background preloader

La chanson de craonne 1917

La chanson de craonne 1917

Photo marquante Des soldats britanniques et allemands blessés pendant la bataille de la crête de Bazentin (Somme), le 19 juillet 1916, se dirigent vers le poste de premier secours de Bernafay Wood à Montauban-de-Picardie (Somme). « The Great War: A Photographic Narrative » (édité par Mark Holborn, publié par Jonathan Cape et l'Imperial War Museum). Fondé en 1917, l'Imperial War Museum de Londres est l'un des plus grands musées militaires du monde. Composée aujourd'hui de cinq sites répartis dans trois villes du Royaume-Uni, cette institution possède une collection de plus d'un million de clichés sur la première guerre mondiale. Hilary Roberts, conservatrice en chef de la photographie du musée, et l'éditeur Mark Holborn, auteurs de The Great War: A Photograhic Narrative, ont sélectionné 380 images racontant les quatre années du conflit sur les différents fronts. « Le livre s'ouvre sur une photographie d'un canon de campagne QF 13 pounder qui est resté actif pendant toute la durée de la guerre.

chanson le soldat CRID 14-18 Voir aussi: une chanson antimilitariste de 1917 Ecouter une version libre de droits de la Chanson de Craonne, au format mp3 (enregistrement par la classe de CM2 de l'école Madame de Sévigné de Dieppe durant l'année scolaire 2008-2009, en cours de musique avec Régis Delcroix, musicien intervenant en milieu scolaire.) La Chanson de Craonne est depuis longtemps un élément central dans la mémoire de la Première guerre mondiale. Chantée notamment par Marc Ogeret et Maxime Leforestier, elle est également présente dans plusieurs films dont Un long dimanche de fiançailles (J.-P. Jeunet, 2004). Donnons d'abord le texte stabilisé tel qu'il a s'est imposé dans l'après-guerre, d'abord publié sous le titre "Chanson de Lorette" par l'écrivain et militant communiste Paul Vaillant-Couturier en 1919, titre transformé à partir des années 1920 en "Chanson de Craonne", et qui est aujourd'hui la version que chacun connaît : Refrain : Adieu la vie, adieu l’amour, Adieu toutes les femmes. Adieu, m'amour!

Related: