background preloader

Comment créer un espace de coworking?

Comment créer un espace de coworking?
L'AWT a établi une liste non exhaustive de critères de réussite qu'il convient de prendre en compte lors de la création d'un espace de coworking Créer une communauté La base d'un espace de coworking repose sur la création d'une communauté de membres (les coworkers). Dans le cadre de l'appel à projets Coworking, l'appui sur des communautés et réseaux existants doit être démontré. Ces entités doivent pouvoir être listées et leur participation assurée (communautés d'entrepreneurs, cercles d'étudiants et universités, hautes écoles, entreprises, réseaux locaux, associations, etc). La diversité des acteurs du projet et de ses cibles est un élément essentiel pour assurer une base solide à l'espace de coworking. Quelques outils utiles à exploiter: créer une mailing-list;créer un blog;communiquer via les réseaux sociaux (par exemple: groupe sur LinkedIn, profil Twitter, page Facebook, etc.) Identification du lieu Voici une série de critères à prendre en compte dans le choix du lieu: Fixer les tarifs

http://www.awt.be/web/wor/index.aspx?page=wor,fr,100,100,005

Related:  sistersjum

Espaces de travail : les 6 aménagements à adopter Aujourd’hui, on ne dit plus « bureaux » mais « espaces de travail ». L’émergence des nouvelles technologies et des nouveaux modes de travail tel que le coworking va de pair avec l’évolution dans l’aménagement des espaces de travail. Une machine à café ou un fauteuil de bureau confortable ne suffisent plus à l’épanouissement des employés. Désormais ils recherchent des espaces plus ouverts, plus collaboratifs et certains d’entre eux se font même appelé des « sans bureau fixe ».

Réflexion sur les impacts des nouvelles formes d’activités – Atelier #1 Barcamp Activity Caen Cet article résume le travail de l’atelier du Barcamp Activity de Caen sur les impacts des nouvelles formes d’activités et d’emploi sur les individus et les organisations. Nos réflexions se sont organisées autour du télétravail mais 3 idées fortes se sont dégagées des discussions pour insister sur ces aspects lors d’un projet télétravail : l’importance de savoir maintenir du lien social et de maintenir une vraie qualité de vie au travailéviter à tout prix l’isolementle télétravail doit être un vrai choix du salarié et la mise en œuvre de nouvelles organisations du travail ne peut se faire que dans une relation de confiance. Des garanties clairement affirmées dans l’Accord national interprofessionnel qui cadre le télétravail salarié. Les axes de discussion :

La Pyramide de Maslow du coworking Vous souvenez-vous de la bonne vieille pyramide de Maslow que l’on vous a sans doute enseignée à l’école ? Vous savez, cette pyramide des besoins humains qui permet de les classer et de les hiérarchiser d’une manière dynamique … Si l’on en croit Maslow, les besoins situés à la base de la pyramide doivent être globalement satisfaits pour rendre possible la réalisation des besoins supérieurs. Et bien, je me suis amusé à appliquer cet outil d’analyse au coworking pour voir ce que ça pouvait donner.

Les espaces de travail partagés : avantages et inconvénients L’espace de travail partagé ne se résume pas à l’open space. Desk sharing, télétravail, bureau partagé, espaces de travail inter-entreprises, co-working… il est rare d’être seul dans son bureau aujourd’hui. Voici les avantages et les inconvénients des nouveaux environnements de travail, résumés dans une infographie réalisée par Bureau Avenue. L’open space a mauvaise réputation en France La fin des télécentres Cet article résume le travail de l’atelier du Barcamp Activity de Caen qui cherchait à définir les tiers-lieux idéaux. Les télécentres sont morts, vivent les espaces multiservices et multiactivités. C’est quoi un tiers-lieu ? Ces lieux de travail qui ne sont ni la maison ni le bureau sont variés. Ils sont situés dans des espaces dédiés comme des télécentres (plutôt ruraux) ou des espaces de coworking (plutôt urbains) ou des espaces équipés de connexion à l’Internet : café, lobby d’hôtel, McDonald, EPN mias aussi, pourquoi pas, avec quelques améngaements, immeubles ou étage de bureau, mairie, gare, station essence, centre de congrès, maison de retraite, supermarché…

Agencer et décorer un espace de coworking De quoi s’agit-il? Le coworking désigne un type d’organisation de travail qui regroupe deux notions : un espace de travail partagé mais aussi un réseau de travailleurs encourageant l’échange et l’ouverture. Espace de socialisation par excellence, le coworking est un lieu qui permet aux travailleurs indépendants de ne plus être isolés chez eux. La dynamique du lieu constitue également un grand booster de créativité. Généralement dynamisé par une animation spécifique, il vise à créer des liens à l’intérieur de la communauté des coworkers et en dehors.

La conquête de l'espace (de travail) Dans quelle mesure les facteurs environnementaux ont-ils une influence sur le bien-être au travail ? Cette question a longtemps été délaissée par les psychologues qui se sont davantage focalisés sur les interactions entre individus et/ou groupes. Or, la recherche en psychologie sociale n’a eu de cesse de montrer que toute interaction sociale est largement médiatisée par l’environnement dans lequel elle s’opère. Depuis une vingtaine d’années, des chercheurs se penchent donc de plus en plus sur l’impact que peuvent avoir les caractéristiques physiques de l’environnement sur le comportement, la satisfaction, la productivité ou encore les interactions des travailleurs. Les facteurs d’ambiance comme le bruit, la lumière, la température ou la qualité de l’air ont ainsi fait l’objet d’études. On apprend par exemple – sans grande surprise – que la lumière naturelle est associée à un plus haut niveau de confort et de productivité que la lumière artificielle.

Coworking services compris Cet article résume le travail de l’atelier du Barcamp Activity de Caen qui cherchait à définir les services à développer dans les tiers-lieux orientés travail (télécentres ou espaces de coworking). Le tiers-lieux ou l’espace de coworking ne se limite pas à la mise à disposition de tables et de chaises. C’est avant tout un lieu de vies, multiples et complexes. C’est une nouvelle façon d’aborder le monde du travail où se mélangent allègrement le travail, le réseau et les besoins du quotidien. Revue des idées à servir avec le mur à post-it du BarCamp Activity.

Une typologie des besoins pour les espaces de coworking Tous les acteurs et les connaisseurs du coworking ont forcément été confrontés à ce débat récurrent jamais résolu : Qu’est-ce exactement qu’un espace de coworking ? Une des difficultés de définir le coworking vient du fait que les espaces peuvent répondre de manières très différentes à des besoins très différents. On a vu dans la pyramide de Maslow du coworking une classification dynamique d’un panel large de besoins couverts par le coworking. Cette classification est interessante pour visualiser et hiérarchiser les besoins, mais elle n’est pas d’une grande aide lorsqu’il s’agit de les structurer et de les utiliser de manière opérationnelle. Je me suis donc mis en tête de construire un outil pouvant aider à structurer ses réflexions autour de la construction d’une offre adaptée à votre communauté, et autour de l’aménagement de votre espace. J’espère aussi qu’il pourra être utile pour faire comprendre les enjeux liés aux espaces de travail partagés.

Aménager un espace d’accueil En plus d’offrir un espace d’attente confortable et harmonieux, l’espace d’accueil permet au visiteur de lui communiquer d’emblée un message fort sur l’identité de l’entreprise qu’il visite. Cet espace, dédié à plusieurs activités, est généralement porté par des opérateurs installés à un poste de travail. Ce même poste de travail doit faire office d’une réflexion d’implantation en adéquation avec les activités liées à cet espace et ce dans un même temps de conception. 4 points clefs qui définissent un espace d’accueil :

Tiers-lieux : commencer par créer la communauté d'utilisateurs Cet article résume le travail de l’atelier du Barcamp Activity de Caen qui cherchait à identifier les leviers à actionner pour multiplier rapidement le nombre de tiers-lieux « travail » (télécentres ou espaces de coworking). Il semble que tous les acteurs intéressés par les tiers-lieux soient obnubilés par les lieux et pas par les utilisateurs. Cette approche « top-down » présente le risque de mettre en place des lieux vides, sans vie. De plus, cette approche laisse en milieu rural l’initiative du côté des acteurs publics, pas toujours conscients des enjeux, et donc lents à progresser.

Related: