background preloader

L'Eau douce une ressource précieuse - CNRS - Sagascience

L'Eau douce une ressource précieuse - CNRS - Sagascience

http://www.cnrs.fr/cw/dossiers/doseau/accueil.html

Related:  Pollution de l'eau et des solscycle3Paysages et géologie localeL'eau une ressource précieuseLa pollution de l'eau en France

Un arbuste philippin accumule du nickel dans ses feuilles Rinorea niccolofera, une espèce végétale qui accumule du nickel, est un petit arbre mesurant 1,5 à 8 mètres de haut. La barre d’échelle représente 20 cm. © Edwino S. Fernado, PhytoKeys, 2014, cc by 4.0 Un arbuste philippin accumule du nickel dans ses feuilles - 2 Photos images Site Web pour cette image La classe de 6 e du cycle 3 Cycle 3 Cycle 4 CM1 CM2 6e 5e slideplayer.fr Recherche par imageImages similaires Eaux là là! Ressource pédagogique "Eaux là là!" est une ressource pédagogique sur l'eau, conçue pour les classes du 3e cycle (12-16 ans). Elle peut être utilisée pour les cours de géographie, de sciences de la nature, de citoyenneté et d'économie familiale.

Normes L’outil SEQ (Système d'Evaluation de la Qualité de l'eau) a été élaboré pour tenter d’évaluer le plus simplement possible, mais de manière rigoureuse, ce concept complexe de qualité d’une eau qui a été est définie par rapport : -à 5 usages : chaque usage (ou fonction)est défini par un certain nombre de paramètres physico-chimiques ou bactériologiques mesurés sur eau brute (non filtrée ou traitée) pertinents pour caractériser celui-ci. • production d’'eau potable (Alimentation en Eau Potable :AEP et industries agro-alimentaires), • industrie (hors agro-alimentaire), • énergie (pompes à chaleur, climatisation), • irrigation, • abreuvage. - à l'état patrimonial exprimant le degré de dégradation d'’une eau du fait de la pression exercée par les activités socio-économiques sur les nappes, sans faire référence à un usage quelconque.

Pollution aux nitrates Les nitrates sont essentiels pour la croissance des végétaux, et sont présents dans la composition des engrais naturels comme le fumier. Cependant, à forte concentration, ils sont très nocifs pour l'environnement. Les nitrates sont présents dans les engrais azotés et le lisier, utilisés pour l'épandage agricole : 66 % des nitrates présents dans l'eau proviennent de l'agriculture, 22 % des collectivités territoriales, et 12 % de l'industrie. L'apport de nitrates sous forme d'engrais pratiqué en agriculture intensive est en quantité excessive par rapport à ce que peuvent consommer les végétaux, d'où un surplus rejeté dans l'environnement.

269 000 tonnes de déchets plastique flottent sur les océans Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Pierre Le Hir Les océans, qui couvrent 70 % de la surface de la planète, sont un immense dépotoir à ciel ouvert, où s'accumulent les déchets plastique de l'humanité. C'est le sombre tableau que brosse, dans la revue PLOS ONE (Public Library of Science) du 10 décembre, une vaste étude internationale (Etats-Unis, Nouvelle-Zélande, Chili, France, Afrique du Sud et Australie). Elle livre, pour la première fois, une évaluation globale de la pollution de la surface de l'ensemble des mers par ces détritus.

Académie de Créteil - Sciences Physiques - Cycle 3 : Quelques outils pour la construction de progressions communes Deux statuts possibles pour ce document : pour l’année de transition 2016-2017, afin de repérer ce qu’il reste à traiter en 6ème dans le programme de cycle 3, à utiliser par les professeurs de Physique-Chimie, SVT et Technologie de la classe de sixième ; à partir de la rentrée 2017, support pour organiser la progression commune sur l’ensemble du cycle 3, à utiliser par les professeurs des écoles et les professeurs de Physique-Chimie, SVT et Technologie de la classe de sixième. D’autres documents attachés à cet article permettent une comparaison des programmes de cycle 3 de 2008 et 2016 pour repérer les points restants à traiter en sixième durant l’année 2016-2017 :

Chapitre I - L'eau dans notre environnement - Physique-Chimie au Collège Quel rôle l’eau joue-t-elle dans notre environnement et dans notre alimentation ? I – Importance de l’eau. Environ les 3/4 de notre planète ( 70,7% ) sont recouverts par les mers et les océans.Le volume de l’eau sur Terre est évalué à 1 400 millions de km3 ( 360 641 000 km2 ).L’ensemble des réserves d’eau de la Terre s’appelle l’hydrosphère.L’eau se répartit de la manière suivante : II – L’eau autour de nous.

L'eau ? Un produit naturel méconnu. Schématiquement, l'eau évolue entre trois secteurs : les océans (l'hydrosphère), l'atmosphère et les sols (lithosphère). La terre recevant l'énergie solaire, l'hydrosphère chauffée s'évapore, conduisant à la présence d'eau dans l'atmosphère. Cette eau, suite à un refroidissement de l'air, se condense en gouttes ou cristaux de glace et se retrouve précipitée sous forme de pluie, neige ou grêle sur la lithosphère à la surface de laquelle approximativement ¼ pénètre, ¼ ruisselle. La moitié restante s'évapore à son tour. Le fonctionnement de ce système conduit à définir différents types d'eau, d'usage et de composition différents. Les eaux superficielles sont constituées par les eaux des ruisseaux, rivières, fleuves, étangs, lacs, barrages-réservoirs et glaciers.

Rejets et pollution Introduction Les rejets de polluants dans l’eau peuvent avoir diverses origines dues aux nombreux usages de l’eau : rejets urbains, rejets agricoles, rejets industriels. Le plus souvent, les eaux polluées sont traitées par des systèmes d’épuration pour donner d’une part des eaux traitées aptes à être rejetées dans les milieux aquatiques et d’autre part des boues d’épuration. Eau et Agriculture Al'heure actuelle, environ 3 600 km3 d'eau douce sont prélevés pour la consommation humaine, soit l'équivalent de 580 m3 par habitant et par an. Le graphique à bandes ci-contre montre que l'agriculture est de loin le plus grand consommateur d'eau dans toutes les régions du monde sauf l'Europe et l'Amérique du Nord, puisque 69 pour cent des prélèvements mondiaux lui sont imputables, la consommation des collectivités urbaines (municipalités) totalisant environ 10 pour cent et l'industrie 21 pour cent. Il est important de faire la distinction entre l'eau prélevée et l'eau réellement consommée. Environ la moitié des 3 600 km3 d'eau prélevés annuellement est consommée par évaporation et évapotranspiration des plantes. A l'opposé, l'eau prélevée mais non consommée retourne aux rivières en s'écoulant en surface ou s'infiltre dans le sol pour être stockée dans les nappes souterraines.

le site de la Circonscription d'Aubenas 2 - C3 Astronomie Plan de l' Animation Pédagogique Astronomie Salavas, 20 février 2013. L’astronomie sans matériel ? Observer : - Les ombres - Les mouvements apparents du soleil Détail d'un code Paragraphe 1 : Champ d'application, limites et références de qualité. La présente section est applicable aux eaux destinées à la consommation humaine définies ci-après : 1° Toutes les eaux qui, soit en l'état, soit après traitement, sont destinées à la boisson, à la cuisson, à la préparation d'aliments ou à d'autres usages domestiques, qu'elles soient fournies par un réseau de distribution, à partir d'une citerne, d'un camion-citerne ou d'un bateau-citerne, en bouteilles ou en conteneurs, y compris les eaux de source ; 2° Toutes les eaux utilisées dans les entreprises alimentaires pour la fabrication, la transformation, la conservation ou la commercialisation de produits ou de substances, destinés à la consommation humaine, qui peuvent affecter la salubrité de la denrée alimentaire finale, y compris la glace alimentaire d'origine hydrique. La présente section n'est pas applicable aux eaux minérales naturelles et aux eaux relevant de l'article L. 5111-1.

D’où viennent les principales pollutions de l’eau ? 20 janvier 2012 La pollution de l’eau vient essentiellement des activités humaines. Pollutions organiques Agriculteurs, particuliers et industriels rejettent des matières organiques (excréments, ordures ménagères animales ou végétales pour les particuliers ; déjections animales pour les exploitations agricoles ; déchets végétaux ou animaux pour les industries comme la papeterie, la tannerie ou les industries agroalimentaires). Or ces déchets, notamment les excréments, contiennent des microbes : bactéries, virus… : cette pollution peut donc entraîner des maladies (pollution microbiologique). Pollutions chimiques L’agriculture (culture et élevage) est une cause majeure de pollution des eaux souterraines, et importante pour les eaux de surface.

Related:  Le problème de l'eauGéographieEauxfsjbSciences de la Vie et de la TerreEau