background preloader

Comment diffuser les résultats de la veille avec les outils de curation : Scoop.It et Paper.li

Comment diffuser les résultats de la veille avec les outils de curation : Scoop.It et Paper.li
L’URFIST de Bretagne et Pays de La Loire (Unité Régionale de Formation à l’Information Scientifique et Technique) a mis en ligne le support de formation consacré au traitement de l’information : Diffuser les résultats de la veille avec les outils de « curation » : Scoop.it, Paper.li (au format PowerPoint .ppt) et sur Slideshare par Alexandre Serres et Marie-Laure Malingre (mai 2012). Ce support pédagogique de 65 pages offre un panorama actuel de la curation (« pratique qui consiste à sélectionner, éditorialiser et partager du contenu ») aussi bien en terme de compréhension de ce que recouvre cette thématique, de méthodologie de gestion de projet, de pratiques, d’outillage, un point sur le juridique et la valeur informative ainsi que des ressources complémentaires. 1. Introduction Définition et repères historiques Recherche d’information, veille et curation 2. Quels usages ? 3. 4. 5. 6. Licence : Creative Commons by-nc-saGéographie : Bretagne

http://www.netpublic.fr/2012/05/comment-diffuser-les-resultats-de-la-veille-avec-les-outils-de-curation-scoop-it-et-paper-li/

Related:  Outils de veille : socialbookmarking et curationcatalix7 étapes de la veille: méthodologie`test 1016

✎ Curation ou vol de trafic ? - Il y a quelques mois en ce début 2015 je décidais le redesign de ce site (xtendo.fr) et de me remettre à l'éditorial autour du développement web et du référencement. C'est dernier jours je me suis retrouvé confronté aux "joies" du vol de paternité de contenu. Il y avait longtemps... Scoop.it, un outil de curation A nouveaux usages, nouveau vocabulaire. A la fin de l’année 2010 le terme "curation" a fait son apparition dans le domaine de l’information-documentation directement influencé par les nouvelles utilisations du web 2.0 et la nécessité de filtrer, canaliser, exploiter, partager le flux pléthorique des informations. Ce néologisme, issu du terme curator anglo-saxon dénommant à l’origine le commissaire d’expositions d’art, désigne une activité que les documentalistes connaissent depuis longtemps : regrouper les informations, les sélectionner, les classer selon une thématique précise. La curation va cependant plus loin puisqu’il s’agit aujourd’hui de mettre en valeur ces données, de les éditorialiser et de les partager, valeur ajoutée rendue possible grâce à l’évolution des outils du web. Vous avez dit « Curation » ?

Le QQOQCP Qu'est-ce que la méthode QQOQCP ? Cet outil consiste à se poser les 7 questions clés pour cerner une situation. Qui ,Quoi, Ou, Quand, Comment, Combien (non apparent dans le sigle, mais important)et Pourquoi Le sigle "QQOQCP" est un moyen mnémotechnique. Pour ajouter une petite touche d'humour nous pourrons aussi choisir le sigle "CQQCOQP" "C'est cucul c'est occupé" Les questions du QQOQCP Différence entre veille et curation Bonjour et bienvenue sur Veille et Recherche, le blog qui vous aide à trouver. Si cet article vous plait, n'hésitez pas à vous abonner au flux RSS pour recevoir automatiquement tous les articles du blog. Par ailleurs, Veille et Recherche a également une page Facebook, pour nous y retrouver, rendez vous ici Nous aurons à de nombreuses reprises l’occasion d’aborder la veille, la curation et de voir comment les mettre en place au quotidien, voici pour commencer une excellente infographie réalisée par le non moins excellent Curation2Web. Aujourd’hui le métier de veilleur s’est démocratisé pour devenir un usage grand public permettant de diffuser de l’information déjà triée, évaluée et présentée sous une nouvelle forme.

L'art de faire des recherches et de partager l'information A l’heure où la surabondance d’information sur internet devient problématique, les éditions FYP publient un manuel consacré à la veille et à la curation sur le web. Ouvrage salutaire dans la mesure où ces deux pratiques permettent de trier les informations, de gagner du temps et d’éviter de se noyer dans la masse toujours plus dense des contenus. Au-delà de l’utilité évidente de ce manuel, plusieurs éléments en font un ouvrage particulièrement intéressant. Tout d’abord le côté pratique du manuel qui est ici optimisé : les explications sont assorties d’illustrations qui guident le lecteur (et donc l’utilisateur) dans l’abord des divers outils dont il est question. Notons également la présence de lexiques, qui permettent de se plonger en amont dans le vocabulaire précis employé par les veilleurs et les curateurs et donc de se repérer facilement par la suite.

Agenda 2015-2016 Petit aide-mémoire des manifestations à l’usage des établissements scolaires 2020-2021 Liste indicative et non exhaustive de manifestations qui sera remise à jour régulièrement dans la mesure du possible en fonction de la parution des instructions officielles et des informations relatives aux dates et aux thématiques. Cette année particulière comporte des reports d’événements de l’année scolaire dernière ainsi que beaucoup d’incertitudes et infos non communiquées. Comment réussir son projet de veille ? La veille, c’est quoi et pourquoi ? Effectuer une veille régulière sur son environnement immédiat est le rêve de toute organisation, ces dernières justifient souvent leur incapacité à faire de la veille par le manque de ressources, de moyens et de temps. Bien qu’elles soient conscientes de l’importance de la veille, peu d’organisations investissent dans un système de veille structuré et formel. Comme le souligne bien Humbert LESCA, l’un des grands spécialistes de la veille, « s’il est naturel de s’interroger sur les coûts engendrés par la veille stratégique, il est tout aussi vital de s’interroger sur les coûts de la « non veille stratégique ». Nous vivons dans un monde en constante évolution, marqué par l’incertitude, les mutations sociales, technologiques, politiques, économiques, etc.

Neurosciences et pédagogie - Publications pédagogiques - Les sites web conseillés par Instit.info La gymnastique du cerveau D'une manière pratique, les applications de la neuropédagogie mènent vers des évolutions dans la manière d'enseigner et d'apprendre et vise in fine à "stimuler de nouvelles zones du cerveau, à créer de nouvelles connexions pour faciliter les apprentissages". Dans un reportage de la chaîne Euronews sur le sujet, on se rend bien compte que cela n'a rien de sorcier. Si vous utilisez de temps à autre la vidéo en classe, si vous enseignez par associations d'idées ou de concepts, si vous faites faire des cartes mentales à vos apprenants, ... vous êtes probablement un praticien de la neuropédagogie qui s'ignore. Mais la neuropédagogie ne s'arrête pas là. Elle tire tout son potentiel des résultats de recherche des neurosciences qui bien évidemment lui offre de nombreuses pistes d'intervention.

Une veille simple et efficace à l'aide de 4 outils Lorsque l'on est passionné par un sujet, où que l'on travaille dans un secteur d'activité qui bouge très vite (tu te doute que je pense au web et à la technologie, entre autres), on a généralement l'envie voire le besoin de se tenir informé de l'actualité. Une activité qui peut s'avérer très vite extrêmement chronophage, surtout si l'on n'est pas correctement organisé. A bien y réfléchir, j'ai personnellement mis en place au fil des années une stratégie que je pense assez efficace pour me tenir informé de l'actualité sans y passer trop de temps. Cela se résume à l'utilisation de quelques outils que je connais bien, mais qui pourrait tout à fait être remplacés par d'autres si nécessaire (histoire de ne pas répéter les erreurs du passé) Voici donc quelques idées. Un outil de découverte

Le documentaliste : un designer de l’information ! A l’heure de l’infobésité, de la primauté des images sur l’écrit, du développement de la data visualisation et des orientations axées « service au public », il est urgent de présenter l’information sous une forme plus esthétique et interactive ! Mais comment rendre nos contenus plus « sexy » afin de « sortir du lot » et susciter l’intérêt des usagers de l’information ? Il s’agit de proposer au lecteur une expérience de lecture :

Infographie : comment diffuser les résultats de sa veille 17 juillet 2012 2 17 /07 /juillet /2012 14:14 La diffusion est l’un des aspects les plus essentiels de la veille : sans lecteur, quel intérêt de collecter de l’information ? Dans le cadre d’une formation, j’ai « infographié » une méthodologie de diffusion de la veille. Méthodologie issue de l’article : 5 étapes pour une diffusion efficace de sa veille.

Related: