background preloader

Comment la France est devenue moche

Comment la France est devenue moche
Echangeurs, lotissements, zones commerciales, alignements de ronds-points… Depuis les années 60, la ville s’est mise à dévorer la campagne. Une fatalité ? Non : le résultat de choix politiques et économiques. Historique illustré de ces métastases pé­riurbaines. Un gros bourg et des fermes perdues dans le bocage, des murs de granit, des toits d'ardoise, des tas de foin, des vaches... Et pour rejoindre Brest, à quelques kilomètres au sud, une bonne route départementale goudronnée. Un hypermarché Leclerc s'installe au bout de la nouvelle voie express qui se cons­truit par tronçons entre Brest et Rennes. C'est à ce moment-là que ça s'est compliqué pour les parents de Jean-Marc. Les fermes voisines deviennent gîte rural ou centre équestre. Ça s'est passé près de chez Jean-Marc, à Brest, mais aussi près de chez nous, près de chez vous, à Marseille, Toulouse, Lyon, Metz ou Lille, puis aux abords des villes moyennes, et désormais des plus petites. L’empire du hangar Le rêve pavillonnaire

http://www.telerama.fr/monde/comment-la-france-est-devenue-moche,52457.php

Related:  llo1. LES AIRES URBAINES EN FRANCEsavoirurbanisme / architecturelndrv

« La liberté de consommer est une illusion bien cher payée Basta ! : Instaurer un revenu de base, aussi appelé revenu d’existence ou allocation universelle, est une revendication qui commence à émerger. Vous faites une nouvelle proposition en ce sens. Les idées, Couple, Marche, Utopie, Séduction, Eva Illouz, Désir Parmi les mythes auxquels les Grecs se référaient pour comprendre la nature et les paradoxes du désir, deux sont particulièrement instructifs. Commençons par le mythe de Midas, roi de Phrygie. Pour le remercier d’avoir offert l’hospitalité au satyre Silène, Dionysos lui accorde un vœu. Midas demande que tout ce qu’il touche se transforme en or.

Ne dites plus "péri-urbain" ! - Globe En écho à l'émission de ce mercredi 19 janvier (disponible à la réécoute et au podcast), vous trouverez dans ce billet des images et des analyses extraites des travaux de Marc Dumont, invité de Planète Terre cette semaine. Comme l'explique cette étude de l'INSEE, la croissance des "couronnes périurbaines" est continue depuis les années 1960 en France, bien qu'elle ait eu lieu à des rythmes différents selon les décennies et selon les régions considérées. Cette évolution soulève de nombreuses interrogations, comme l'illustrent ce court reportage télévisé sur l'espace périurbain d'Ile-de-France (datant de 1999), ainsi que la vidéo militante ci-dessous.

Voici pourquoi la déshydratation vous rend malade Les effets indésirables du manque d’hydratation sont les problèmes digestifs, de peau, vésicaux et rénaux, la fatigue et les maux de tête. Nous avons autant besoin d’eau que d’air que nous respirons ! Il ne faut pas plaisanter avec l’hydratation de son corps. Saviez-vous que l’hydratation s’installe en fait juste avant que l’on commence à ressentir la soif ? Boire de l’eau tout au long de la journée est la meilleure façon de ne pas se déshydrater. Qu’est-ce qu’un « atelier constituant » ? Un « atelier constituant » est une séance pratique, au cours de laquelle on s’entraîne — personnellement et réellement, seul ou à plusieurs — à écrire des articles de notre constitution. C comme Constitution, C comme Citoyen : L’idée du « Plan C », c’est que « ce n’est pas aux hommes au pouvoir d’écrire les règles du pouvoir ». Nous n’avons PAS de Constitution parce que NOUS la laissons écrire par les professionnels de la politique (qui sont précisément ceux qui ne devraient PAS l’écrire, puisqu’ils devraient la craindre). Nous n’aurons de constitution QUE QUAND nous l’écrirons NOUS-MÊMES. La proposition, simple et forte, est donc, de façon autonome, sans rien demander à personne, de devenir capables d’instituer nous-mêmes notre puissance politique, en écrivant d’abord (et en protégeant ensuite) nous-mêmes une Constitution d’origine Citoyenne.

Quand manger sain tourne à l'obsession Décortiquer les étiquettes des aliments, pister leurs origines sur Internet, restreindre son régime au point de ne plus fréquenter les restaurants… Chez certaines personnes, le souci du «diététiquement correct» peut virer au cauchemar. Selon un sondage exclusif réalisé par Yougov pour 20 Minutes*, 45% des Français affirment que manger sainement est très important pour eux au quotidien et 6% admettent même que c’est une «obsession». Une vigilance qui selon 8% d’entre eux vient perturber leur vie sociale et familiale mais aussi celle de leur entourage, 14% des sondés affirmant que le souci de manger sainement des autres «peut devenir un problème». Dans ces cas le plus extrêmes, les spécialistes parlent même d’orthorexie.

Les dynamiques spatiales de la gentrification à Paris 1La notion de gentrification présente l’intérêt de mettre l’accent à la fois sur la dynamique des divisions sociales de l’espace et sur la complexité de leur agencement, entre changement social et changement urbain. Elle désigne une forme particulière d’embourgeoisement des quartiers populaires qui passe par la transformation de l’habitat, voire de l’espace public et des commerces. Analysée dès les années 1970 en Angleterre et en Amérique du Nord, cette notion a donné lieu à une abondante littérature internationale et commence à être étudiée en France (Bidou-Zachariasen, 2003 ; Fijalkow et Préteceille, 2006 ; Authier et Bidou-Zachariasen, 2008). Processus de conquête des quartiers populaires par les classes moyennes et supérieures, la gentrification peut être vue comme l’adaptation de l’espace urbain ancien à l’état actuel des rapports sociaux. Issu de facteurs structurels, ce processus n’en est pas moins conflictuel et suppose l’action volontaire d’acteurs variés (Clerval, 2008).

Acceptez votre douleur pour élever vos vibrations La douleur, même si elle est peu confortable et pas agréable, n’empêche absolument pas d’être heureux et de se créer une vie conforme à ses désirs et souhaits : j’en suis la preuve vivante. Vous pouvez avoir des vibrations élevées tout en souffrant physiquement, car tout dépend de la manière dont vous interprétez ces douleurs. Avoir des douleurs chroniques n’est donc ni une fatalité, ni la fin de tous vos rêves.

Related: