background preloader

Guerre 14-18

Guerre 14-18
A propos de ce webmix : ressources et sites sur la première guerre mondiale dernière mise à jour le: 26 nov. 2013 19:41:10 Récits Carnet de guerre d'un poilu... Académie 23 Le livret individuel BDIC accueil ders des ders 3e-DIDAPAGES Activité web autour de 14/18 Les grenades Les destructions de la guerr.. Première Guerre mondiale Bibliographie Armement Les victimes civiles La Première Guerre Dans l'enfer de Verdun - La grande guerre Blob Bac pro Comines 14-18 La Grande Guerre 1914-1918 la Grande Guerre Museedelaguerre.ca - Sources de la Grande Guerre Le parcours du combattant de.. Les utilisateurs qui ont vu le webmix ci-dessus, ont également vu : Related:  HISTOIRE 2

3 façons d’illustrer votre blog avec Gallica - gallica Vous avez un blog et souhaitez l’illustrer à l’aide de documents trouvés dans Gallica ? Inutile d’enregistrer les fichiers pour les « uploader » sur votre serveur : Gallica vous propose 3 solutions simples et rapides pour partager vos trouvailles. 1- La vignette exportable Cette estampe de Félix Vallotton a retenu votre attention ? Vous voulez lui consacrer un billet ou l’utiliser comme illustration de votre propos : en bas de la page de consultation du document, la section « Vignette exportable » vous permet de copier le code html qu’il vous faudra coller dans le corps de votre billet. La rue : [estampe] / Félix Vallotton Source: Bibliothèque nationale de France 2- Le lecteur exportable Vous avez découvert dans Gallica un recueil de photographies, un livre ou un manuscrit dont vous souhaitez faire profiter vos lecteurs ? 3- Le zoom Vous souhaitez partager un détail repéré sur un document, comme l’une des enluminures qui ornent le manuscrit présenté ci-dessus ? .

Sur les traces des Poilus grâce aux réseaux sociaux Sur les traces des poilus Ce projet de commémoration de la 1ère guerre mondiale reconnu et labellisé par le Comité du Centenaire ( a permis à 13 élèves volontaires de 3ème et leur professeur d’histoire, Yann Lefebvre, du collège de Gy (Haute-Saône ), d’utiliser des outils numériques et les réseaux sociaux pour atteindre un objectif : restituer des témoignages de soldats fictifs sous diverses formes (lettres aux familles, journaux de guerre, photos, facsimilés). Ces récits sont partagés sur les réseaux sociaux (Facebook, Twitter) et compilés dans un livre. Couverture du livre / Crédits : David Chapoulet, En premier lieu, des textes de fiction, des illustrations, des données historiques… Pour organiser ces matériaux, deux outils ont été utilisés, Moodle et l’ENT ( Environnement Numérique de Travail ENOE ), à la fois pour stocker les travaux en cours et pour archiver les versions successives. Exemple d’un texte en attente de corrction

Babelio - Vos livres en ligne - Connectez vos bibliothèques - Ville en villes en cartes postales anciennes, patrimoine de ville et village en reproduction. Exposition virtuelle - Sur les chemins de la Grande Guerre Editions, littératures de l'Imaginaire. Des auteurs à découvrir... - Accueil Lexique14-18 Commémorations du centenaire 14-18, Académie de Grenoble - Retour sur ... les batailles Le temps des batailles totales. Nul doute : quand l’on évoque la Première Guerre mondiale, c’est la sonorité tonitruante de Verdun qui s’impose au souvenir des Français, tant cette bataille a marqué le déroulement du conflit ainsi que la mise en mémoire de ce dernier. Des martiales et excessives formules de von Falkenhayn (il organise l’attaque allemande de Verdun, baptisée « Jugement » et bientôt destinée à « saigner à blanc l’armée française ») aux chiffres bruts de ce titanesque affrontement (240 000 projectiles tirés par l’artillerie française lors de l’assaut du 24 octobre 1916, par exemple), en passant par les lieux devenus légendaires qui en marquent l’espace (qui ne connaît la tranchée des baïonnettes ou la cote 304 ?) Guerre et modernité : les « batailles de matériel ». Nicolas Beaupré note avec pertinence que « les armes modernes préexistaient à la Grande Guerre ». Verdun… et la Somme. Quelle portée historique ? ► Bibliographie. Cochet (François), Armes en guerre.

Retracer le parcours militaire de vos ancêtres « Généa-Logiques Avant de retracer le parcours militaire de l’un de vos ancêtres, il est bon de rappeler quelques dates importantes : 1798 : instauration de la conscription : service militaire pour tous les hommes âgés de 20 ans.1800-1805 : instauration du remplacement (le conscrit peut payer un remplaçant) puis du tirage au sort (tous ne partent pas).1872 : suppression du remplacement.1905 : suppression du tirage au sort et instauration du service militaire obligatoire. Pour effectuer une recherche sur l’un de vos ancêtres militaire, il est impératif de connaitre son numéro de matricule militaire. Comment faire ? Pour mieux comprendre, étudions le cas de Marcel Bonnier, il a été recruté à Lille en 1914 et il lui a été attribué le numéro de matricule 1827. A partir de ces deux informations, aux archives départementales du département de recrutement, à savoir dans le cas précis celle du du Nord, il va être possible de retracer le parcours militaire de notre soldat. Alors comment rechercher ? Like this:

L’exposition virtuelle « Marseillais fais ton devoir ! Aller au contenu principal Autour de la Grande Guerre > Web > L’exposition virtuelle « Marseillais fais ton devoir ! » Web L’exposition virtuelle « Marseillais fais ton devoir ! Visite virtuelle de l'exposition "Marseillais fais ton devoir !" Image locale (image propre et limitée à l'article, invisible en médiathèque) Réalisée à partir de l’exposition présentée aux Archives municipales de Marseille en 2014, l’exposition virtuelle « Marseillais fais ton devoir ! Ville florissante grâce à un port dont le trafic est à son apogée au début de la guerre, Marseille subit pendant la Première Guerre mondiale de lourdes conséquences économiques. L’exposition virtuelle des Archives municipales, en ligne depuis le 4 janvier 2016, permet de découvrir de nombreux documents (photographies, archives, écrits, dessins, objets et témoignages sonores) ainsi qu’une création théâtrale inédite, réalisée à partir de témoignages de guerre conservés aux Archives de Marseille.

En avant avec le sourire « Dans nos grandes voies, il semblait que Le Havre s’était rassemblé comme pour une fête. Je dis bien « une fête ». On ne savait pas, en 1914, ce que pourrait être une grande guerre. Personne ne pensait y aller pour le plaisir, mais le seul fait de partir en képi et pantalon rouges (qui furent couverts de bleu peu après) prouvait qu’il n’y avait pas de crainte à avoir. « Cela durera un mois » disait-on sérieusement. On sentait que les gens, et surtout les femmes se trouvaient honorés de se promener avec un soldat qui allait partir. Et de ceux-ci il est vrai que le plus grand nombre étaient fiers, sans forfanterie, d’être désignés pour aller venger 1870. Julien Guillemard L’Esprit du Havre Les vivants, les morts, les gradés, les non-gradés, les cités, les fusillés…. Quelques photos pour mettre un visage sur un nom…. RESUME dE Obtient aux couleurs du ruban de la croix de guerre le 8 juillet 1918 Historique complet numérisé HISTORIQUE DU 129e RI A VERDUN EN 1916 5e D.I. ; 10e Brigade René Coty F.

Related: