background preloader

Coworking, télécentres, bureaux partagés : trois facettes d’une même révolution

Coworking, télécentres, bureaux partagés : trois facettes d’une même révolution
Coworking Apparus il y a dix ans aux États-Unis, les espaces de coworking sont incontestablement le lieu de travail le plus tendance du moment. Un espace de coworking est un espace de travail partagé où l’on partage plus que l’espace : idées, projets, clients, passions, loisirs, etc. Télécentre Mis sur le devant de la scène par la Datar en 2005, le télécentre est le pendant "étatique" de l’espace de coworking, mais l’idée est presque la même : offrir aux habitants d’une ville un espace pour travailler à distance de leur employeur et donc avec d’autres habitants qui n’appartiennent pas à la même entreprise. Partage Le bureau partagé, concept récemment lancé par le site eworky.com (4), c’est l’espace de travail inoccupé que les entreprises mettent à disposition à un tarif très avantageux à des TPE ou des indépendants. Si l’on y regarde de plus près, ces trois nouveaux concepts sont en fait très proches et préfigurent le lieu de travail de demain. Déspatialisation Ouverture Communauté

Espace – Coworking – Bordeaux - Hub Rocket Les Tiers Lieux Pensez à nous partager vos outils et services numériques : Conciergerie numérique Bienvenue sur le portail thématique MoviLab dédié aux Tiers Lieux faisant le choix de rentrer dès leur conception dans une démarche de création et de développement Libre* en appliquant un principe permanent de documentation open source de leurs actions communes. Objectif de ce portail : améliorer la compréhension de la dynamique des Tiers-Lieux de manière à diffuser leurs valeurs et à démultiplier leurs impacts sur la société Sa création de valeur ? : créer un langage commun tout en cultivant les différences et les spécificités locales (manifeste) = "patrimoine informationnel commun" A qui s'adresse t-il ? : tous les concepteurs, créateurs et développeurs de Tiers Lieux inscrivant la création puis le développement de leur Tiers Lieux dans une démarche libre et open source > les Conciergeries. Sa principale ambition ?

Télétravail et tiers-lieux Revue de presse : revue du 18/11/11 Après une petite in­ter­rup­tion d’an­tenne, la revue de pre­sse zébrée re­prend et vous livre l’ac­tualité des nouvel­les pratiques de télétravail et nomadis­me – alors, que re­tenir cette semaine ? DE L’ART DE TOURN­ER EN ROND… Cette semaine a été marquée par un grand nombre d’ar­ticles qui ont tous abordé le sujet du télétravail de la même – et sem­piter­nelle – manière: la Fran­ce est en re­tard sur ces pratiques par rap­port à ses voisins, pour­tant le télétravail présente des avan­tages… Mais at­ten­tion !! De nombreux ris­ques ex­is­tent égale­ment… Et de se retro­uv­er avec des tit­res sol­en­nels, comme « Télétravail: Para­dis du salarié ou enfer pavé de bon­nes in­ten­tions? » ou « le télétravail peut être un piège ». Pour arrêter de tourn­er en rond - cass­er les idées reçues Mais à lire la pre­sse cette semaine, on a eu l’impress­ion que ces vis­ions plus nuancées, plus fouillées, ont par­fois du mal à se faire une place – dom­mage. La tranchée: un con­cept pas très co­work­ing

How profitable are coworking spaces? Coworking spaces work on different business principles from other companies. Most of them don’t hide their prices, nor do they lock people into long contracts. The collaborative atmosphere so valued in coworking spaces is based on the trust between its members, and not on profit-squeezing. But can we realistically describe coworking as “succesful” when only 40% of spaces are currently profitable? Everyone should earn a profit for their work, including the operators of coworking spaces. The survey results show that coworking space members benefit more rapidly by joining, than the operators do by opening. How spaces earn money: desks, then more Coworking spaces earn the majority of their revenue, unsurprisingly, by renting out desks (61%). The average space earns ten percent of their revenue from renting out meeting rooms and event spaces (10% each). At least a third of coworking spaces offer all these services as an inclusive package, with no additional costs. 4) Coworking Forecast 2012

Le manifeste des Tiers Lieux Le manifeste des Tiers-Lieux est un ouvrage collectif qui vise à améliorer la compréhension de la dynamique des Tiers-Lieux de manière à diffuser ses valeurs et à démultiplier son impact sur la société. Toutes les informations autour de ce manifeste sont disponible dans l'onglet discussion de cette page. "Un Tiers Lieux ne se définit pas par ce que l'on en dit mais par ce que l'on en fait..." - #TourTT La présentation à l'écran Les Tiers Lieux sont mots clés : #Gens #Communautés #Cultures #IntelligenceCollective #BiensCommuns Le Tiers-Lieu est un bien commun révélé, délimité, entretenu par et avec un collectif. Le Tiers-Lieu est une démarche collective. Ce collectif est généralement composé d’individus qualifiés qui ne parviennent pas à s’exprimer pleinement dans une structure organisationnelle classique. Le Tiers-Lieu va ainsi évoluer en fonction des différentes oscillations du collectif comme un ensemble organique et intelligent. Car le Tiers-Lieu est un bien commun. Références Sur le web

Concevoir des espaces de coworking imparfaits Si il y a bien quelque chose qui était clair lors de la dernière "Conférence sur le Coworking en Espagne" c'est que le coworking n'est pas seulement porté sur le travail; c'est aussi un mode de vie. De nos jours, quand il est de notoriétépublique que notre système économique n'est plus viable, des alternatives doivent être recherchées. Communauté, collaboration, partage ... ces mots-clés ont été répétés fréquemment au cours de ces deux jours de conférence. Il ne fait aucun doute que le coworking change selon la manière dont nous travaillons. Le premier jour de la Conférence sur le Coworking en Espagne, une discussion a été consacrée à ce sujet, avec José Maria Churtichaga (l'architecte du Hub Madrid), Serena Borghero (travaillant pour l’entreprise de meubles Steelcase) et la lauréate des bâtiments de coworking Sara Ouass partageant leurs points de vue sur la conception d’un nouvel espace de travail. La densité, source d'intégration Cela nécessite un changement culturel.

Pourquoi Coworker ? Coworker In Velay, c'est simple. Le Numéro 7 vous invite à la visite guidée. Visite par ici Sortir de chez soi, travailler avec les autres, privilégier le partage et le brainstorming grâce au coworking ! L'espace de travail partagé Numéro-sept vous accueille une journée, une semaine ou un mois ! Les services & les tarifs... par ici ! Cowork In Velay, Numéro 7 est situé au coeur du Puy-en-Velay. Réservez par là Coworking-Büros: Boom in der Ostschweiz - Ostschweiz «Coworking-Büros stellen die Büros der Zukunft dar», sagt Carmen Cepon vom Förderverein OstSinn in St. Gallen. Der Verein setzt sich für Menschen und Organisationen ein, die sich in der Ostschweiz mit ihrem Vorhaben für eine nachhaltige Entwicklung einsetzen. Mit seinen Coworking-Projekten möchte OstSinn den weltweiten Boom auch in der Ostschweiz vorantreiben. Entwicklung aufrechterhalten Im Jahr 2010 entstanden die ersten beiden Schweizer Coworking-Spaces: eines in Zürich und das OstSinn-Pilotprojekt an der Rorschacherstrasse St.Gallen, das später an den Marktplatz Bohl in grössere Räumlichkeiten zog, wie Carmen Cepon, Vorstandsmitglied vom Förderverein OstSinn, sagt. Die erste Eröffnung eines lokalen Büros fand im Herbst 2013 in Wil statt. Arbeit von zu Hause ungünstig Luciano Corciulo ist einer der Nutzer im Coworking-Büro St. Die Lösung fand er in einem Coworking Büro in St. Für weitere Informationen über die Coworking -Büros in der Ostschweiz: «Warum wurde mein Kommentar gelöscht?»

Les « tiers-lieux », espaces de travail et d’échange pour stimuler l’innovation et la créativité L’accès facilité à la connaissance et l’émergence des réseaux sociaux imposent d’aborder l’innovation et al créativité sous un angle différent en laissant plus de place à l’ouverture, au partage, à la co-création et à l’interdisciplinarité. Un état d’esprit qui s’incarne dans des tiers-lieux, entre le domicile et le bureau. Des lieux de travail conviviaux et assez informels, comme les espaces de coworking, qui favorisent l’échange, une sorte de mariage du télécentre et du bistrot. Patrick Genoud, de l’Observatoire technologique de Genève, a rédigé, avec Alexis Moeckli, un article sur ces lieux de créativité dans la livraison de juin de la Revue d’économie sociale. C’est le sociologue Américain Ray Oldenburg qui a introduit en 1989 la notion de tiers- lieux. A méditer pour favoriser ce type d’organisation dans les télécentres. (crédit photo: Kate Kendall) Télécharger l’article (PDF, 480 ko)

Ces entreprises parisiennes qui ouvrent des antennes dans le Perche Deux entreprises parisiennes viennent d’annoncer, à quelques semaines d’intervalle, l’ouverture de “villages” dans le Perche. Il s’agit bien sûr de Simplon et de Mutinerie qui vantent les bienfaits de la région pour la créativité et l’innovation. Retour sur ces deux initiatives. Mutinerie Village Mutinerie est une jeune entreprise parisienne qui a ouvert son premier espace de coworking en 2012, dans le 19ème arrondissement de Paris. Un an plus tard, l’entreprise lance Mutinerie School, son école “pirate” où trois formations sont enseignées: tech, design et business. Mais ce n’est pas tout, Mutinerie a encore frappé la semaine dernière en annonçant l’ouverture de Mutinerie Village. Simplon Village À seulement dix kilomètres de Mutinerie Village, c’est une autre entreprise parisienne qui vient de poser ses valises ! Il y a quelques semaines, l’entreprise labellisée French Tech annonçait l’ouverture de la première école numérique en milieu rural, Simplon Village.

La Coroutine A propos La Coroutine est un espace de coworking auto-financé basé à Lille, dans le quartier de Moulins. Le CoWorking est un type d'organisation du travail qui regroupe deux notions : un espace de travail partagé et un réseau de travailleurs encourageant l'échange et l'ouverture. L'idée d'origine est de permettre aux travailleurs indépendants de ne pas rester isolés chez eux et de pouvoir trouver, dans ce lieu et à travers ce réseau, un espace de socialisation propre à l'entreprise. Il est possible de faire un parallèle avec les cafés de la Mitteleuropa et de Saint­-Germain­-des­-Prés où artistes, écrivains et intellectuels se retrouvaient autour d'un café dans un mélange créatif entre travail et convivialité. Pourquoi ? Nombreuses sont les raisons de la création d'un tel espace de coworking. Pour qui ? Pour tous ceux qui souhaitent travailler et développer des compétences, quel que soit leur domaine. A quoi va servir le financement ? Ils s'élèvent autour de 10 000 € :

Related: