background preloader

Thème 1.2 : L'activité humaine, charge ou ressource ?

Thème 1.2 : L'activité humaine, charge ou ressource ?
Related:  Q3. Comment concilier GRH et coût du travail ?CHAP 6 : L'activité de travail et l'évaluation de l'activité humaine

La Poste : Des experts s’inquiètent des conditions de travail des facteurs Ça va mal à La Poste. Et ce sont des experts indépendants qui l’affirment. Ce vendredi, huit cabinets ont adressé une lettre ouverte au président de la Poste et au gouvernement pour leur demander de réagir au plus vite face à la « dégradation rapide des conditions de travail » à la Poste, révèle RTL. La station s’est procuré cette missive, qu’elle dévoile en intégralité. D’après les experts, « les agents de La Poste subissent des réorganisations permanentes qui réduisent chaque fois les effectifs, et soumettent les agents qui restent à des cadences accélérées ». Des documents « cachés » par les directions Ils vont même jusqu’à écrire qu’une « logique purement taylorienne s’impose : les agents ne sont vus que comme des exécutants sommés d’appliquer la stratégie édictée par des cadres dirigeants – qui sont par ailleurs les seuls à voir leur effectif s’étoffer ». >> A lire aussi : La Poste: Une inquiétante vague de suicides frappe les postiers depuis trois ans Des négociations programmées

Cotisations sociales Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Les cotisations sociales sont des prélèvements sur la valeur ajoutée, ou excédent brut d'exploitation, assis sur les salaires, aussi improprement appelées charges sociales. Les cotisations font partie de la répartition opérée sur la richesse nationale créée au cours de l'année, ou PIB. Elles sont calculées sur la base des salaires. Elles constituent le salaire indirect ou socialisé et sont associées au financement de prestations sociales. Une distinction est faite entre deux types de cotisations sociales : Les cotisations sociales salariales sont déduites du salaire brut (salaire net = salaire brut - cotisations salariales)Les cotisations sociales employeurs (appelées aussi cotisations patronales), qui sont en général plus élevées que les cotisations salariales, sont déduites du salaire « super-brut » (également appelé salaire chargé). Description[modifier | modifier le code] Analyse macro-économique[modifier | modifier le code]

Un salaire attractif Chez Castorama, la politique d'une rémunération attractive s'inscrit au cœur de la stratégie et se décline autour de 2 enjeux Au delà de mon salaire mensuel, je perçois différentes primes fixes. De plus, l'entreprise apporte des solutions pour m'accompagner dans mes projets et ma vie quotidienne : épargne salariale, mutuelle, prévoyance, aides au logement, réductions en magasins, tickets restaurant. Je bénéficie des résultats de la croissance de l'entreprise par l'intéressement et la participation. Le « bilan individuel »et personnalisé, adressé chaque année par courrier, m'apporte une vision claire et simplifiée de l'ensemble des éléments de ma rémunération annuelle. Ma rémunération annuelle détaillée >>

Thème 4 : Evaluation et Performance Thème 4.1 Qu’est-ce qu’une organisation performante ?1.Introduction décider, c’est faire un choix (vidéo 5m) 2.TD le tableau de bord : le principe, les différents tableaux de bord et une application sur Excel 3.Exemples de tableaux de bord : de gestion, commercial4.Qu’est-ce que l’efficacité et l’efficience (vidéo 2 m)5.Le triangle de la performance6.Les limites de la performance à tout prix (2 vidéos 2m) 7.Les principaux indicateurs de performance et indicateurs financiers ainsi que la diversité des indicateurs 8.Indicateurs d’activité chez Bouygues , les dividendes et les ratios financiers9.Quelles sont les entreprises françaises les plus rentables ? 10.Parts de marché de la téléphonie mobile et tableaux de bord11.Les indicateurs de résultats des lycées12.Notation financière et éthique chez AXA 13.Les indicateurs de performance chez Carrefour et leur analyse14. Thème 4.2 Les décisions de gestion rendent-elles toujours une organisation plus performante ?

STGCFE : programmes STMG Individu : personnalité, émotion, perception, attitude, comportement Communication interpersonnelle Interactions individu-groupe : caractéristiques des groupes, identité et statut dans les groupes, référence et appartenance aux groupes Interactions individu- organisation: cultures, normes, codes, rituels, attribution, représentations, stéréotypes Phénomènes relationnels : relations formelles et informelles, argumentation et influence, relation d’autorité Activité de travail : conditions de travail, compétence et qualification Evaluation et rétribution de l’activité humaine dans les organisations : indicateurs d’activité et de productivité, rémunération et coût du travail L’individu, qui possède des caractéristiques propres, devient un acteur au sein de l’organisation par les relations formelles et informelles qu’il établit dans son activité de travail. - de caractériser les comportements individuels au sein des groupes ; développer. - évaluer le coût du travail ;

Les conditions de travail dans l'entreprise La protection de la santé et de la sécurité de vos salariés ainsi que l'amélioration des conditions de travail au sein de votre entreprise se placent dans un ensemble d'obligations réciproques, entre vos salariés et vous-même. Tous les établissements occupant au moins 50 salariés ont un Comité d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT). De même, la médecine du travail est obligatoirement organisée, sur le plan matériel et financier, par les employeurs, avec en particulier l'objectif de la prévention des risques professionnels (notamment liés à l'amiante) et la prise en compte des maladies graves au travail. En cas d'accident du travail, d'accident de trajet et de maladie professionnelle, vos collaborateurs bénéficient d'un arrêt de travail et d'une indemnisation légale. En cas d'accident ou de maladie non professionnelle, le salarié peut bénéficier également d'un arrêt de travail. L'état de santé du salarié peut avoir une incidence sur son maintien au poste de travail.

Exemple fiche de paie et modèle bulletin de salaire Exemple de fiche de paie Comment lire une fiche de paie ? La compréhension de chaque ligne du bulletin de salaire peut être difficile. Voici un exemple de fiche de paie réalisée par Rue de la Paye. Découvrez un descriptif de chaque rubrique en passant au-dessus de la zone du bulletin correspondante. Comment savoir si mon bulletin de paie est juste ? Les différents taux varient en fonction des indicateurs fournis par l’administration française, des nouvelles lois et de l’évolution des 528 conventions collectives. Les informations obligatoires sur la fiche de paie Identité de l’employeur Raison sociale de l’employeur Adresse postale Numéro de Siret : identifiant de l’établissement sur 14 chiffres dont les 9 premiers sont le numéro de SIREN Code NAF : il est attribué en fonction de l’activité principale de l’entreprise et sert aux statistiques de l’Insee Numéro URSSAF : identifiant de l’entreprise et caisse de laquelle elle dépend Références du bulletin de salaire Congés payés Matricule et NoSécu

Définition du tableau de bord des Ressources Humaines Le tableau de bord des ressources humaines est un outil de pilotage nécessaire à la gestion de la fonction RH. Historiquement, le tableau de bord trouve ses origines dans le monde du transport et plus précisément de la navigation aérienne. Le tableau de bord des ressources humaines se fonde sur un ensemble de données stratégiques dérivant d’une comparaison entre la situation espérée et la situation réelle. Tableau de bord des ressources humaines : quelle utilité ? Il permet d’avoir, sous les yeux, une traduction détaillée de la situation actuelle du service des ressources humaines. Qu'il prenne la forme d'un logiciel d'un SIRH ou d'un document Excel, le tableau de bord des ressources humaines est l’un des outils incontournables pour la prise de décision. Toutefois, l’utilisation du tableau de bord en matière de ressources humaines demeure limitée. Les objectifs du tableau de bord Tableau de bord des ressources humaines : Composantes Cette fiche répond-elleà votre question ?

Thème 5 : Temps et Risque THEME 5.1 La prise en compte du temps modifie-t-elle la décision ? 1.Les outils de gestion du temps agenda Microsoft ou agenda google ou d'autres outils (démo en ligne code admin, admin) ou l'agenda partagé 2.L’ordonnancement du réseau Pert au diagramme de Gantt (Vidéo 10 m), Gantt sur Excel , Trello une autre manière de gérer les projets (vidéo 17m) et le principe de la gestion de projet 3.Les étapes d’élaboration d’une enquête et un exemple avec l’état des lieux du marketing digital avec les top et les flops . Notoriété, le nom de vos marques à l'étranger 4.La méthode des coûts variables en vidéo 46 m , un QCM et modèle calcul de SR (compte de résultat sans SIG)5.Intérêts simples et composés 6.Actualisation et capitalisation : le principe, simulateur , une application avec la monnaie et un visuel graphique de la perte de pouvoir d'achat 7.Le budget de trésorerie : le principe et modèle de plan de trésorerie Pour aller plus loin1.

Quelques définitions autour de la notion : qualification et compétence « La notion de qualification doit être entendue au sens large : loin de se réduire au savoir technique mis en oeuvre dans le travail, elle ne se sépare pas de la question du statut et des conditions sociales du travail. Il convient de distinguer : la qualification acquise par la formation, attestée par l’obtention d’un diplôme ou d’un examen, la qualification du poste de travail, définie d’une façon négociée ou non, dans la branche ou l’entreprise, la qualification de chaque personne comprise comme une capacité individuelle opératoire pour occuper un poste de travail ». Direction Jeunesse et Sports Lille-Beatep. « Quelles sont les caractéristiques de base d’un système de classification ? les savoirs généraux et professionnels de référence, pour un univers professionnel donné, Les compétences d’arrière-plan qui permettent à la fois de les acquérir et de les solliciter activement, compétences relevant, des pratiques communicationnelles, de la réflexivité, de la civilité ». « J. P.

Conditions de travail dans les entreprises et développement durable Dans tous les pays, qu'ils soient en voie de développement ou développés, les entreprises ont la responsabilité des conditions de travail de leurs salariés. Elles ont l'obligation de procurer à leurs employés des conditions de travail décentes et propices à un bien-être physique et mental, ainsi qu'à une meilleure productivité qui bénéficiera au final à l'entreprise. Les conditions de travail regroupent beaucoup de paramètres : matériels, physiques, moraux, en termes de risques... De nombreux critères doivent être pris en compte : la pénibilité du travail, les risques et accidents au travail, les pathologies relevant du travail, l’hygiène et la sécurité, le bruit, la chaleur ou le froid, l’exposition à des produits toxiques, le harcèlement moral, le harcèlement sexuel, le type de contrat de travail, la rémunération, l’accès à la formation, la possibilité d'expression et d'initiative, etc.

Quels sont les indicateurs d’un mauvais climat social dans l’entreprise ? Le climat social peut être résumé comme le degré de satisfaction de vos collaborateurs. Il s’agit de l’un de vos enjeux-clés : le lien n’est en effet plus à faire entre le bonheur de vos salariés, et l’efficacité et la performance au travail. A quels signaux d’alarme devez-vous faire attention aujourd’hui pour éviter une dégradation du climat social de votre entreprise ? Surveillez et analysez votre absentéisme Il s’agit d’un des indicateurs les plus révélateurs de votre climat social : il vous permet de mesurer l’implication de vos collaborateurs, mais aussi leur motivation au travail. Quelles sont les raisons de l’absentéisme ? Deux types de facteurs expliquent les absences de vos collaborateurs : Comment mesurer l’absentéisme ? Pour offrir des solutions adaptées, il est également nécessaire de le mesurer. Découvrez notre article Bien-être au travail : comment évaluer le bonheur de vos collaborateurs ? Votre turn-over révèle l’implication (ou non) de vos collaborateurs Le vol de matériel

Le bulletin de paie Dernière mise à jour le 31 décembre 2013 Synthèse Au moment du versement de son salaire, un bulletin de paie doit être remis à chaque salarié. Certaines mentions figurent obligatoirement dans ce document. D’autres sont interdites. Enfin, l’employeur peut choisir de simplifier le bulletin de paie. A savoir Des règles particulières peuvent s’appliquer lorsque l’employeur a recours à des dispositifs de simplification administrative : titre emploi-service entreprise, (TESE), chèque emploi-service universel, chèque emploi-associatif. Sommaire Fiche détaillée Quelles sont les mentions obligatoires ? Apparaissent obligatoirement sur le bulletin de paie les informations concernant : l’employeur (nom, adresse, numéro d’immatriculation, code APE, numéro Siret…) ; le salarié (nom, emploi occupé, position dans la classification de la convention collective) ; l’URSSAF ou la MSA (Mutualité sociale agricole) auprès de laquelle les cotisations sont versées ; la convention collective applicable.

Emploi : les étudiants préfèrent une bonne ambiance à une bonne rémunération Recevez nos newsletters : Une étude Ipsos menée auprès de 134 grandes écoles françaises dévoilent que les étudiants privilégient le contenu et l’ambiance de leur futur emploi aux conditions matérielles. Dans leur travail, les jeunes veulent s’engager socialement et ne considèrent pas que la rémunération est une priorité dans leur choix de carrière. Près de 80% des étudiants des grandes écoles ont une idée du métier qu’il veulent exercer une fois diplômés. Les perspectives d’évolution et la fierté que le travail procure sont également des critères mis en avant par les étudiants de grandes écoles, devant les responsabilités et l’utilité du travail. Seul un étudiant sur deux serait fier «d’avoir gagné beaucoup d’argent» Les étudiants de grandes écoles veulent être utiles et participer à l’innovation. Les étudiants préfèrent les grands groupes, les alumni sont tentés par l’entrepreneuriat L’économie sociale et solidaire, un secteur attractif mais encore trop méconnu

Related: