background preloader

Luttons contre le décrochage scolaire - Fondation de France

Luttons contre le décrochage scolaire - Fondation de France
Le décrochage scolaire des élèves en difficultés n’est pas un phénomène nouveau. Dès les années 90, certains enseignants constatent que beaucoup de jeunes ne trouvent pas leur place dans l’école et sortent du système scolaire prématurément sans diplômes. Aujourd’hui, Le risque de décrochage scolaire concerne 8% à 15% d’une génération au collège. A travers les projets innovants qu’elle soutient, la Fondation de France contribue à l’amélioration du sort des élèves les plus vulnérables dans le système éducatif et à ouvrir des pistes de réflexion sur l’évolution possible des pratiques dans la classe et hors de la classe. Depuis 2010, 215 projets ont ainsi été détectés et financés par la Fondation de France en 4 ans, permettant ainsi à plus de 11 000 collégiens de se réconcilier avec l’école et de retrouver le chemin de la réussite. Ensemble contre le décrochage scolaire Faites un don en ligne pour soutenir lutter contre le décrochage scolaire Agir ensemble contre le décrochage scolaire Related:  Décrochage scolaire

Comment l'Ecole peut causer et réparer le décrochage Deux nouvelles études publiées par la revue Education & formations (n°90 avril 2016) interrogent l'Ecole sur sa participation au décrochage des élèves. Que le "marre de l'école" soit u facteur dominant du décrochage, on le savait depuis une étude nantaise, réalisée en 2013, de Pierre Yves Bernard et Christophe Michaut. Une nouvelle recherche réalisée par eux dans l'académie de Créteil ne change pas la donne. Mais elle montre que le fichier de décrocheurs utilisé par l'Education nationale sont loin de toucher à la réalité. Quels sont les motifs de décrochage ? L'étude de l'académie de Créteil Leur nouvelle étude porte sur le fichier des décrocheurs de l'académie de Créteil C'est un fichier beaucoup plus important contenant 13 527 noms à partir duquel les auteurs ont pris 2061 contacts et ont obtenu 762 réponses pour leur enquête. La particularité de cet échantillon c'est d'abord le fort nombre de descendants de l'immigration (55%) et de jeunes qui ne sont pas nés en France (17%).

Actualités - Energies Jeunes Des ressources dans la lutte contre le décrochage Association agrée par l'Éducation nationale, Energie Jeunes s'investit de façon bénévole en faveur de la prévention du décrochage scolaire dans les collèges d'éducation prioritaire. Les programmes de formation alternent entre des séances théoriques dans les classes et des périodes de mise en application par les élèves. Les enseignants participent aux séances. Le site Énergies Jeunes L'association met à leur disposition un kit pédagogique, leur permettant, s'ils le souhaitent, d'animer à leur tour des séances d'approfondissement. Les principaux thèmes abordés par niveau Classes de 6ème : Acquérir de bonnes habitudesClasses de 5ème : Progresser chaque jourClasses de 4ème : Développer la persévéranceClasses de 3ème : S'investir pleinement dans sa scolarité Les interventions d'Energie Jeunes sont financées par des fondations , des entreprises publiques, privées et des coopératives. Composition d'une séance en classe

La lutte contre le décrochage scolaire En vidéo : La lutte contre le décrochage scolaireLutte contre le décrochage scolaire : témoignages Toutes les vidéos sur le décrochage scolaire Vaincre le décrochage : un enjeu de cohésion sociale La lutte contre le décrochage constitue un enjeu majeur humain, social et économique. Le préjudice psychologique du décrochage est important en termes d’estime de soi, de qualité de vie. Les jeunes sans diplôme se trouvent plus souvent au chômage, notamment de longue durée, occupent plus souvent des emplois précaires et présentent un état de santé dégradé. Du point de vue économique, le décrochage génère des coûts importants pour la société. Les pays qui ont réussi à réduire significativement le décrochage en ont fait une cause nationale, un enjeu du vivre-ensemble.Le décrochage scolaire n’est pas un phénomène uniforme et homogène. Le décrochage n’est pas une fatalité. [Infographie] Année scolaire 2017-2018 : des solutions concrètes pour vaincre le décrochage Les chiffres du décrochage Prévenir

Présentation - Paroles sur le décrochage Le décrochage scolaire, un enjeu éducatif devenu central Le décrochage scolaire est devenu un enjeu central des politiques éducatives, tant nationales qu’européennes. Au-delà des querelles de chiffres (entre 120000 et 170 000 décrocheurs par an suivant les modes de recensement), il recouvre des réalités humaines complexes. Car rompre avec l’école, ce n’est pas seulement rompre avec une institution intégratrice. C’est rompre avec les savoirs et les dynamiques d’apprentissage, les adultes de l’école en tant que formateurs et évaluateurs, un projet personnel socialement lisible, des pairs dans le partage d’une relation sociale centrée sur un objet partagé valorisant et, parfois, rompre avec l’entourage. Il existe de nombreuses études sur les causes du décrochage. Face à cette réalité, quels principes pour agir ? À travers ces témoignages, nous avons voulu réaffirmer les principes qui guident notre engagement, auprès des jeunes gens et des familles. Qui témoigne et dans quel cadre ?

Dossier : Décrochage : Objectif atteint pour Vincent Peillon Le ministre a tenu ses engagements. C'est le message que Vincent Peillon a fait passer le 8 janvier à l'occasion d'un séminaire national de lutte contre le décrochage. Le nombre de décrocheurs remis en formation a doublé en 2013 atteignant 20 000 jeunes. En matière de décrochage, la querelle des nombres a à voir avec l'efficacité des dispositifs. Pour Vincent Peillon, "l'approche individuelle des réseaux Foquale doit être étendu à l'Ecole... Vincent Peillon annonce le retour en formation initiale de 34 000 jeunes. 20 000 décrocheurs sont revenus en formation initiale diplômante. 3 000 sont engagés par le Service civique. 11 000 bénéficient d'un parcours de retour en formation accompagné par la Mission de lutte contre le décrochage scolaire (MLDS, ex Mission générale d'insertion). Le ministre met aussi en avant des dispositifs de prévention. Plus discuté, le "dernier mot aux parents" en fin de 3ème est aussi un moyen de lutter contre l'orientation subie. François Jarraud Au BO Le décret

Des initiatives innovantes contre le #décrochage dans les académies Académie d'Aix-Marseille La culture, levier de raccrochage dans la classe Tremplin Association Les têtes de l'art, Marseille, Bouches du Rhône Contexte et enjeux Implantée depuis 16 ans sur le territoire de la Belle de Mai, l'association Les Têtes de l'art agit au croisement des actions culturelles et éducatives. L'enjeu est de remédier au processus de décrochage à l'oeuvre chez certains élèves, en les aidant dans les apprentissages scolaires mais aussi en restaurant leur estime de soi. Action De septembre 2011 à juin 2013, la classe Tremplin animée par Les Têtes de l'art a accueilli 21 jeunes repérés en risque de décrochage, et répartis sur des sessions de deux semaines. A la fin de chaque module, chaque jeune présentait devant les professeurs et ses camarades sa production finale, en essayant d'expliquer les plus-values qu'il avait pu retirer d'une telle expérience. La réintégration en classe se faisait de manière progressive. Académie de Créteil Espace CréationS Académie de Dijon Contexte

L’ESSENTIEL SUR LES NOUVEAUX PROGRAMMES DE CYCLE 3 Points importants et modifications dans les programmes de cycle 3 en élémentaire Français Le champ du français articule des activités de lecture, d’écriture et d’oral, régulières et quantitativement importantes, complétées par des activités plus spécifiques dédiées à l’étude de la langue (grammaire, orthographe, lexique) qui permettent d’en comprendre le fonctionnement et d’en acquérir les règles. La maitrise du langage oral fait l’objet d’un apprentissage explicite. En CM1 et CM2, l’entrainement à la lecture à haute voix pour acquérir la fluidité et la rapidité nécessaires à une bonne compréhension doit être poursuivi pour l’ensemble des élèves et en particulier pour ceux qui ont encore des difficultés de décodage. L’utilisation d’enregistrements numériques peut aider les élèves à identifier leurs difficultés et à renforcer l’efficacité des situations d’entrainement à la lecture à voix haute. Des temps suffisants de lecture silencieuse doivent être également ménagés tout au long du cycle.

Accueil - Ma Seconde Chance Persévérance et décrochage - Thèmes Le RIRE a regroupé dans ce dossier thématique des ressources qui pourront outiller les intervenants en milieu éducatif. Ils y trouveront des ressources pour la prévention et le dépistage et des études sur le sujet. par Marie-Ève Lacroix et Pierre Potvin, Université du Québec à Trois-Rivières Au Québec, en 2003, 18,5 % des jeunes de 19 ans avaient quitté l’école sans obtenir de diplôme d’études secondaires. C’est ce qu’on appelle le décrochage scolaire ; après cinq ans, on parle d’abandon scolaire. Sur le plan individuel Les garçons décrochent plus que les filles. Lire l'article intégral

L’essentiel sur les nouveaux programmes de cycle 2 Points importants et modifications dans les programmes de cycle 2 Français L’intégration du CE2 au cycle 2 doit permettre d’assurer des compétences de base solides en lecture et en écriture pour tous les élèves. Les démarches et stratégies permettant la compréhension des textes sont enseignées explicitement. Deux éléments sont particulièrement importants pour permettre aux élèves de progresser : la répétition, la régularité, voire la ritualisation d’activités langagières d’une part, la clarification des objets d’apprentissage et des enjeux cognitifs des tâches afin qu’ils se représentent ce qui est attendu d’eux d’autre part. Les séances consacrées à un entrainement explicite de pratiques langagières spécifiques (raconter, décrire, expliquer, prendre part à des interactions) gagnent à être incluses dans les séquences constitutives des divers enseignements et dans les moments de régulation de la vie de la classe. La compréhension est la finalité de toutes les lectures. Questionner le monde

Aimer / détester une matière : Une approche inédite du décrochage scolaire Dans le dernier opus qu’il coordonne, Yves Reuter propose à la fois, une approche complètement nouvelle s'appuyant sur la spécificité des enseignements disciplinaires et une manière de relire et de relier les principes pédagogiques permettant de prévenir le décrochage scolaire. Yves Reuter est professeur de didactique du français à l'Université Charles de Gaulle - Lille 3. Fondateur et ancien directeur de l'équipe de recherche THEODILE (équipe francophone qui fut la plus importante en didactique de français et en didactique des disciplines). Comment définissez-vous un vécu disciplinaire d’un élève ? Je dirais qu’il s’agit des sentiments, émotions... que les élèves déclarent vivre en relation avec telle discipline ou tel ensemble de contenus. Mais en fait il me semble préférable de parler de vécus, au pluriel, qui peuvent être différents selon les matières. Quelles sont les raisons principales qui font apprécier ou exécrer une discipline du programme aux élèves ?

Related: