background preloader

Pertes humaines de la Première Guerre mondiale

Pertes humaines de la Première Guerre mondiale
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Les pertes humaines de la Première Guerre mondiale s'élèvent à environ 18,6 millions de morts. Ce nombre inclut 9,7 millions de morts pour les militaires et 8,9 millions pour les civils. Les Alliés de la Première Guerre mondiale comme les Empires centraux perdent plus de 9 millions de vies. Classification des statistiques[modifier | modifier le code] Le nombre des pertes estimées pour la Première Guerre mondiale varie énormément. Pertes par pays[modifier | modifier le code] Pertes militaires alliées par pays. Sources du tableau[modifier | modifier le code] Les principales sources utilisées pour les pertes civiles et militaires sont les suivantes : (en) Le rapport 2006-2007 de la Commonwealth War Graves Commission[26] est la source pour les pertes militaires du Royaume-Uni, l'Australie, la Nouvelle-Zélande, le Canada, l'Afrique du Sud et le Raj britannique. Pertes humaines selon les frontières modernes[modifier | modifier le code] Madagascar: 2 500

http://fr.wikipedia.org/wiki/Pertes_humaines_de_la_Premi%C3%A8re_Guerre_mondiale

Related:  France - A Classer

Portail:Monde celtique Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Sauter à la navigationSauter à la recherche Monde celtique Le portail Monde celtique est un portail Wikipédia ayant pour objectif d'offrir un accès aisé à l'ensemble des articles de Wikipédia ayant trait aux Celtes de l’Antiquité, mais également aux nations modernes qui revendiquent une identité celtique. Participer au projet «L'archéologie a retrouvé l'Histoire de France» Dix ans, des dizaines de milliers d’hectares fouillés, et une histoire de France à réviser, souvent de fond en comble. C’est le bilan tiré pour sa première décennie d’existence de l’Institut national de recherches archéologiques préventives. (Vue de la fouille du Couvent des jacobins, à Rennes. © Hervé Paitier, Inrap). L’INRAP et les éditions Gallimard publient pour cette occasion un livre exceptionnel - La France racontée par les archéologues - qui propose un panorama des découvertes marquantes, issues d’une multiplication par cent des surfaces investiguées par rapport aux fouilles programmées. Des sols de France, les archéologues rapportent en effet une nouvelle histoire, très différente, souvent opposée à celles des textes et à une historiographie souvent dupe ou complice des idéologies.

Les monuments aux morts, mémoire de la guerre - 1918, la Grande Guerre s'achève... - Dossiers Le monument aux morts d’Annot (Alpes-de-Haute-Provence). Photo : Xavier Lambours © La Documentation française. Agrandir l'image C’est juste au sortir du conflit que sont érigés partout en France des monuments aux morts de la Grande Guerre ; dans chaque ville, chaque village, là où ces hommes vivaient et travaillaient. Sur les champs de batailles, là où ils sont tombés, leurs restes reposent dans de grands cimetières et ossuaires. Ces marques de mémoire et de deuil sont analysés par Annette Becker dans "La Grande Guerre, entre mémoire et oubli" (Cahiers français n° 303, juillet-août 2001).

Histoire de la Gaule. Les auteurs romains ont donné le nom de Gaule à la partie occidentale de la vaste région que les Grecs appelaient Keltiké, pays des Celtes, et qui s'étendait de l'océan Atlantique à la mer Noire . La Gaule propre avait pour limites l'Océan Atlantique, les Pyrénées , la mer Méditerranée , les Alpes Le port antique de Rome revit grâce au virtuel Des chercheurs ont déblayé virtuellement le plus grand port antique de Méditerranée, aujourd’hui complètement ensablé, et ont remis en mouvement l’eau qui s’y trouvait. Un travail qui a permis de répondre à une question qui taraudait les archéologues depuis longtemps. Le port antique de Rome, le Portus, fut le plus grand port du monde méditerranéen antique. Il y a deux millénaires, son bassin s’étalait à perte de vue sur le delta du Tibre.

Épilogue attendu pour les fusillés de 14-18 - Soissons AISNE. Le dossier des fusillés « pour l'exemple » refait surface à la faveur d'un rapport d'historiens remis au Président. Dans le département, c'est autour de Soissons que ça s'est passé. C'était un sujet tabou jusqu'en 1998. C'est le Premier Ministre Lionel Jospin qui, le premier, est intervenu en leur faveur, à Craonne à l'occasion du 80e anniversaire de l'Armistice.

Art celte Les Celtes n'ayant laissé que très peu de traces écrites de leur civilisation, celle-ci nous est avant tout connue grâce à leur art, largement redécouvert durant la deuxième moitié du XXe siècle. L'art celte privilégie les petits objets utilitaires comme des armes, des bijoux, des ustensiles domestiques ou religieux. L'art des Celtes présente une grande diversité selon les époques et les régions considérées. Il n'est pas, non plus, exempt d'influences extérieures : étrusque, grecque, scythique, puis latine, et enfin germanique et chrétienne. Toutefois, quelques caractéristiques majeures le distinguent définitivement de l'art des autres civilisations qui étaient en contact avec l'aire culturelle celtique :

Histoire du scribe de Saqqarah Pourquoi le scribe est-il assis ? Dans l'iconographie égyptienne, le scribe est représenté dans deux attitudes spécifiques. Posant un genou à terre ou courbé, il tient le rouleau de papyrus enroulé dans la main gauche, le pinceau à peu près à angle droit par rapport au support. Cette position est adaptée à une écriture en colonnes verticales de haut en bas et de droite à gauche (puisque le rouleau se déroule vers la gauche). Quand une colonne est terminée, on enroule à nouveau le rouleau; quand la copie est terminée, on le déroule en entier pour le rouler dans l'autre sens. Le scribe peut être assis en tailleur, le rouleau est déroulé sur ses genoux et il le tient de la main gauche.

1914-1918, Retrouver ses morts pour la France. Sur les traces du soldat Jean Durand. Entre le 01 et le 11 novembre, c’est un peu la saison des morts, personnels, familiaux, intimes mais aussi des morts pour la France, un défunt pouvant recouvrir ses différentes réalités, je me suis demandée si on pouvait recomposer le physique ou le parcours militaire des soldats morts pour la France dont il reste aujourd’hui les noms gravés sur les monuments qui leur rendent hommage ? C’est quoi un monument aux morts ? L’expression " monuments aux morts " s’applique aux édifices érigés par les collectivités territoriales – le plus souvent les communes – pour honorer la mémoire de leurs concitoyens " morts pour la France ", sauf dans les départements d’Alsace et de Moselle où, pour des motifs historiques, cette notion est remplacée pour la guerre de 1914-1918 par celle de "morts à la guerre ". 38 000 monuments aux morts été érigés en France au lendemain de la Guerre Grande sur lesquels sont inscrits 1.3 million de noms de soldats « pour la France ». Petite Webographie toujours utile

Celtes La civilisation celte : Noyau territorial Hallstatt, au XIIe siècle av. J.-C. Hiéroglyphe égyptien Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Cette page contient des caractères spéciaux. Si certains caractères de cet article s’affichent mal (carrés vides, points d’interrogation, etc.), consultez la page d’aide Unicode. Un hiéroglyphe[1] est un caractère de la plus ancienne écriture égyptienne. L’écriture hiéroglyphique égyptienne est figurative : les caractères qui la composent représentent en effet des objets divers, — naturels ou produits par l'homme —, tels que des plantes, des figures de dieux, d'humains et d'animaux... (cf. classification des hiéroglyphes).

Related: