background preloader

MENE1314396N

MENE1314396N
L'année 2014 verra débuter le cycle des commémorations nationales et internationales du Centenaire de la Première Guerre mondiale. Ce cycle s'inscrit dans plusieurs enjeux mémoriels de première importance : compréhension d'une épreuve qui engagea l'ensemble de la société française, transmission de cette mémoire aux Français d'aujourd'hui, hommage rendu à ceux qui vécurent la guerre et firent le sacrifice de leur vie. Enfin, les enjeux culturels et patrimoniaux invitent à appréhender le conflit dans la perspective d'une histoire nationale et européenne partagée. L'éducation nationale prend pleinement part à cette commémoration et s'applique à transmettre aux jeunes générations l'histoire et les mémoires de ce conflit. 1 - Dimensions pédagogiques de la commémoration du centenaire de la Première Guerre mondiale Le travail pédagogique tiendra compte des quatre objectifs définis par l'inspection générale de l'éducation nationale : 1.1 Insister sur la force de l'événement 4.1 Les ressources Related:  T1- LA PREMIÈRE GUERRE MONDIALE : VERS UNE GUERRE TOTALE (1914-1

Présentation, L'armistice du 11 novembre 1918 - Pour mémoire - CNDP L’armistice, signé le 11 novembre 1918 entre les Alliés et l’Allemagne marquant la fin de quatre années de guerre, constitue un moment clé de la conscience nationale et européenne. « L’École a pour mission l’enseignement de l’histoire de la Grande Guerre, et également la transmission de la mémoire » (*). La commémoration de l'armistice permet de mener un travail d'Histoire ancré dans un enseignement de la citoyenneté et des valeurs de la République. © H. Marquis Partant des événements de l'année 1918 (voir le chapitre 9 du livre La Grande Guerre par M.C Bonneau-Darmagnac, Fréderic Durdon, Pierrick Hervé, CRDP de Poitiers collection trait d’union, 2008) qui ont conduit à l'arrêt des combats, cet opus de la collection « Pour Mémoire » met en évidence les spécificités de la Première Guerre mondiale. (*) Commémoration du 90e anniversaire de la fin de la Première Guerre mondiale, Bulletin officiel de l’Éducation nationale, n° 24 du 12 juin 2008. La Grande Guerre, M.C.

SERIOUS GAME À l'assaut – Pour les enseignants(es) et élèves À l'assaut n'est pas seulement une aventure palpitante, mais aussi un outil pédagogique dont l'objectif principal est de permettre aux élèves de mieux comprendre la réalité de la guerre dans les tranchées pendant la Première Guerre mondiale. En plus de survivre à la dure épreuve des tranchées, les élèves pourront aussi : Le site Web : A l'assaut – le jeu - mieux comprendre les difficultés et les périls qu'ont rencontrés les soldats canadiens sur les lignes de front durant la Première Guerre mondiale ; - apprendre à comprendre les termes et expressions, stratégies et technologies propres à la guerre de tranchées ; - mesurer l'étendue du courage et des sacrifices des Canadiens qui ont combattus outre-mer. Les activités ont été conçues à l'intention des enseignants pour utilisation en classe. Pour aller plus loin : Le site de la commémoration officielle de la Première guerre mondiale vient d'ouvrir. On les aura ! 1 jour 1 actu !

1918. La guerre en affiches 1918. La guerre en affichesDocument brut pour la classe Documents mis en ligne avec l'autorisation des Archives départementales de l' rue Étienne Pédron 10000 TroyesTél. : 03.25.42.52.62 (Horaires : Lu. Me. Je. et Ve. 9 h à 17 h ; Ma. 13 h 30 à 17 h.Fermeture Annuelle : deuxième semaine d'octobre) Le fond d'affiche des Archives départementales de l'Aube est disponible sous les cotes 17R 156 à 178. Nous proposons dans ce dossier une sélection autour de l'année 1918. Les affiches du dossier sont divisées en 4 temps 1. Pour préparer une leçon Pierre Mougenet "Décoder une image de propagande" [en ligne]. Objectifs possibles : 1. Quelques pistes La propagande de guerre concerne toutes les diffusions d'idées destinées à mobiliser les esprits en faveur de la victoire. En août 1914, la population est acquise à l'idée de la guerre. La représentation d'une paix est fréquente dans les différentes formes de propagande. 1. Christian Lambart 1.

Raconter Verdun : diaporama et twitter Voici une tâche complexe réalisée en collaboration par Alexandre Balet (collèges de Biscarosse 40 ) et Olivier Quinet (collège de Montpon 24). Cette tâche complexe a été pensée pour utiliser au maximum l’outil informatique. Mais elle peut tout à fait se réaliser avec un dossier papier remis aux élèves. Thème 1 d’histoire : La première guerre mondiale : vers un guerre totale. Capacité pouvant être travaillée, évaluée : Raconter, lire et pratiquer différents langage. Vidéo pour utilisation en pédagogie inversée : Cours CH2 la première guerre mondiale : Verdun sur Iclasse130 ; Cette nouvelle TaCo se compose d’une série de documents qui illustrent un moment, un thème de la bataille de Verdun. En voici l’intitulé : "Vous êtes une équipe d’attachés militaires de l’ambassade des USA en France nous sommes 22 février 1916 et votre ambassadeur William Graves Sharp vous convoque dans son bureau à Paris. "L’heure est grave" Vous dit-il d’un ton sévère. Les diapositives 11-12-13 constitue le dossier.

Le Centenaire est lancé dans l’académie de Nancy-Metz Mobilisé depuis déjà plusieurs mois sur le front de la préparation du centenaire de la Première Guerre mondiale, l’académie de Nancy-Metz a souhaité lancer officiellement le cycle des commémoration le mercredi 25 septembre 2013 au Centre Régional de Documentation Pédagogique (CRDP) de Nancy en présence d’élèves et d’enseignants. Organisée sous l’égide de Mme Béatrice Gilles, rectrice d’académie et par M. Borella, référent « mémoire et citoyenneté », cette demi-journée a permis de tracer les grandes lignes de ce que sera le Centenaire dans les établissements des quatre départements de l’académie de Nancy-Metz. M. la Rectrice ouvre la séance en insistant sur l’engagement bienvenu de l’ensemble de la communauté éducative dans les commémorations du Centenaire et souligne combien elles représentent une occasion unique de revenir sur cette page dramatique et fondatrice de notre histoire commune et partagée. M. M. Un Centenaire soutenu par des projets pédagogiques remarquables

Sur Facebook, un poilu raconte (presque) sa guerre de 1914-1918 "L'ordre vient de tomber. Avec Eugène, on prend le train ce soir pour rejoindre le front" : même près de 100 ans après la Première Guerre mondiale, cette phrase fait froid dans le dos. Elle est issue de la page Facebook de Léon Vivien, 29 ans, instituteur dans le XIVe arrondissement de Paris. Ce personnage a été imaginé par le musée de la Grande Guerre de Meaux (Seine-et-Marne) et l’agence DDB Paris qui se sont demandé quelle serait la teneur des contenus si Facebook avait existé en 1914. "J'ai crié 'Vive la France !' Depuis jeudi 10 avril, les internautes peuvent donc suivre au jour le jour le profil de Léon Vivien qui sera alimenté jusqu’au 17 mai. Alors qu’il est jugé trop chétif pour être mobilisé, le jeune homme nous fait vivre dans un premier temps son quotidien d’instituteur. Les amis du futur poilu, Jules et Anatole, ainsi que sa femme Madeleine ne se privent pas de commenter ses publications. Capter une jeune génération

La Grande Guerre : toutes nos émissions La Victoire endeuillée. La sortie de guerre des soldats français (1918-1920)Un ouvrage de Bruno Cabanes L’historiographie retient le 11 novembre 1918 comme la date officielle de la fin de la Grande Guerre. Bruno Cabanes nous explique qu’il n’en fut rien pour 5 millions de soldats sur la voie de la démobilisation. Dans les tranchées de la Grande Guerreavec Jean-Pierre Turbergue, éditeur des Journaux de tranchéesJean-Pierre Turbergue nous livre quelques extraits de textes réalisés par les soldats et diffusés dans les tranchées de 14-18 pour « tuer le temps avant d’être tué ». Foch : le mythe et les réalitésUne biographie par Jean-Christophe Notin Jean-Christophe Notin, primé par l’Académie française pour son livre sur la campagne d’Italie, est spécialiste de l’histoire militaire de la France contemporaine. Maurice Genevoix, de l’Académie françaiseUn jeune auteur à redécouvrir. Dans les tranchées de la Grande Guerreavec Jean-Pierre Turbergue, éditeur des Journaux de tranchées.

Itinéraire de Découverte des 4eE du collège Anjou Première Guerre mondiale : chronologie interactive Les causes profondes de la Grande Guerre: regards d'historiens Quelles sont les causes profondes de la Première Grande Guerre, apparue rétrospectivement comme le suicide d’une Europe au faîte de sa puissance ? Explications à l'AFP des historiens allemand Gerd Krumeich, professeur à l’Université de Düsseldorf, et irlandais John Horne, professeur au Trinity College de Dublin: A l'orée de la guerre, un rapport de forces inégal entre les grandes puissances Lorsque le conflit s'engage, à l'été 1914, la balance semble bien inégale entre les deux camps: les pays de l'Entente (France, Grande-Bretagne, Russie) comptent quelque 260 millions d'habitants – et le double avec leurs empires-- contre 120 millions pour les puissances centrales (Allemagne, Autriche-Hongrie).

Paris 14/18, la guerre au quotidien | Paris Bibliothèques Photographies de Charles Lansiaux Galerie des bibliothèques de la Ville de Paris, 22 rue Malher (Paris 4eme) / 15 janvier - 15 juin 2014 L’exposition restitue la vision de Paris pendant le conflit, à travers un reportage inédit d’un photographe peu connu, Charles Lansiaux (1855-1939). Chaînon manquant entre Atget et Doisneau, Lansiaux est un documentariste à la fois scrupuleux et plein d’humour. Sauvée du siège par la bataille de la Marne, la capitale ne perçoit que des bruits assourdis d’un conflit lointain. Plutôt que l’iconographie traditionnelle de la tranchée, l’exposition interroge la visibilité problématique d’un conflit dont le déroulement est largement dissimulé aux contemporains. Les affiches, les terrasses des cafés, les abords des gares ou des cinémas d’actualité forment autant de théâtres d’une insatiable quête de l’information. © C. La fuite des plus aisés, la multiplication des quêteurs de rues ou l’envahissement des camelots trahissent le malheur qui gagne. affiche: © C.

1914-1918 la Première Guerre mondiale Inside Découvrez les carnets des jeunes historiens... loire.fr Photo: loire.fr Also Découvrez les carnets des jeunes historiens... loire.fr Lettres de Femmes crdp.ac-amiens.fr Apocalypse – La 1ère Guerre Mondiale » – 22 extraits et livrets pédagogiques gratuits crdp.ac-amiens.fr Apocalypse – La 1ère Guerre Mondiale » – 22 extraits et livrets pédagogiques gratuits crdp.ac-amiens.fr A l'occasion du centenaire de la première guerre mondiale, Lesite.tv vous propose une sélection de 22 extraits de la série documentaire "Apocalypse, la Première guerre mondiale" accompagnés de leur li … Sur le front de la Grande Guerre, l’infirmier Simon répare chaque jour les gueules cassées des poilus avec des lettres d’amour, des mots de femme qui ont le pouvoir de guérir les blessures de ces sold … Le mémorial international de Notre-Dame-de-Lorette centenaire.org

La Grande Guerre... sur le web La Grande Guerre... sur le web Les bibliothécaires de la Ville de Paris vous proposent une sélection des sites web de référence sur la guerre 14-18. Ils ont été choisis pour leur accessibilité, leur interactivité et la diversité des supports qu’ils proposent (photographies, textes, enregistrements sonores, films, exposés, etc.). 14/18 Mission Centenaire LE site dédié à la commémoration du centenaire de la Première Guerre mondiale. Sur les chemins de la Grande guerre En 5 parcours différents, ce site nous invite à découvrir différents aspects méconnus de la Grande Guerre : les travailleurs chinois, les déplacements de civils, les militaires entre front et arrière-front, l’empire britannique sur le continent et le tourisme de mémoire. Le projet EFG1914 de numérisation de films sur la Première Guerre mondiale Guerre de 1914 - 1918 Le site participatif propose une histoire de la Grande Guerre. Jalons pour l’histoire du temps présent Dans l’enfer de Verdun La guerre de 1914-1918 P@sseur de mémoire

Les Français dans la Grande Guerre : Affiches, Monuments aux morts et place des enfants Pour la "guerre des enfants", il s'agit de les enrôler dans cette culture de guerre. Une exposition avait été réalisée en 2003 par l'Historial de Péronne sur ce thème. Voici un extrait de la présentation qui en est faite sur un site pédagogique réalisé à ce moment : "Brutalisés par une confrontation quotidienne à une violence à la fois physique, psychique et symbolique, les enfants de la Grande Guerre sont à plus d’un titre au cœur du conflit. Un exemple, celui de Bécassine :Bécassine est un des premiers personnages de magazines illustrés populaires au début du XXème siècle. Enfin pour ceux qui ont l'occasion d'aller à Nancy, je signale qu'une petite exposition a lieu en ce moment à la Médiathèque Jules-Verne de Vandoeuvre sur le thème "Tableaux de la vie quotidienne durant la Grande Guerre".

Le Monument aux morts de ma commune Ce concours autour du 11 novembre sur les Monuments aux morts de la Grande Guerre est proposé aux élèves des collèges et lycées. Il est organisé par le Cidem (association Civisme et démocratie) en partenariat avec l'Historial de Péronne. Faire parler les monuments Le CIDEM (association Civisme et démocratie) propose un concours autour de la Journée commémorative du 11 novembre sur les Monuments aux morts, les plaques commémoratives et les nécropoles de la Grande Guerre érigés sur le territoire national (départements d'outre-mer compris).Ce concours participe à faire redécouvrir ces monuments aux élèves, qu'ils doivent observer, analyser et "faire parler". Qui peut participer au concours ? Comment participer au concours ? Chaque année, le concours est animé par un thème. Les participants doivent : télécharger le dossier règlementaire à compléterrenseigner toutes les rubriquesdéposer le dossier numérique complet sur le site du concours Calendrier 2013-2014 Mise à jour : février 2014

Related: