background preloader

La décomposition du mouvement

La décomposition du mouvement
Contexte historique La technique de la photographie offre aux scientifiques des possibilités nouvelles. A partir des années 1870, le Français Etienne-Jules Marey (1830-1904) et dans son sillage l’Américain Eadweard Muybridge (1830-1904) se servent d’instantanés photographiques pour décomposer le mouvement des êtres vivants. En dissociant, en figeant, en analysant les poses successives de leurs modèles, les deux hommes peuvent capturer le détail des activités sportives ou des gestes de la vie courante. Par le biais de ces séquences rapprochées, ils obtiennent avec précision les images de ce qu’on ne peut percevoir à l’œil nu. En arrêtant le temps et le mouvement, ils réussissent à voir l’invisible. Analyse des images Interprétation Les travaux révolutionnaires de Marey et Muybridge ont eu immédiatement des applications.

http://www.histoire-image.org/site/etude_comp/etude_comp_detail.php?i=454

Related:  Etudier le cinéma : Histoire / Vocabulaire / Analyse*docs A

Histoire du cinéma 1 Rouleaux narratifs Le principe du « rouleau narratif », grand dessin panoramique déroulant sur papier ou sur soie, fut largement utilisé en Chine et au Japon à partir du Xe siècle par des conteurs comme support narratif. Ces grands dessins cinétiques, servaient à planter le décor, à suivre la progression de l'intrigue et permettait aux spectateurs de voir les déplacements du héros dans les dédales des palais ou des villes… Il pouvait bien sûr y avoir un rouleau pour chaque « plan séquence » du récit, et être accompagné ou non par des musiciens. Théâtre d'ombres Le théâtre d’ombres, quant à lui, est un art très ancien représenté dans tous les pays du monde. Il utilise principalement deux types de marionnettes : celles qui jouent directement à la vue du public celles dont l’ombre, projetée par une source lumineuse, se découpe sur un écran (silhouettes découpées ou personnages formés par l’ombre de la main). Suite >

Des films résumés en pictogrammes Une série de posters résument en quelques pictogrammes les scénarios de films. La simplicité au service du cinéma. Poster n°1 (Crédit Image : Matteo Civaschi) Matteo Civaschi est un designer originaire de Milan qui travaille pour le studio H-57. Ses dernières créations remontent à la fois le cours de films et de notre mémoire par l’entremise de posters sur lesquels ont été apposés des pictogrammes.

Quand la science inspire l'art : futurisme et chronophotographie Contexte historique Le dynamisme de la vie moderne Pour les avant-gardes du début du XXe siècle, l’art se doit de représenter la société contemporaine. Le cinématographe Lumière Contexte historique Les origines du cinéma La fascination constante des hommes pour les représentations animées a conduit de nombreux savants de l’époque moderne à concevoir des appareils permettant de projeter une succession d’images fixes. Ainsi, au XVIIIe siècle, les « optiques » des montreurs d’images ambulants, caisses à travers lesquelles le spectateur aperçoit des scènes lumineuses édifiantes, connurent un franc succès. Ce n’est cependant qu’à la fin du XIXe siècle que les tentatives de figuration du mouvement aboutirent avec la mise au point du cinématographe par Louis Lumière (1862-1948).

Repères chronologiques Avec ses décors immenses, son atmosphère fantastique, Le cabinet du Docteur Caligari de Robert Wiene inaugure l’expressionnisme allemand. Avec Les Trois Lumières (1922) et Metropolis (1927), Fritz Lang sera l’un des plus brillants représentants de cette école. Cinéma parlant Le Chanteur de Jazz d’Alan Crosland est considéré comme le premier film parlant de l’Histoire du cinéma. Alors que le cinéma parlant est définitivement installé, Charlie Chaplin résiste. Histoire du cinéma 2 Le cinéma n'est pas capable, en lui même, de reproduire un mouvement continu Une des observation qui participa à la création du cinéma, est cette particularité physiologique de l'œil humain connue sous le terme de « persistance rétinienne ». Lorsque nous regardons un objet, son image se forme sur la rétine, « surface sensible » à la lumière qui tapisse le fond de l'œil. L'image ainsi captée par la rétine met une fraction de seconde à disparaître. De nombreux instruments furent construit sur ce principe, du simple thaumatrope (2 images tournant autour d'un axe) au praxinoscope à miroirs d'Émile Reynaud.

Wideo. Créer facilement des vidéos d’animation Wideo est un outil en ligne étonnant qui permet de créer très facilement des vidéos d’animation. Wideo est confondant de simplicité. Il va vous permettre à vous ou à vos élèves de faire des vidéos animées de manière ludique sans avoir besoin de connaissances techniques. Le sport et la photographie scientifique Contexte historique Au cours de la seconde moitié du XIXe siècle, la photographie, en tant que pratique professionnelle ou de loisir, suscite un engouement considérable accru par les progrès techniques. Durant la IIIe République, elle atteint sa pleine maturité technique et pratique.

Pionnier du cinéma Contexte historique L’invention du cinématographe Après les lanternes magiques, la chronophotographie et le Kinetoscope d’Edison, et dans la lignée des travaux de d’autres inventeurs, les frères Auguste et Louis Lumière, fils d’Antoine un industriel lyonnais ayant fait fortune dans la photographie (il a inventé les plaques « étiquettes bleues » et le procédé autochrome), mettent au point, au début de l’année 1895, une caméra réversible, c’est-à-dire capable d’enregistrer, de tirer et de projeter des images animées. Cet appareil utilise un magasin avec de la pellicule 35 mm (une bande celluloïd recouverte d’un support en nitrate de cellulose) de 17 m de longueur, soit un peu moins d’une minute de film. Analyse de l'image

Collection cinema La Cinémathèque française Dans le cadre de ses missions de valorisation patrimoniale, la Cinémathèque française développe sur son site Internet des Expositions virtuelles dont le discours original et scientifique s'appuie sur ses collections. Au sein des Expositions virtuelles est analysé un mouvement de l'histoire du cinéma, un métier, un auteur… à travers affiches, photos, archives, dessin, extraits de films, etc. La Cinémathèque propose par ailleurs des zooms qui "décortiquent" dans le détail un trésor des collections patrimoniales de la Cinémathèque. Plein gaz Catégorie : Analyses de séquence archivées Avec ses sorties multiples depuis une quarantaine d’années dans de très nombreux pays, Duel a connu un très grand nombre d’affiches qui mettent en relief des aspects très différents du film de Steven Spielberg. Celle que nous présentons ici est ancienne, apparemment un peu démodée, mais correspondant à une époque, celle qui a fait le succès du film et contribué à faire connaître le nom de ce jeune réalisateur encore inconnu.Si elle a un côté horrifique avec la gueule grande ouverte du camion, elle a aussi et surtout un côté ludique, très pop, enfantin, disneyen. À la différence de nombreuses affiches ultérieures, elle insiste plus sur le chasseur, le camion, que sur le gibier, Mann, l’homme… —Analyse : Joël MagnyRéalisation : Jean-Paul DupuisCette vidéo peut être vue en relation avec la rubrique “L’Affiche”, de Frédéric Strauss,p. 1 du dossier « Collège au cinéma » n° 201 sur “Duel”.

Définir la veille technopédagogique C'est demain la veille - Première rencontre de planification À l'invitation du répondant TIC du Cégep de La Pocatière, la Vitrine technologie-éducation (VTÉ) a établi récemment une collaboration avec ce collège situé dans la région du Bas-Saint-Laurent dans le but de réfléchir et de systématiser un espace de veille collaborative répondant à ses besoins. Pour la Vitrine technologie-éducation, il s'agissait d'une excellente occasion de faire le point sur des concepts de veille et de collaboration, et ce, dans le cadre d'une formule toute particulière de labos VTÉ. Pour entreprendre ce laboratoire, une équipe a été mise en place.

Le Derby d'Epsom Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Course de chevaux, dit traditionnellement Le derby de 1821 à Epsom (MI 708) est un tableau de Théodore Géricault. Contexte[modifier | modifier le code] Passionné par les chevaux, Géricault réalisa de nombreux tableaux les représentant. Travaillant un temps aux écuries impériales il eut ainsi l'occasion de les étudier en détail et nous laissa de très nombreux "portraits" de chevaux[1].

Related:  Photographiesl imagejourdanpierre