background preloader

Office Central de la Coopération à l'Ecole - Fédération Nationale

Office Central de la Coopération à l'Ecole - Fédération Nationale

http://www.occe.coop/federation/

Related:  Coopérer, collaborer*

Q Sort sur les représentations de l'apprentissage et de la coopération ? Cette ressource est constituée d'interrogations, lesquelles, dans le cadre d'une formation permettent de confronter les représentations des uns et des autres sur l'enseignement, l'apprentissage et la coopération. L’apprentissage L’apprentissage est-il pour vous avant tout un produit (un résultat) ou un processus (une démarche) ?Ce que l’on apprend à l’école est-il plus important, moins important, aussi important que la façon dont on l’apprend ?

Proposition activité Droits de l'enfant * Une enfance "réussie" 1. Interroger les enfants : "D’après toi, pour réussir son enfance, de quoi un enfant a-t-il besoin ? fabriquer des jeux de kermesse Vous avez décidé de vous investir dans l’association des parents d’élève de votre école. Vous êtes un super bricoleur ou tout au moins vous aimez le bricolage. Vous pourriez peut-être vous lancer dans la fabrication de jeux de kermesse pour la fête de fin d’année de l’école ? Etayage La notion d'étayage "Freud distingue trois termes constituant la pulsion : Il y a une relation étroite entre la pulsion sexuelle et certaines fonctions corporelles. Ainsi dans l'activité orale du nourrisson il y a un plaisir pris à la succion du sein, c'est-à-dire l'excitation d'une zone érogène étroitement liée à la satisfaction du besoin de nourriture, on dit alors que la pulsion sexuelle s'étaye sur ce besoin. La fonction corporelle fournit à la pulsion sexuelle : sa source : excitation d'une zone érogène qui est initialement étroitement lié au besoin de nourriture. Elle lui indique : son objet : Le sein maternel le plus souvent.

Les pratiques collaboratives dans l'éducation - François Taddei ParisTech Review – Nos systèmes éducatifs sont-ils toujours adaptés à un monde qui change à une vitesse sans cesse plus grande, qui est de moins en moins vertical et hiérarchique et de plus en plus horizontal et collaboratif ? François Taddei – Nos systèmes éducatifs sont fondés sur la résolution de problèmes classiques. Typiquement, pour entrer dans une grande école, il faut passer des concours qui consistent pour l’essentiel à résoudre des problèmes ordinaires. Or il y a d’autres formes d’intelligence, comme la résolution de nouveaux problèmes. Par exemple, dans les start-up, les hackerspace ou encore les communautés d’informaticiens, les participants sont jugés sur leur capacité à faire quelque chose que les autres n’avaient pas fait jusque-là, ce qui est très différent de faire la même chose que d’autres ont déjà fait mais plus vite.

Familles, école, grande pauvreté, quand Parents et enseignants s'en mêlent Cette rubrique propose en accès libre : L’introduction au film Quand parents et enseignants s’en mêlent… Un entretien avec Pierre Périer, qui donne le point de vue d’un chercheur en sciences de l’éducation, sur le sujet des relations familles-école, à partir de l’étude qu’il a menée sur le quartier de Maurepas. Carnaval des enfants : les meilleurs sites pour préparer la fête La tradition du carnaval plaît beaucoup aux enfants !Voici une sélection de sites Internet pour vous aider à trouver des recettes, des idées de déguisement, de maquillage et d’activités… Le déguisement idéal Les enfants adorent se déguiser mais il est souvent difficile pour nous, parents, de trouver le temps de fabriquer le costume de leurs rêves, surtout lorsqu'on n'est pas un(e) pro de la couture ! Rendez-vous sur les sites de momes.net ou tibooparc.com (cliquez sur l'onglet “fête”) pour piocher de bonnes idées.

Les pratiques collaboratives dans l'éducation - François Taddei Paris Innovation Review – Nos systèmes éducatifs sont-ils toujours adaptés à un monde qui change à une vitesse sans cesse plus grande, qui est de moins en moins vertical et hiérarchique et de plus en plus horizontal et collaboratif ? François Taddei – Nos systèmes éducatifs sont fondés sur la résolution de problèmes classiques. Typiquement, pour entrer dans une grande école, il faut passer des concours qui consistent pour l’essentiel à résoudre des problèmes ordinaires. Or il y a d’autres formes d’intelligence, comme la résolution de nouveaux problèmes. Par exemple, dans les start-up, les hackerspace ou encore les communautés d’informaticiens, les participants sont jugés sur leur capacité à faire quelque chose que les autres n’avaient pas fait jusque-là, ce qui est très différent de faire la même chose que d’autres ont déjà fait mais plus vite.

L'école devant la grande pauvreté En France, la loi d’orientation sur l’éducation de 1989 indique que « le droit à l'éducation est garanti… à tous les jeunes, quelle que soit leur origine sociale ». Mais comment y parvenir ? Il existe dans l’Ecole des traditions bien ancrées qui se combinent et parfois s’affrontent. L’Ecole française, telle qu’elle a été conçue par ses fondateurs, ne fait pas acception des personnes. Elle traite tous les élèves de la même façon, pour leur permettre de dépasser leur milieu familial en les faisant accéder à un savoir universel. Pour elle, il appartient aux maîtres d’enseigner et aux enfants d’apprendre : si certains n’y parviennent pas, c’est qu’ils ne se donnent pas assez de peine ou qu’ils ne sont pas doués pour les études.

Arbres et pollinisateurs — Fête de la Nature 2013 23 fevrier 2013 Un document réalisé par l'association Arbres et Paysages 32 présentant les interactions entre arbres et insectes. De nombreuses informations sur la pollinisation et les différents pollinisateurs, un calendrier des floraisons des essences d'arbres... Une capacité individuelle qui prédit l'intelligence collective d'un groupe Les groupes les plus performants ne sont pas ceux dont les membres ont les quotients intellectuels les plus élevés, selon une étude publiée dans la revue Current Directions in Psychological Science (CDPS). Les chercheurs en psychologie Anita Williams Woolley, Ishani Aggarwal et Thomas Malone (1) ont analysé les études portant sur l'influence de la composition des groupes et de l'interaction de leurs membres sur leur intelligence collective, c'est-à-dire leur capacité de réaliser une variété de tâches cognitives. Depuis plus d'un siècle, rapportent-ils, les psychologues ont montré que les personnes qui obtiennent de bons résultats dans certaines tâches cognitives ont également tendance à apprendre rapidement dans des domaines différents et ils ont développé des tests d'intelligence (tests de QI) pour mesurer cette « intelligence générale » sous-jacente. Leurs études ont montré que les compétences sociales prédisaient mieux l'intelligence collective que le QI.

Related: