background preloader

Fusillés

Fusillés
Nous proposons dans ce dossier de revenir sur un phénomène tragique qui a traversé la Grande Guerre de part en part, touché tous les États belligérants, tous les fronts, dès les premiers jours de la guerre et posé aux autorités tant militaires que politiques des questions portant sur leur fonctionnement, leur finalité, leur existence même, puisqu’il s’agit de réfléchir sur la question de l’exécution de soldats au sein de leur propre armée. Nous centrons le propos sur le cas français, non qu’il soit plus important que les autres, mais parce que les sources et l’historiographie dont nous disposons permettent de construire un discours véritablement problématisé et de livrer des conclusions tangibles. D’autre part, la figure du fusillé a opéré un retour en force dans l’actualité, dans les champs mémoriels, dans les débats politiques au point de prendre une place peut-être démesurée face au nombre réel de cas. Le plan du dossier articule six aspects principaux de la question.

http://www.cndp.fr/pour-memoire/les-fusilles-de-la-grande-guerre/introduction.html

Related:  Première Guerre Mondiale14-18 - Guerre & Contexte1ère guerre mondialePremière Guerre mondialeWorld War 1914-1918

1918. La guerre en affiches 1918. La guerre en affichesDocument brut pour la classe Documents mis en ligne avec l'autorisation des Archives départementales de l' rue Étienne Pédron 10000 TroyesTél. : 03.25.42.52.62 (Horaires : Lu. Me. Je. et Ve. 9 h à 17 h ; Ma. 13 h 30 à 17 h.Fermeture Annuelle : deuxième semaine d'octobre)

24 avril 1915 - Le génocide arménien Le samedi 24 avril 1915, à Constantinople (*), capitale de l'empire ottoman, 600 notables arméniens sont assassinés sur ordre du gouvernement. C'est le début d'un génocide, le premier du XXe siècle. Il va faire environ 1,2 à 1,5 million de victimes dans la population arménienne de l'empire turc (ainsi que plus de 250.000 dans la minorité assyro-chaldéenne des provinces orientales et 350.000 chez les Pontiques, orthodoxes hellénophones de la province du Pont). Un empire composite Présentation - Pour mémoire - Centre National de Documentation Pédagogique L’armistice, signé le 11 novembre 1918 entre les Alliés et l’Allemagne marquant la fin de quatre années de guerre, constitue un moment clé de la conscience nationale et européenne. « L’École a pour mission l’enseignement de l’histoire de la Grande Guerre, et également la transmission de la mémoire » (*). La commémoration de l'armistice permet de mener un travail d'Histoire ancré dans un enseignement de la citoyenneté et des valeurs de la République. © H. Marquis

10 sites pour revivre virtuellement la Première Guerre mondiale Pour la commémoration des Cent ans de la Première Guerre mondiale (1914-1918), Toutelaculture a sélectionné 10 sites interactifs; Leur objectif ? Faire entrer les internautes d’aujourd’hui dans le monde et l’univers violent de la Grande Guerre, parfois même de façon ludique et toujours en images. Apocalypse 10 destins est une production franco-canadienne qui s’apparente à une BD animée, s’alliant avec archives documentaires, pour nous plonger au cœur de la Grande Guerre. Un projet de trois années de travail, regroupant plus de cent personnes.

séance : les conditions de vie du combattant. analyse d'images parcours pédagogique Nicolas Rocher - Enseignant d'histoire-géographie de l'Académie de Grenoble Présentation Retrouvez ce parcours sur le site de l'Académie de Grenoble . Deux documents vidéos de 1915 et 1916 et une sélection d'eaux fortes d'Otto Dix permettent de saisir les conditions de vie du combattant dans la Première Guerre mondiale. Place dans le programme

Cours : La première guerre mondiale En 1914, l'Europe entre en guerre. La Triple Alliance (Autriche, Allemagne, Italie) s'oppose à la Triple Entente (France, Royaume-Uni, Russie). Après un affrontement des armées, le conflit se stabilise le long des fronts. Verdun Contexte historique Alors que la situation militaire de l’Allemagne s’est beaucoup améliorée à la fin de l’année 1915, le général von Falkenhayn décide de « saigner à blanc » l’infanterie française grâce à la supériorité de son artillerie. La place de Verdun constitue un symbole pour les Français, qui s’épuiseront selon lui à la défendre et dégarniront d’autres secteurs du front. Mais les événements ne prennent pas la tournure escomptée. Les pertes allemandes sont bientôt aussi lourdes que celles de leur adversaire. Les moyens mis en œuvre sont pourtant considérables : 1 500 pièces lourdes à tir rapide ont été concentrées sur Verdun.

Top 44 des affiches de propagande française de la Première Guerre Mondiale Topito utilise des cookies sur son site. En poursuivant votre navigation sur Topito, vous en acceptez l'utilisation. OK En savoir plus ✖ Fermer La Grande Collecte – Europeana 1914 -1918 du 9 au 16 novembre 2013 Dans le cadre de la commémoration du centenaire de la Première Guerre mondiale, l’opération de collecte, lancée par Europeana (bibliothèque numérique européenne) vise à numériser le plus grand nombre d'objets relatifs à la Grande guerre. La Bibliothèque nationale de France, ainsi que les autres lieux partenaires, vous invitent à apporter documents et objets datant de cette période afin de les numériser et de les partager ensuite dans Europeana. À la BnF, l'opération se déroulera les 14, 15 et 16 novembre sur les sites suivants : Site François-Mitterrand - Hall Ouest – Quai François Mauriac – 75013 Paris De 10h à 19h30.

Le centenaire à l'Ecole Le centenaire à l'école L’Association des professeurs d’histoire et de géographie et la Mission du centenaire de la Première Guerre mondiale organisaient samedi dernier, 13 avril, à Paris, une journée d’étude intitulée « 2014, le centenaire de la Première Guerre mondiale à l’école ». Marc Jean, directeur des Archives municipales de Saint-Malo y était et nous rend compte de cette manifestation de très haut niveau. Première Guerre mondiale Affiche de recrutement, Première Guerre mondialeSource Généalogie et histoire familiale Corps expéditionnaire canadien

Related:  Ressources