est l’histoire d’Attac ?

Related:  Think Tanks & orgsCool & Trend MagazinesLivresmonica_romeroFaz CoisasfoundationsEconomicsvalentinabelenmartinezrodriguezNew EconomyPublic Administrationpatricioandresmacakutcharttgonzalojararpuchicarolalema