background preloader

Futurisme, Rayonnisme, Orphisme

Futurisme, Rayonnisme, Orphisme
Le Centre Pompidou vous propose de nombreuses visites, parcours et ateliers pour découvrir le bâtiment, les collections, les expositions temporaires, la création des 20e et 21e siècles. L'ensemble des visites, générales ou thématiques, offrent la possibilité d'établir des liens avec les programmes scolaires, adaptés à chaque niveau. Parcours, ateliers et événements de la Galerie des enfants permettent aux plus jeunes dès 2 ans, de se familiariser à l'art moderne et contemporain par la manipulation ou l'expérimentation. Le programme d’activités Visites des collections permanentes et des expositions temporaires Les visites s'adressent à tous les niveaux scolaires. Parcours Les parcours thématiques réveillent les cinq sens du plus jeune public, pour une plongée au cœur des œuvres de la collection du musée national d'art moderne. Parcours Histoire des arts dans « Modernités plurielles » Ateliers Les ateliers pour le jeune public se déroulent en deux temps. Informations pratiques Related:  Art et Mouvement

LE FUTURISME À PARIS, UNE AVANT-GARDE EXPLOSIVE Le Centre Pompidou vous propose de nombreuses visites, parcours et ateliers pour découvrir le bâtiment, les collections, les expositions temporaires, la création des 20e et 21e siècles. L'ensemble des visites, générales ou thématiques, offrent la possibilité d'établir des liens avec les programmes scolaires, adaptés à chaque niveau. Parcours, ateliers et événements de la Galerie des enfants permettent aux plus jeunes dès 2 ans, de se familiariser à l'art moderne et contemporain par la manipulation ou l'expérimentation. Le programme d’activités Visites des collections permanentes et des expositions temporaires Les visites s'adressent à tous les niveaux scolaires. Elles permettent d'aborder les œuvres à partir de notions fondamentales dans l'apprentissage du langage de la création et sont associées aux thèmes d'enseignement abordés dans les programmes scolaires. Parcours Histoire des arts dans « Modernités plurielles » Ateliers Les ateliers pour le jeune public se déroulent en deux temps.

l_art_et_le_mouvement_IA Photodynamisme Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Sans faire partie du mouvement futuriste[réf. souhaitée] fondé par Marinetti, Anton Giulio Bragaglia lance le , le « photodynamisme futuriste[1] ». Définition[modifier | modifier le code] Il s'agit d'une photographie des corps en mouvement réel, dont leurs formes dématérialisées sont saisies à travers un sillage lumineux, flou et continu, ne traduisant qu'une trajectoire d'énergie cinétique. L'historien d'art Giovanni Lista a exploré et étudié les innovations inhérentes au photodynamisme, mais également à toutes les recherches futuristes concernant la photographie : le multiportrait, la photodynamique, le photocollage, la photo-performance, le photomontage, etc. Histoire[modifier | modifier le code] Bibliographie[modifier | modifier le code] Notes et références[modifier | modifier le code] Voir aussi[modifier | modifier le code] Futurisme

Cirque de Calder Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le cirque de Calder est un cirque qui date du milieu des années 1920. Alexander Calder (1898-1976) est un sculpteur américain qui utilise des automates et des personnages miniatures pour un spectacle de cirque dont la piste mesure moins d'un mètre de large. Film[modifier | modifier le code] En 1961, Carlos Vilardebó a tourné un court métrage de 30 minutes, nommé Le Cirque de Calder, qui en montre une représentation avec des commentaires d'Alexander Calder et une musique de Pierre Henry. Liens externes[modifier | modifier le code]

Futurism Gino Severini, 1912, Dynamic Hieroglyphic of the Bal Tabarin, oil on canvas with sequins, 161.6 x 156.2 cm (63.6 x 61.5 in.), Museum of Modern Art, New York §Italian Futurism[edit] Futurism is an avant-garde movement founded in Milan in 1909 by the Italian poet Filippo Tommaso Marinetti.[1] Marinetti launched the movement in his Futurist Manifesto,[3] which he published for the first time on 5 February 1909 in La gazzetta dell'Emilia, an article then reproduced in the French daily newspaper Le Figaro on Saturday 20 February 1909.[4][5] He was soon joined by the painters Umberto Boccioni, Carlo Carrà, Giacomo Balla, Gino Severini and the composer Luigi Russolo. Marinetti expressed a passionate loathing of everything old, especially political and artistic tradition. "We want no part of it, the past", he wrote, "we the young and strong Futurists!" The Futurist painters were slow to develop a distinctive style and subject matter. They often painted modern urban scenes.

Kinetic art Naum Gabo, Kinetic Construction, (also titled Standing Wave) made in 1919-1920 There is also a portion of kinetic art that includes virtual movement, or rather movement perceived from only certain angles or sections of the work. This term also clashes frequently with the term apparent movement, which many people use when referring to an artwork whose movement is created by motors, machines, or electrically-powered systems. "Kinetic art" as a moniker developed from a number of sources. By the early 1900s, certain artists grew closer and closer to ascribing their art to dynamic motion. Origins and Early Development[edit] The strides made by artists to lift the figures and scenery off the page and prove undeniably that art is not rigid (Calder, 1954)[3] took significant innovations and changes in compositional style. Édouard Manet[edit] It is almost impossible to ascribe Manet's work to any one era or style of art. Edgar Degas[edit] Claude Monet[edit] Auguste Rodin[edit] Albert Gleizes[edit]

Le sport et la photographie scientifique Contexte historique Au cours de la seconde moitié du XIXe siècle, la photographie, en tant que pratique professionnelle ou de loisir, suscite un engouement considérable accru par les progrès techniques. Durant la IIIe République, elle atteint sa pleine maturité technique et pratique. Au même moment les activités physiques se développent et rencontrent un succès croissant. Analyse des images Les deux premiers clichés sont des chronophotographies réalisées par Georges Demenÿ à l’École de Joinville. Interprétation Inventée par le physiologiste Etienne-Jules Marey en 1882, la chronophotographie est un instrument d’observation scientifique.

Quand la science inspire l'art : futurisme et chronophotographie Contexte historique Le dynamisme de la vie moderne Pour les avant-gardes du début du XXe siècle, l’art se doit de représenter la société contemporaine. Afin de s’accorder au présent et de dépeindre la modernité, les artistes tentent alors d’inventer de nouveaux moyens artistiques qui transposent dans le langage plastique les caractéristiques de la civilisation industrielle. Les futuristes cherchent en particulier à exprimer le dynamisme de la vie moderne : ils considèrent le mouvement et la vitesse comme les phénomènes les plus significatifs du XXe siècle naissant. La chronophotographie, nouvelle technique scientifique inventée par Étienne Jules Marey et Eadweard Muybridge pour étudier la locomotion animale et humaine, est une source importante d’inspiration pour eux : elle leur fournit une solution graphique pour exprimer les phases d’un mouvement dans leurs œuvres. Analyse des images Représenter le mouvement Interprétation Un art moderne

La décomposition du mouvement Contexte historique La technique de la photographie offre aux scientifiques des possibilités nouvelles. A partir des années 1870, le Français Etienne-Jules Marey (1830-1904) et dans son sillage l’Américain Eadweard Muybridge (1830-1904) se servent d’instantanés photographiques pour décomposer le mouvement des êtres vivants. En dissociant, en figeant, en analysant les poses successives de leurs modèles, les deux hommes peuvent capturer le détail des activités sportives ou des gestes de la vie courante. Analyse des images Marey, passionné par la locomotion humaine et animale, est l’inventeur en 1882 du fusil photographique et de la « chronophotographie », qui permettent de linéariser sur une même plaque le déplacement d’un sujet muni, pour les besoins de l’expérience, de plusieurs points réfléchissants sur les bras et les jambes. Interprétation Les travaux révolutionnaires de Marey et Muybridge ont eu immédiatement des applications.

Le Derby d'Epsom Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Course de chevaux, dit traditionnellement Le derby de 1821 à Epsom (MI 708) est un tableau de Théodore Géricault. Contexte[modifier | modifier le code] Passionné par les chevaux, Géricault réalisa de nombreux tableaux les représentant. Travaillant un temps aux écuries impériales il eut ainsi l'occasion de les étudier en détail et nous laissa de très nombreux "portraits" de chevaux[1]. Cette œuvre ne s'apparente toutefois pas à ces séries de portraits mais illustre un thème mettant en scène des chevaux, comme l'artiste l'a fait a de nombreuses reprises, tels Officier de chasseurs à cheval de la garde impériale chargeant de 1812 ou La Course de chevaux libres à Rome de 1819[1]. Situation de l'œuvre dans la carrière de l'artiste[modifier | modifier le code] D'autre part, cette œuvre constitue un rare - et donc précieux - exemple de peinture daté de son voyage en Angleterre, Géricault préférant y travailler la lithographie.

Great Works: Dynamism of A Dog on a Leash (1912) Giacomo Balla - Great Works, Art This behaviour? Classical European painting has rules about how the figure is to be depicted. No part of a figure may be duplicated, multiplied. If a figure is shown with two right arms, that's because it literally has two right arms. It's a mythical creature. It couldn't be kept out of photography. In their time, Marey's studies of horses, birds and insects were a revelation. In strip cartoons, multi-limbed figures appear all the time. And in the early 20th century, it was through the example of chronophotography that the effect finally made its way onto canvas. A lady is walking a dog; a widow and her pet. Even without these multiplication and motion effects, Dynamism of a Dog on a Leash would be doing something that's novel. This is partly what makes this painting a comical work: a trivial subject is made into the main event. And then there's the way the close-up is cropped. There's also something funny about Balla's treatment of motion. About the artist

Related: