background preloader

Collaborative Cities

Collaborative Cities
Related:  Ville contributive

Manifeste citoyen pour une ville coopérative - Forum Éco Cité 8 start-up nantaises à suivre Qui ? Philippe Rolland (Self Advert), Fabien Poulard et Matthieu Vernier (Dictanova), Jean-Baptiste Gouin et Cyrille Chaudoit (Talenco), Adrien Poggetti et Magali Olivier (La Cantine de Nantes), Benjamin Casseron et Damien Tourrette (Kskills), Mickael Froger et Jérémie Peirot (Lengow), Adrien Suire (Qivivo), Julien Hervouët (iAdvize),... Quoi ? L'une des résolutions de Petit Web pour cette nouvelle année ? Sortir de Paris et partir à la rencontre des start-up et agences en province. Comment ? - Lengow Spontanément citée comme la success story Nantaise, Lengow fait partie des pionniers de la scène web locale, aux cotés de DoYouBuzz et iAdvize. - iAdvize Depuis 2010, cette solution de live-chat a conquis plus de 800 clients, de la TPE/PME au grand compte, comme la Fnac ou la SNCF (lire notre article). - Self Advert - Kskills - Dictanova - Talenco - Qivivo A l'origine, Adrien Suire cherchait une entreprise à racheter. - Sounderbox Benoit Zante

Le Co-Lab | Coopération, co-opétition, collaboration, co-opportunité, économie collaborative, co-management, Co-Révolution… KesaCO? OuiShare - Creative community for the Collaborative Economy Quest-ce qu'un AMAP Le fonctionnement Une AMAP naît en général de la rencontre d'un groupe de consommateurs et de paysans (ou artisans transformateurs) prêts à entrer dans la démarche. Ils établissent entre eux un contrat pour une (on distingue en général 2 saisons de production : printemps / été et automne / hiver), selon les modalités suivantes : Ensemble, ils définissent la diversité et la quantité de denrées à produire pour la saison. Ces denrées peuvent être aussi bien des fruits, des légumes, des oeufs, du fromage, de la viande... La diversité est très importante car elle permet aux partenaires de l'AMAP de consommer une grande variété d'aliments, d'étendre la durée de la saison, et de limiter les risques dus aux aléas climatiques et aux éventuels problèmes sanitaires. Le groupe de consommateurs et le paysan se mettent également d'accord sur les méthodes agronomiques à employer. L'horaire, enfin, est fixé de manière à convenir au plus grand nombre. Les engagements des consommateurs Les garanties

vivre hors sol - Amis de l’économie du partage, ne vous voilez pas la face : les 3 arguments de la conso collab sont fallacieux. Amabam Convergences | Vers un monde équitable et durable Beyond digital plenty: Building blocks for physical peer production by Christian Siefkes Summary Commons-based peer production has produced astonishing amounts of freely usable and shareable information. Digital Plenty Versus Natural Scarcity? The Internet as a Place of Plenty The Internet has become a place of plenty—plenty in different meanings of the word. I can use BitTorrent to download tons of movies—that’s usually illegal, but it works—until I’ve filled my hard disk with movies, even though I might never find the time for watching them. But plenty also has another meaning: “getting what I need, when I need it.” Solving problems has likewise become much simpler. When looking for a specified piece of music or a particular video, I’m quite likely to find it on YouTube or elsewhere online. It might seem as if the plenty originates in the digital nature of the Internet itself. The Ecological Footprint: Is Scarcity “Natural”? But not everybody does. The actual global average is about 2.7 hectares per person, more than 50% higher than sustainable.

Cookin' Theworld » Envie de cuisiner le monde ? Les boucles locales d’innovation : la démocratie pour reterritorialiser la mondialisation Depuis plus de vingt ans, les collectivités locales et les petites et moyennes entreprises (PME) étaient noyées dans la mondialisation, subissant de plein fouet les décisions des grands groupes. Les territoires étaient perçus comme de simples réserves de main-d’œuvre se différenciant les uns des autres par leurs salaires, leur productivité ou leur niveau d’infrastructures. De cette période, il reste bien plus que des traces : la création de richesse est toujours contrôlée par des groupes multinationaux qui se jouent des continents. C’est encore pour une bonne part dans les salles de marchés et les directions des achats des grandes entreprises que le travail, les capitaux ainsi que les connaissances et savoir-faire du monde entier sont combinés pour s’inscrire dans des chaînes de valeur globales. Les politiques industrielles échappent pour une grande part à la maîtrise d’institutions politiques engoncées dans leurs frontières. La mondialisation n’est plus ce qu’elle était Bibliographie

[Best of 2012] Les 5 startups Frenchweb de l’année  En cette période de compilation des informations marquantes de l’année qui s’achève, Frenchweb vous propose une sélection de cinq startups qui ont tiré leur épingle du jeu parmi toutes celles repérées au cours des 12 derniers mois. TV connectée, paiement mobile, e-commerce, vidéo online ou encore social media… Chacune, dans son domaine, a particulièrement retenu notre attention dans le cadre de nos chroniques « Atelier numérique – BFM Business ». Les détails. MyBee : le paiement dématérialisé autour du poignet Imaginée par quatre jeunes étudiants d’HEC, la start-up MyBee propose de nouveaux services de paiement dématérialisé. Au fil des expériences, elle a réalisé : Un paiement indéxé sur le numéro de carte d’étudiantUn bracelet avec code-barres pour soiréesUn bracelet avec puce RFID pour événements de plusieurs jours (salon, festival…)Un terminal de lecture connecté en 3G ou Internet : la MyBee Box MyBee est depuis largement sortie du cadre des prestations dans le monde étudiant.

Related: