background preloader

Guerre 14 - 18

Guerre 14 - 18
Ce site présente un ensemble de photographies de la première guerre mondiale. Les clichés sont réalisés pour la plupart sur les zones de conflits, principalement dans les départements de la Marne et de la Somme. Ces photos proviennent d'une collection personnelle. Les clichés sont de type stéréoscopique (prise de vue sur plaque de verre). On visionne celles ci dans un stéréoscope afin d'obtenir une image en relief. Voir explicatif - voir une photo en relief Les renseignements sur les dates des évènements photographiés sont malheureusement inexistants. Les photographies nous transportent dans un passé déja lointain. Certaines vues sont très dures ; elles nous font découvrir la triste réalité de la guerre. A la mémoire des combattants présentation stéréoscopie (vision en relief) SVP - N'utilisez pas ces photos pour des publications personnelles ou commerciales

centenaire Les fiches de présentation du fonds ECPAD, par pays et par départements A l’occasion du centenaire de la Grande Guerre, l’ECPAD propose un inventaire mis à jour de ses archives issues du fonds Première Guerre mondiale. Cette collection de 130 000 clichés, dont 20 000 issus de dons privés et près de 2 000 films, est désormais entièrement numérisée. Pour illustrer la grande guerre au plus près des territoires, l’ECPAD propose d’associer à chaque département et chaque nation belligérante pour laquelle il possède des images, une synthèse documentaire particulière permettant de découvrir les ressources iconographiques propres à ces territoires. Chaque synthèse – quarante-quatre pour les nations belligérantes et quatre-vingt six pour les départements – se compose d’un classeur qui retrace les événements locaux, à la lumière des archives de l’ECPAD, d’un onglet photo et d’un onglet film. Les synthèses sont en ligne sur www.ecpad.fr et sur www.centenaire.org.

CRID 14-18 Adjectif allemand qui signifie cassé, abîmé, ou, plus familièrement, foutu. Employé par les combattants français souvent de manière moqueuse à l’adresse des ennemis. Citation : Fusil qui équipe les armées françaises. Conçu en 1886 et modifié en 1893, son calibre est de 8 mm. Le creusement des tranchées à l’automne 1914 amène à distinguer en « lignes » les zones du front et les tranchées qui y sont creusées. Haut de la page Limoger Le terme date des débuts de la guerre et signifie envoyer un officier supérieur, que l’on considère comme inefficace et incompétent, dans un commandement subalterne, qui n’est forcément Limoges. « Je profitai de mon enquête pour obtenir le limogeage [du général] Duchêne » (Abel Ferry, Carnets secrets 1914-1918, Paris, Grasset, 2005, p. 303, 30 juillet 1918) Marcher C’est une des activités traditionnelles du fantassin. « Nos hommes sont exténués. Marmite / Marmitage « J’entendis arriver une grosse marmite qui me parut m’être destinée. Mélinite Mercanti Midis Mine Monter

La première guerre mondiale en 19 dates-clés Près de dix millions de morts dans le monde et un déluge de feu sans précédent. La première guerre mondiale (1914-1918) a bientôt 100 ans. La France commémore, dès le 11 novembre 2013, le centenaire de ce conflit sanglant qui a coûté la vie à près d'un million et demi de Français. A la veille de la guerre, les grandes puissances européennes sont soudées par des alliances dans deux "camps" principaux : d'un côté, la Triple-Entente (France, Royaume-Uni, Russie) et de l'autre, la Triple-Alliance, ou Triplice (empire allemand, empire austro-hongrois et Italie). Voici, en 19 dates-clés, les principales étapes de cette guerre, la plus meurtrière de l'histoire de France. Dans un souci de lisibilité, nous avons concentré cet article sur le front ouest-européen, où les pertes humaines et les dégâts matériels furent les plus importants. 28 juin 1914 : assassinat de l'archiduc François-Ferdinand 31 juillet 1914 : assassinat de Jean Jaurès 3 août 1914 : l'Allemagne déclare la guerre à la France

Album-photos Sommaire Voici une série de portraits datant pour la plupart du premier tiers du XXe siècle. Célèbres ou anonymes, ils sont les témoins de la Belle Époque, de la Grande Guerre, puis de l’Entre-deux-guerres. L’avant-guerre : - Fantassins- Cavaliers - Aviation – Civils – Personnalités - La Grande Guerre : - Fantassins – Coloniaux – Cavaliers - Artilleurs - Service de santé - Divers – Prisonniers - Personnalités - L’entre-deux-guerres : - Fantassins - Cavaliers -Anciens combattants -Civils - Personnalités - L’avant-guerre Les fantassins : Allemagne vers 1906 : Le soldat Gerber, du 25. France vers 1910 :Soldat du 45e R.I. Les cavaliers : vers 1910 : Deux cuirassiers (Tours) Les pionniers de l’aviation : 1908 : L’aéroplane de Henri Farman Les civils : 1910-1911 : Bons pour le service ! Les personnalités : Autriche-Hongrie François-Joseph Belgique Albert 1er, le « roi chevalier » 1899 – 1906 : Émile Loubet La Grande Guerre 1914 : Virton, le 21 août 1914 Portugal Les coloniaux : Les cavaliers : Les artilleurs :

Généralités - Gueules Cassées Créée en 1921, l'Union a été reconnue d'utilité publique en 1927. Son objet social essentiel était de venir en aide aux très nombreux blessés de la face de 14-18 dont une grande partie des handicaps n'était pas couverte par le code des pensions militaires de l'époque. C'est ainsi qu'elle a acquis la maison de MOUSSY (Seine-et-Marne) et celle du COUDON (Var) qui permettaient la convalescence et la réadaptation des blessés entre leurs nombreuses opérations. MOUSSY est aujourd'hui un lieu d'accueil pour des courts séjours de repos et l'organisation de manifestations concernant le monde combattant ou les associations et organsimes qui partagent les mêmes valeurs (séminaires, Assemblées Générales, cérémonies, fêtes de famille...) LE COUDON regroupe aujourd'hui une maison de retraite (EHPAD de 43 lits) dont la gestion a été confiée à une filiale de l'association, la CYP SASU, un centre de vacances et un lieu d'organisation de séminaires et de réunions familiales.

Affiche de propagande Photos of The Great War It was supposed to be the war to end all war. For over four years World War I raged on, leaving in its wake a toll of death and destruction such as the world had never seen. These are the images of that time, an eternal testament to all those whose lives were lost or forever altered by The Great War.

PGM- Nécropole Nationale militaire de Chalons en Champagne La nécropole nationale de Châlons-en-Champagne qui jouxte le cimetière de l'Est de la ville, rassemble 4 500 sépultures de soldats français tués au cours de la 1ère guerre mondiale. Le cimetière de l'Est de Châlons et la nécropole à l'arrière plan Vue panoramique le la nécropole L'entrée de la nécropole Le drapeau et le Monument aux militaires de la 6è Région Les sépultures chrétiennes Le carré musulman au fond du cimetière Vue panoramique du cimetière

Les écrits des Poilus du Béarn Des Poilus, il ne subsiste plus que des témoignages écrits, précieusement conservés aux Archives départementales de Pau. Extraits à l'occasion des cérémonies du 11 novembre. 129 missives Les lettres de Emile-Marcel Decobert à ses parents proviennent d'une collection familiale de Billère comprenant 129 missives rédigées sur le front du Pas-de-Calais entre le 28 juillet 1914 et le 24 août 1915. L'auteur accomplit son service militaire dans le 69e régiment d'infanterie de Nancy. Conditions de vie- « Nous sommes restés deux longues nuits et un jour dans des tranchées à peine terminées, sans abri et pour comble de déboire, pendant ces 36 heures-là, la pluie n'a pas cessé. Fraternisation des soldats- « A mon grand étonnement, j'aperçois un Bavarois sortir de sa tranchée, aller au-devant d'un des nôtres qui, lui aussi, avait quitté la sienne, et échanger des journaux et une solide poignée de main... La bataille- « Ça fait trois mois que Carency est occupé. ===> Les carnets d'un soldat d'Escos

Related: