background preloader

La premiére guerre mondiale

La premiére guerre mondiale
Related:  Vidéo 1ére Guerre Mondiale 14-18

Les illusions d'une victoire, vidéo Les illusions d'une victoire, vidéo Histoire et conflits Autres conflits - Archives vidéos Histoire et conflits Autres conflits - Dossier spécial : La 1ère Guerre mondiale Dossier spécial Chaque année, le Bulletin officiel attire l'attention des enseignants sur la commémoration de l'armistice. La première guerre garde une place à part dans l'histoire de la France et on sent bien en classe, un peu curieusement, à quel point elle peut toucher les jeunes. Cinq sites incontournables Le CRDP de Reims publie un superbe dossier "Enseigner la Première guerre mondiale en première" qui propose des cours, de riches dossiers thématiques : les origines, les phases, le bilan, et des dossiers : les femmes, la reconstruction, les lieux de mémoire etc. ainsi que des sujets de devoirs. La nouveauté de 2004 : La représentation du soldat Développé par l'équipe pédagogique de l'Historial de Péronne, ce nouveau site permet une approche active de la représentation du soldat durant la première guerre mondiale. Vies de soldats "A quoi bon leur raconter la vie du front ? La guerre au cinéma Le site Ciné HG montre comment utiliser le cinéma pour aborder le conflit.

Décentralisation : comment le gouvernement renforce les régions Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Bertrand Bissuel Le gouvernement vient d'envoyer au Conseil d'Etat son projet de loi « clarifiant l'organisation territoriale de la République ». Ce texte, dont Le Monde a pris connaissance, vise à rendre « compréhensible » l'architecture institutionnelle aux niveaux local et régional. Après la promulgation, en janvier, de la loi de modernisation de l'action publique territoriale – qui a notamment créé les métropoles –, ce projet de loi est présenté comme un nouvel « acte fondateur » de la décentralisation. Il s'inscrit dans la perspective, évoquée le 8 avril par Manuel Valls lors de sa déclaration de politique générale, de diviser par deux le nombre de régions tout en augmentant leurs prérogatives. Le texte fait de la région la collectivité territoriale « responsable (…) des orientations en matière de développement économique ». Enfin, conformément aux intentions exprimées par M. Plusieurs articles du texte portent sur les intercommunalités.

16 vidéos « L'arrivée des films américains bouleverse les normes de l'époque » L'historien du cinéma Laurent Véray explique comment les Français, habitués aux films patriotiques, vont être marqués par les films de guerre américains dès 1916. Un cinéma de propagande se développe dans les années qui précèdent la Grande Guerre. L’idée est de renforcer le sentiment patriotique. Quel regard les Français portent-ils sur ces productions ? Laurent Véray : Il est très difficile de mesurer la réception des films sur des périodes anciennes parce que les sources sont assez limitées. Diaporama : La cinémathèque du centenaire sur le site de la Mission du centenaire Quels sont les films les plus populaires de cette époque ? Certains films reviennent plus que d'autres dans les catalogues de Pathé et Gaumont, comme la représentation de la dernière cartouche à Bazeilles. Cette vision héroïque est prédominante, mais ce n'est pas la seule... De nombreux films d’anticipation sont réalisés avant la guerre. Pendant la guerre, la production augmente jusqu’en 1916.

Sambre-Marne-Yser « La presse accepte la censure parce que la France participe à l'effort de guerre » Pour l'historien des médias, Christian Delporte, le bourrage de crâne pendant la Grande Guerre ne relève pas d'une volonté de la presse d'instaurer une propagande délibérée, mais plutôt d'une succession de dérapages de la profession. Au début de la Grande Guerre, le gouvernement renoue avec la censure. Comment expliquer que la presse française, première du monde par son lectorat et entièrement libre depuis la loi du 29 juillet 1881, accepte cette mesure préventive ? Christian Delporte : Les patrons de presse acceptent la censure parce que la France entière participe à l'effort de guerre. Cet effort nécessite des sacrifices. La presse se plie donc à la censure militaire et diplomatique, mais pas à la censure politique. Diaporama : La Grande Guerre vue par la presse française de l'époque sur le site de la Mission du centenaire Cette méfiance de l'armée envers la presse, traditionnelle depuis Napoléon et renforcée par l'affaire Dreyfus, est totale. Il n'y a pas vraiment de discussion.

La guerre de 1914-1918 (Première Guerre mondiale) - Chronologie - f 28 juin : assassinat de l’archiduc François-Ferdinand, héritier du trône d’Autriche-Hongrie. L’attentat, perpétré à Sarajevo par de jeunes nationalistes serbes, s’inscrit dans le contexte politique très tendu des Balkans. Les peuples slaves, soutenus par la Russie, s’opposent à la domination austro- hongroise. En représailles à ce meurtre, Vienne adresse un ultimatum à la Serbie le 23 juillet et lui déclare la guerre le 28. 3 août : l’Allemagne déclare la guerre à la France. En quelques jours, le jeu des alliances plonge presque toute l’Europe dans la guerre. Les forces en présence La Triple Alliance est conclue en 1882 entre l’Allemagne, l’Autriche- Hongrie et l’Italie. 1914 : Empire Ottoman 1915 : Bulgarie La Triple Entente se construit entre 1893 et 1907 et réunit la France, la Russie et l’Angleterre. 1914 : Serbie, Belgique et Japon Italie Roumanie et Portugal Grèce et Etats-Unis 6-13 septembre : la bataille de la Marne 2 avril : entrée en guerre des Etats-Unis

Le déni persistant de l'antisémitisme d'Heidegger Le Monde.fr | | Par Michèle Cohen-Halimi (maître de conférences à l'université de Paris Ouest) et Francis Cohen (professeur de philosophie à Paris ) La publication des Cahiers noirs, selon Jean-Luc Nancy (Le Monde, 26 septembre), n'invalide pas l'œuvre d'Heidegger, mais elle suscite une forte gesticulation à laquelle il serait temps de substituer un travail. Quelle gesticulation ? Nous savions déjà qu'Heidegger était antisémite alors même qu'aucun texte, selon Jean-Luc Nancy, n'attestait cet antisémitisme, et maintenant que nous pouvons lire dans les derniers tomes de l' « Œuvre complète » d'Heidegger (Gesamtausgabe bd. 95 et 96), c'est-à-dire dans les Cahiers noirs, l'expression la plus brutale de cet antisémitisme, il n'y a plus rien à lire. Etrange travail de la pensée qui sait sans lire et qui lit sans apprendre, pour finir par imposer comme évidente une contre-vérité. De quoi s'agit-il au juste dans l'usage de ce signifiant « juif » ?

Les enfants dans la guerre de 1914-1918 Contexte historique Mobilisé en août 1914 dans l’armée territoriale, le « père des gosses », Francisque Poulbot, est réformé quelques mois plus tard, en février 1915, pour des raisons médicales. De retour à Paris, il travaille au Journal, dans lequel il présente de manière hebdomadaire un dessin légendé pour les enfants. En quoi la « guerre des gosses » de Poulbot contribue-t-elle à révéler une forme d’investissement des enfants dans la guerre ? Analyse des images Le trait simple et arrondi du dessinateur révèle une tendresse certaine pour le monde de l’enfance. Les légendes – « Nous allons livrer bataille, toi, Fritz tu es le cochon de Français », « Vous, les ignobles otages, vous allez marcher devant notre armée », « Alors les gars ! Interprétation En effet, dès les premiers mois du conflit, l’enfant devient un instrument essentiel de la propagande en France comme en Allemagne.

Chronologie | Quelques dates | Première Guerre mondiale | Monde De l’assassinat de l’archiduc Franz Ferdinand, héritier du trône d’Autriche, à la signature de l’armistice – la Première Guerre mondiale en quelques dates. Par Markus Pöhlmann Source: « Damals », magazine historique et culturel, 5/2004, p.28 et suivantes. 28 juin 1914L’archiduc Franz Ferdinand, héritier du trône d’Autriche, et sa femme sont assassinés à Sarajevo par des nationalistes serbes. 28 juillet 1914Déclaration de guerre de l’Autriche-Hongrie à la Serbie. 12 septembre 1914Le gros des armées allemandes envahit la Belgique pour pénétrer en France. 22 février 1915Début de la guerre sous-marine tous azimuts lancée par l’état-major allemand. 25 avril 1915Les forces franco-britanniques tentent un débarquement en Asie mineure (presqu’île de Gallipoli), qui se solde en août par un échec cuisant et la perte de 180 000 hommes. 2 mai 1915Percée des troupes allemandes et austro-hongroises près de Gorlice, et repli consécutif des Russes, qui quittent la Galicie.

Related: