background preloader

Blog du collectif de lutte contre l'aéroport de Notre Dame des Landes

Blog du collectif de lutte contre l'aéroport de Notre Dame des Landes

Zone A Défendre - Tritons crété-e-s contre béton armé Reclaim the Fields le site du CéDpa - Pas d'aéroport à Notre Dame des Landes Nantes Nécropole n°1 Nantes Nécropole n°1 Sortie du premier numéro de Nantes Nécropole, journal du comité nantais contre l’aéroport, disponible dans tous les lieux publics qui ne sentent pas le béton ! Au sommaire Edito Arguments tocs pour aéroports bétons -L’éco-logis, un développement de façade Vive la métropole ? Édito : A Nantes, impossible d’ignorer qu’un projet d’aéroport international se mijote depuis plus de quarante ans. C’est donc qu’il est très cher – au propre comme au figuré - au cœur de nos édiles. Il est habituellement désigné comme l’aéroport de Notre Dame des Landes, mais il s’agit bien de l’aéroport de Nantes, pièce maîtresse d’un fantasme de métropole Grand Ouest, plaçant Nantes en position dominante dans un triangle englobant Rennes et Saint Nazaire. Premiers arguments avancés : la sécurité des habitants survolés, suivie de près par la promotion de l’emploi et du développement local. Enfin, on nous vend une Métropole. Les fausses évidences cachent des intérêts plus réels.

Projet d'aéroport du Grand Ouest Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le projet d'aéroport du Grand Ouest, appelé souvent projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes, est un projet d'aéroport international dont l'implantation est prévue au nord-ouest de Nantes, sur les communes de Notre-Dame-des-Landes, Vigneux-de-Bretagne, Grandchamps-des-Fontaines et Treillières en Loire-Atlantique[1]. Son but affiché est le remplacement de l'aéroport de Nantes Atlantique. Le projet d’aéroport est envisagé depuis 1963. L'opposition au projet s'est organisée depuis 1972. Inscrite dans les plans d'urbanisme depuis 1974, la déclaration d'utilité publique de l'aéroport a été rendue en 2008[2]. Le coût du projet s'élève officiellement à 556 millions d'euros hors taxes (estimation en 2010) dont 43,3 % sont directement subventionnés par l'État et les collectivités locales[6]. Situation géographique et accessibilité[modifier | modifier le code] Historique[modifier | modifier le code] 1963 : Premier projet[modifier | modifier le code]

www.gzero.info

Related: