background preloader

7 principes à considérer en aménagement de bibliothèques

7 principes à considérer en aménagement de bibliothèques
août 02 Futur "Genius bar" - DOK Library Concept Center La bibliothèque n’est pas un entrepôt de livres : les bibliothèques ne sont plus axées sur le livre et les collections mais plutôt sur les usagers, le public. Dans une bibliothèque traditionnelle, 70% de l’espace est consacré aux livres et aux rayonnages et 30% au public. Actuellement, les nouvelles bibliothèques appliquent l’inverse : 70% de l’espace consacré au public contre seulement 30% pour les collections. Dans les pays scandinaves, la proportion consacrée au public est encore plus importante et peut atteindre 80% dans les nouveaux projets.La bibliothèque est un lieu de création : la bibliothèque offre des espaces de création littéraire, artistique, numérique et technologique à ses usagers. La multiplicité des modèles, Idea Stores, Learning Centres, troisième lieu, FabLab, MakerSpaces, etc. doit être une source d’inspiration. Photo : Futur « Genius bar » à la DOK Library Concept Center. Pour aller plus loin :

http://espaceb.bibliomontreal.com/2012/08/02/7-principes-a-considerer-en-amenagement-de-bibliotheques/

Related:  Architecture, CDI et bibliothèquesLes classes maternelles et les CDI précurseursS'inspirerBibliothequesAménagement et services d'une bibliothèque

Architecture et bibliothèque : Callyrhoé Parfois en architecture, on trouve des bâtiments étranges comme celui-là : Siège social de l’entreprise de fabrication de paniers en bois Longaberger que l’on peut voir à Newark dans l’Ohio. Les architectes des bibliothèques sont parfois tentés d’y recourir… Voici quelques exemples de bibliothèques que l’on ne pourra jamais confondre avec autre chose ! Bibliothèque municipale de Kansas City (Missouri). Inventer le mobilier des nouveaux espaces de coworking… et des futures bibliothèques ? Du 29 novembre au 6 décembre, le Centre Pompidou accueillait l’exposition Transformations où étaient présentés 100 diplômes d’étudiants en architecture, design, graphisme et mode. Parmi les multiples propositions mises en avant, mon attention a été attirée par le travail de Dario Adelaïde, un étudiant en design qui s’est interrogé sur le mobilier des nouveaux espaces de travail comme les maker spaces, les centres de télétravail ou les ateliers de coworking. Si ce projet m’a interpellé c’est parce que l’une des voies possibles pour les bibliothèques est précisément de muter en espaces de sociabilité et de travail collectif…

Jeux vidéo, café-restau et ambiance cosy : la bibliothèque deviendra un "troisième lieu" jeux vidéos. A l’occasion du Congrès mondial des bibliothèques qui se tient à Lyon, Rue89Lyon continue son exploration de la bibliothèque du futur. La bibliothèque d’Amsterdam est un exemple en matière de bibliothèque « tiers-lieu ». Capture d’écran sur le site de l’ENSSIB. Une Bibliothèque vivante! vert_mtl Connaissez-vous le concept de Bibliothèque vivante? Élaboré au Danemark en 2000 par le groupe Stop the Violence, il vise à établir un dialogue entre les gens de sorte à faire tomber des préjugés d'une manière tout à fait originale et sympathique. Lors de l'évènement, le public se voit offrir l'occasion d'« emprunter » une personne agissant à titre de « livre » pour entamer une discussion sur un thème établi.

Storyhouse : comment une bibliothèque innovante est devenue en 2 ans le centre culturel le plus visité du Royaume-Uni Les photos ont fait le tour du monde. Le 14 juin 2018, Meghan Markle, l’épouse du prince Harry, effectuait sa première mission royale officielle aux côté de la reine Elizabeth II lors d’un petit voyage dans le Chechire, au nord du pays. Certains retiendront la complicité affichée des deux femmes, qui a fait alors la Une des magazines people ; d’autres qu’elles se sont rendues ce jour-là à Chester, une petite ville fortifiée à la frontière avec le Pays de Galles, pour l’inauguration officielle de sa nouvelle bibliothèque : Storyhouse. Une bibliothèque pionnière Ce nouvel établissement, ouvert en mai 2017 et construit dans le bâtiment de l’ancien cinéma Art Déco de la ville, valait bien le déplacement de deux des personnalités les plus en vue du Royaume-Uni. Car Storyhouse est une bibliothèque pionnière : bien sûr, les livres y sont omniprésents ; mais loin de se limiter au prêt d’ouvrages, l’établissement se définit comme un véritable “carrefour communautaire”.

Y’en a des moches…mais y’en a des belles ! « Yourbiblog Mais de qui donc parle-t-on ? Des bibliothèques ! Votre bibliothèque ressemble à ça ? Et votre bibliothécaire… à ça ? Imaginer le CDI idéal : expérience de CDI-remix en collège Une idée qui nous vient des bibliothèques et autres fablabs. Ce travail s’appuie sur des expérimentations faites ces dernières années en bibliothèques : les biblio-remix. Il s’agit d’organiser des journées de réflexion sur les bibliothèques de demain, leurs formes, leurs aménagements, les activités qu’elles proposeront. La réflexion est menée par des bibliothécaires, des usagers, des professionnels architectes, des designers, des travailleurs des métiers du livre ou parfois par toutes ces catégories ensemble selon les objectifs posés par les organisateurs. Co-créer un nouvel espace CDI avec les élèves Thème des TraAm 2017-2018 : Repenser l'espace existant du CDI pour mieux répondre aux besoins des usagers Mutualisation Nancy-Metz et Nice Problématique : Comment associer les élèves à un remaniement des espaces du CDI de leur collège ? Situation initiale: Bien que très différents, les établissements des deux académies présentent un point commun.

Revue Argus - Projet pilote de bibliothèque ouverte à Cowansville 3 juin 2011 Par Ramon Vitesse Aller vers le citoyen Le projet de Bibliothèque ouverte (BiO) tient compte de la mission même de démocratisation culturelle chère au Ministère de la culture, des communications et de la condition féminine : la culture doit, de plus en plus, aller vers les citoyens. Cette dynamique culturelle s’est vue développer, en particulier, par l’organisme Culture pour tous qui promeut une pratique culturelle de proximité à travers le concept de médiation culturelle. Les expériences et projets qui inspirent la BiO sont multiples : Le nudge en bibliothèque, éloge du retard et suppression des amendes ? (1/2) L'apologie du retard peut amener les bibliothèques à s'interroger sur la nécessité d'imposer des limites temporels à ses usagers et de sanctionner tout retard. La notion de "retard" est depuis longtemps stigmatisante. Comme on le sait, "l’exactitude est la politesse des rois"[1], et le retard a toujours été considéré tout à la fois comme une marque d’impolitesse et comme le signe d’une vie déréglée. Mais, comme le souligne Hélène L’Heuillet dans son livre, Eloge du retard (Albin Michel, 2020), le retard, depuis quelque temps, n’a plus si mauvaise presse. C’est que la civilisation qu’il est désormais convenu de qualifier de "thermo-industrielle" commence à se rendre compte que, tel le lapin d’Alice, elle n’accélère que pour mieux rester sur place, voire, pire, pour régresser, comme en témoigne, entre autres, l’effondrement préoccupant des écosystèmes. Pour l’auteur, être en retard "devient une véritable stratégie de résistance", et "c’est finalement vivre".

Entre le lecteur et la lecture, quelle bibliothèque Ça n’a pas raté (ça ne rate jamais !! ) : mon précédent billet alertait sur les possibles effets délétères d’une adoration professionnelle pour le "troisième lieu", et espérait et espère toujours être un utile rappel du contexte complexe des missions d’une bibliothèque ; et un des commentaires en a rajouté en glissant incidemment (je cite) : "orienter ses collections sur le public équivaudrait à acheter Marc Lévy, Guillaume Musso et Harry Potter ?

Related:  A TRIER