background preloader

Un ensemble de ressources pour enseigner le vocabulaire - Circonscription d'Avallon

Un ensemble de ressources pour enseigner le vocabulaire - Circonscription d'Avallon
Le groupe de travail maitrise de la langue (MDL89) a contribué à l’élaboration de sessions de formation à destination des enseignants du département de l’Yonne.Vous trouverez dans cet article d’une part un document de présentation de l’enseignement du vocabulaire qui pourra permettre de compléter éventuellement ces formations, d’autre part des fiches repères qui proposent pour la plupart des séquences d’enseignement. Apports théoriques, enseigner le vocabulaire : Fiche repère : Elaborer des corolles lexicales, outils de structuration du langage Pour l’enseignement du vocabulaire à l’école primaire, éduscol propose des ressources théoriques et pratiques ainsi qu’une liste de fréquence lexicographique Le vocabulaire et son enseignement Lexique et compréhension des textes Jacques Crinon - nov. 2011Développer des stratégies d’exploitation du vocabulaire et mettre en oeuvre une régulation de la compréhension des écrits. Le vocabulaire à l’école maternelle Liste de fréquence lexicographique Related:  Enseigner le vocabulaire

eManulex - Accueil Une méthode pour enseigner le vocabulaire du collège au lycée A l’heure où l’on constate la nécessité de proposer aux élèves un enseignement interdisciplinaire qui sollicite les ressources propres de chaque discipline pour consolider les fondamentaux et donner sens au savoir, la question de l’enseignement du vocabulaire devient plus que jamais la pierre angulaire de tout apprentissage. Il n’est pas possible de s’approprier le monde sans l’outil des mots et pourtant... Comment ne pas laisser au hasard la responsabilité d’offrir toutes les ressources lexicales nécessaires à la compréhension, la réflexion ou la créativité des élèves ? Le vocabulaire, véritable hydre de Lerne ne se laisse pas dominer si facilement. 2 Les travaux du linguiste Etienne Brunet, une découverte linguistique comparable à celle de l’ADN Sur le dépouillement des 90 millions d’occurrences qui ont servi de base au Trésor de la Langue Française, 90% du corpus sont couverts par des mots de fréquence supérieure à 7000 et qui sont au nombre de 907. "Pas de mots hors phrase !

Association Française des Enseignants de Français Lire la problématique de présentation en format Word Rencontre-débat de l’AFEF Samedi 8 février 2014 14h-17h30 Lycée d'État Jean Zay - 10 rue du Docteur Blanche - 75016 PARIS S'inscrire à la rencontre Enseignants, chercheurs ou responsables institutionnels s’accordent à reconnaitre l’importance du vocabulaire dans la réussite des élèves. Alors que ces enjeux sont connus et souvent réaffirmés par l’institution, la désaffection envers les apprentissages lexicaux persiste le plus souvent, quel que soit le niveau considéré. La recherche en didactique pour commencer : le célèbre numéro 131 du Français aujourd’hui, « Construire les compétences lexicales », faisait état en septembre 2000 d’un certain nombre d’avancées. Plus grave peut-être, des principes acquis de longue date n’ont toujours pas atteint les classes, dans leur grande majorité. On peut faire des constats similaires au collège. L'AFEF vous propose d'approfondir cette réflexion le samedi 8 février 2014, grâce aux interventions de :

Infothèque - cycle 2 - Enseigner le vocabulaire Ressources pédagogiques Des leçons de vocabulaire structurées spécifiquement dédiées sont nécessaires tout au long de l'enseignement élémentaire. Idées reçues sur le lexique et son enseignement Un certain nombre d'idées reçues sur le lexique restent un obstacle à la mise en œuvre efficace de son enseignement. Auprès des enfants les plus jeunes, l'extension du vocabulaire passe par des activités de langage oral autour de situations choisies dans des thèmes qui les passionnent, et d'exploitation d'imagiers et de lecture d'albums par l'adulte. Afin de développer l'exploitation du vocabulaire déjà rencontré, il faut favoriser son réemploi en production, tant à l'oral qu'à l'écrit . L'enseignement du vocabulaire et son extension doivent faire l'objet d'une progression réfléchie et d'une programmation organisée ; il ne se fait pas aléatoirement au détour de textes rencontrés. Qu'est-ce que le lexique ? Accompagner l'apprentissage du lexique La mémorisation Sommaire des documents téléchargeables

Enseigner le lexique au collège- Lettres Bilan du stage : « Enseigner le lexique au collège » ANNEE 2009-2010 : Saintes – Poitiers – Niort – Angoulême Les pratiques Les propositions d’activité se tournent volontiers vers l’observation de la langue dans sa dimension historique (diachronique), vers les possibilités de substitution des mots entre eux (aspect paradigmatique), vers la morphologie des mots. Des hésitations sont mises en lumière : consacrer des séances spécifiques à l’étude du lexique ou pratiquer par saupoudrage ? Quel lien programmer avec les activités de lecture et d’écriture ? Les propositions Il a été admis au cours des journées de stage que la réflexion sur le lexique ne peut prouver son efficacité que dans un rapport étroit avec un travail sur la lecture et l’écriture : les propositions qui sont faites ci-dessous sont à envisager dans un travail lié tout autant à l’étude de la langue qu’à la lecture analytique ou aux travaux d’écriture. • Structuration du lexique Aspect morphologique Aspect sémantique

Evaluation positive - un barème graduel de correction de la dictée L'évaluation de la dictée Actuellement, la dictée fait le plus souvent l'objet d'une évaluation descendante : par rapport au texte source, l'enseignant décompte, en négatif, les erreurs commises. Cette pratique, décourageante pour l'élève, ne permet pas pour autant de bien cerner quelles sont ses difficultés orthographiques et quels remèdes y apporter. Dans le contexte d'une évolution des pratiques évaluatives prévue par la loi n° 2013-595 du 8 juillet 2013 d'orientation et de programmation pour la refondation de l'école de la République (« privilégier une évaluation positive, simple et lisible, valorisant les progrès, encourageant les initiatives et compréhensible par les familles ») et à l'initiative de l'inspection générale des lettres relayée par la DGESCO, un barème graduel a été expérimenté lors de la correction de la dictée du DNB 2013. Un barème graduel Un tableur facilite sa mise en pratique. L'enjeu pédagogique est triple :

Enseigner le vocabulaire : un défi à relever! Les pratiques enseignantes qui font actuellement consensus dans le domaine de l’éducation accordent une place importante à un enseignement explicite du vocabulaire puisque celui-ci favoriserait, notamment, l’autonomie en lecture (Beck, McKeown et Kucan, 2013; Gambrell, Malloy et Mazzoni, 2011; Lesaux et Kieffer, 2010; National Institute of Child Health and Human Development (NICHD), 2000). Toutefois, la pratique la plus répandue au Québec pour enseigner du vocabulaire est l’utilisation de listes de mots que les élèves doivent apprendre à la maison et qui sont principalement évalués à l’aide de dictées dans une perspective de réussite orthographique (Mansour, 2012). L’objectif de ce billet est de vous présenter un état de la recherche sur l’enseignement et l’apprentissage du vocabulaire. Nous proposerons, dans un deuxième billet, des pratiques novatrices pouvant être utilisées auprès d’élèves qui évoluent en classe ordinaire. Le vocabulaire, qu’est-ce que c’est au juste ? Références

Le carnet de mots Il y a sûrement beaucoup d’articles sur l’utilisation d’un carnet de mots. Il prend souvent la forme d’un répertoire dans lequel sont listés des mots de manière alphabétique. Je pense au fonctionnement de Charivari par exemple qui privilégie l’orthographe (CLIC pour découvrir son article ci-dessus). Pour ma part, le carnet de mots a permis un travail approfondi sur le lexique/vocabulaire et je vais tenter de m’en expliquer ci-dessous. La démarche a été testée cette année mais peut encore être approfondie. J’ai choisi un carnet classique de format 17X22 sans onglet. Après un an d’utilisation, je l’ai trouvé trop petit. J’avais dans l’idée de faire 2 parties : Je collecteJe manipule Et finalement , en cours d’année, nous avons créé une troisième partie les mots en contexte (anciennement “je collecte”)les thèmes de mots (anciennement “je manipule”)les mots liés 1/ Les mots en contexte Nous avons utilisé le carnet de mots avec la méthode REG au CM. 2/ Les thèmes de mots 3/ Les mots liés

..: Site de la circonscription d’Avranches [Enseigner le vocabulaire à l'école maternelle] :.. L’acquisition du vocabulaire est un élément essentiel dans l’apprentissage de la langue. L’école maternelle joue un rôle déterminant. Pour garantir un apprentissage efficace du vocabulaire, il ne suffit pas d’exposer les élèves à des mots nouveaux dans des situations d’écoute et de réceptions aussi régulières et variées soient-elles ? Comment travailler le vocabulaire en maternelle ? Principes généraux : Toute séance doit avoir deux objectifs langagiers : un ordre lexical et l’autre syntaxique. La réception précède la production. Il est indispensable que les élèves soient confrontés à des corpus de mots et qu’ils les réutilisent dans des situations de productions langagières diverses. Il est nécessaire que chaque élève puisse prendre la parole, être entendu et guidé par un enseignant qui possède et met en œuvre un parler professionnel modélisant. L’élaboration de séquences pédagogiques autour du corpus de mots donnés doit s’inscrire dans une programmation au sein du cycle. * Animaux du zoo

Cycle 3 (École élémentaire-Collège) - Lexique et culture Quelques principes Les ressources Lexique et culture proposent une démarche pour l'acquisition du lexique par les élèves des cycles 3 et 4, appuyée sur une réflexion didactique et pédagogique. La maîtrise d'un bagage lexical progressivement étoffé est en effet capitale tant pour la compréhension en lecture que pour l'expression écrite et orale, ainsi que pour l'enrichissement de la culture des élèves. Afin d'être obtenue, elle doit faire l'objet d'un travail spécifique et régulier, s'appuyer sur une démarche ouverte, conciliant les approches linguistique, culturelle et anthropologique, et s'articuler avec les pratiques de lecture, d'écriture et de mise en voix et se prolonger par des activités de mise en autonomie des élèves. Dans cette perspective, l'expérience théâtrale facilite les différents apprentissages des élèves. Chaque fiche aborde un mot en contexte, fait découvrir son sens originel et son étymologie, ainsi que le rayonnement de celle-ci en français et dans les autres langues.

Des pratiques novatrices pour enseigner le vocabulaire L’utilisation de listes de mots que l’élève doit mémoriser à la maison est une pratique répandue pour l’apprentissage du vocabulaire. Toutefois, selon de récentes recherches, le vocabulaire gagnerait à faire l’objet d’un enseignement explicite et pluridimensionnel. En ayant plus de connaissances associées aux mots, l’élève se représenterait mieux les mots gardés en mémoire. Shutterstock / Monkey Business Images Rachel Berthiaume, professeure en sciences de l’éducation à l’Université de Montréal (UdeM), et Stéphanie Brossard, étudiante à la maîtrise en didactique de l’UdeM, proposent huit exemples d’activités concrètes permettant d’enseigner le vocabulaire de façon explicite et pluridimensionnelle. Ces deux auteures recommandent aux enseignants de procéder en deux temps. La forme des mots Le sens des mots L’utilisation des mots Les activités qui portent sur l’utilisation des mots permettent de mieux comprendre les relations entre les mots et de travailler les cooccurrences. Références :

Lexique et culture | éduscol | Ministère de l'Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports - Direction générale de l'enseignement scolaire Les ressources Lexique et culture proposent une démarche pour l'acquisition du lexique par les élèves des cycles 3 et 4, appuyée sur une réflexion didactique et pédagogique. La maîtrise d'un bagage lexical progressivement étoffé est en effet capitale tant pour la compréhension en lecture que pour l'expression écrite et orale, ainsi que pour l'enrichissement de la culture des élèves. Afin d'être obtenue, elle doit faire l'objet d'un travail spécifique et régulier, s'appuyer sur une démarche ouverte, conciliant les approches linguistique, culturelle et anthropologique, et s'articuler avec les pratiques de lecture, d'écriture et de mise en voix et se prolonger par des activités de mise en autonomie des élèves. Dans cette perspective, l'expérience théâtrale facilite les différents apprentissages des élèves. Ainsi, dès l'école primaire, grâce à des exercices simples de pratique théâtrale, l'élève peut apprendre à dire en comprenant pleinement ce qu'il dit.

Related: