background preloader

La santé du cerveau menacée par les écrans

La santé du cerveau menacée par les écrans
Joël Monzée, docteur en neurosciences et psychothérapeute, croit que le Québec est mûr pour une grande campagne de sensibilisation sur les dangers des écrans en bas âge. Parce que ceux-ci finissent par nuire au développement global et au comportement des jeunes. «Tout au long de la vie, le cerveau va se construire et changer en fonction de ce avec quoi on le nourrit», explique M. Monzée. Le cerveau d'un enfant trop exposé à des émissions à la télévision, à des jeux sur la tablette, l'ordinateur ou le cellulaire comprend le monde qui l'entoure à partir de ces images. Et non par rapport à son vécu corporel et à ses expériences d'interaction avec les autres. «Ce dont on se rend compte, c'est que les enfants qui passent trop de temps sur les tablettes ont de la difficulté à se dessiner, même à l'âge de 7 ou 8 ans. «L'objectif, c'est pas de mettre les écrans à la poubelle. De pair avec la coach familiale Nancy Doyon, M. Risque d'intimidation M. M. Pour M. >> 0 à 2 ans: aucun Établir des limites

http://www.lapresse.ca/le-soleil/actualites/education/201703/24/01-5082143-la-sante-du-cerveau-menacee-par-les-ecrans.php

Related:  Formation parents 3.0Digital Literacy studiesLe cerveau

Garder le même enseignant plus d’une année : les apports et limites du « looping » Au Québec, dans la plupart des écoles, les élèves changent d’enseignant lorsqu’ils passent d’une année scolaire à l’autre. Or, dans certains pays, le looping (ou bouclage) – le fait de rester avec le même enseignant pour au moins deux années consécutives – est une pratique courante. Quels sont les apports et limites de ce type d’encadrement pédagogique? Shutterstock / Monkey Business Images Dans le cadre de référence de son mémoire de maitrise, Roxane Tourigny de l’Université du Québec à Montréal (UQAM) dresse un portrait des avantages et des risques associés au looping en se référant à divers travaux de recherches. Quelques avantages du looping L'écolier à la découverte de son esprit À la différence de l’enfant dont le cerveau du bas est enclin à se déréguler, l’adulte moyen sait faire appel à ses ressources corticales du haut pour intégrer ses débordements émotifs à la logique des choses. Mardi dernier, à la cafétéria du CHU Sainte-Justine : « Lasagne ou macaroni ? — Hier, on a eu droit à de la lasagne, me semble ? — De la végétarienne, docteur.

Les emplois de demain nécessitent... Michel LeblancPrésident et chef de la direction, Chambre de commerce du Montréal métropolitain et 29 autres signataires* Nous sommes en pleine révolution technologique 4.0. De plus en plus d’entreprises des secteurs innovants, comme l’aérospatiale, les sciences de la vie et les technologies de l’information et des communications, utilisent l’internet mobile, l’automatisation du savoir, une plus grande connectivité des tâches, le big data ou encore la robotique. Drogue et cerveau Le fait de mieux se connaître soi-même est déjà une raison suffisante pour s’intéresser à l’action des drogues dans le cerveau. Après tout, c’est notre cerveau qui fait de nous des humains. Mais il y a aussi une raison pratique. On dit beaucoup de choses sur les drogues. La science peut nous aider à y voir plus clair et à mieux comprendre ce qui est bon ou nocif● pour nous.

Une avocate a réécrit les conditions d'utilisation d'Instagram comme si elles étaient expliquées à un enfant de 8 ans - Business Insider France Capture d'écran de "Black-ish" S02E12. ABC. Aucun mineur qui utilise Instagram n'a lu en entier les conditions d'utilisation du réseau social. C'est ce qu'affirme un rapport des services du délégué britannique aux droits des enfants, intitulé "grandir à l'ère du numérique", publié le 5 janvier 2017 et repéré par le site d'information Quartz.

«Cerveau en tête»: Ce que le cerveau regarde… Du 13 au 16 mars derniers, l’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR) était l’hôte de quatre conférences présentées dans le cadre de la semaine Cerveau en tête. Celle du lundi était offerte par Sébastien Hétu, chargé de cours au département de psychologie. «Le regard social de notre cerveau et pourquoi il a parfois besoin de lunettes», titre de la conférence de monsieur Hétu, met de l’avant la notion de cerveau social.

Ados et portable : mode d’emploi pour un bon usage D’après l’étude Junior Connect’ 2016, 18 % des 7-12 ans et 77 % des 13-19 ans possèdent un smartphone. Si vous avez décidé d’équiper votre ado d’un téléphone portable comment faire pour que tout se passe bien avec cet appareil ? Nos conseils, et un test du magazine Okapi, pour vous y aider. L’influence du jeu sur le cerveau – Blog Toolearn Un allié Loin l’intention de faire ici un exposé en psychologie ou en médecine neurologique, toujours est-il que certains aspects s’avèrent très intéressants pour mieux comprendre ce en quoi le jeu vidéo, ou plus particulièrement, la gamification en général, s’avère être un véritable allié au développement de notre éducation. Selon Johan Huizinga(1), l’Homme est défini par trois caractéristiques principales : l’Homo Sapiens, l’Homo Faber et l’Homo Ludens, respectivement, le savoir, la fabrication et le ludique, le dernier étant un élément important au développement culturel de l’être humain.

Comprendre pour créer, créer pour comprendre....mais encore ? Chaque élève ou binôme a été très autonome dans la conception de ces vidéos. Nous avons fourni tablettes, applis… et vérifié les droits d’images et autorisations parentales. Nous n’étions là que pour répondre à leurs questions, les encourager. Au final, nos élèves se sont dépassés, nous ont surpris tout en développant des compétences en info-doc et en EMI (dans la matrice EMI : être auteur, assumer une présence numérique, partager des informations de manière responsable). Pour approfondir la séance avec des plus grands (ou même nous en tant qu’enseignant(e)s), je vous recommande cette vidéo de Dany Caligula «Argent et publicité : les youtubers doivent-ils être critiqués ?

forme du cerveau et apprentissage L’anatomie du cerveau influe sur le contrôle cognitif, compétence essentielle pour l’apprentissage et la réussite scolaire. C’est le résultat de travaux menés par le Laboratoire de psychologie du développement et de l’éducation de l’enfant (CNRS/Université Paris Descartes/Université de Caen Basse-Normandie), en collaboration avec le centre NeuroSpin (CEA). Les chercheurs ont montré que l’asymétrie entre les deux hémisphères cérébraux pour un motif particulier d’une région du cortex expliquait une partie des performances d’enfants de 5 ans sur une tâche qui permet de mesurer le contrôle cognitif. D’après les chercheurs, selon les caractéristiques de leur cerveau, les enfants pourraient avoir des besoins pédagogiques différents en matière d’apprentissage du contrôle cognitif. Le contrôle cognitif : un élément fondamental de l’intelligence et de la capacité d’apprentissage

Les théories de l’apprentissage vues par les arts plastiques – Arts Plastiques Pendant longtemps, la psychologie n’a pas profité à l’enseignement. Celui-ci dispensait son savoir de manière descendante sans se soucier du profil de l’apprenant. L’enseignant joue le rôle d’un modèle inaccessible tant son savoir est grand et sa parole ayant valeur d’un dogme. Mais depuis des décennies, la psychologie a changé la manière de percevoir le fait d’enseigner en proposant d’autres systèmes qui pour certains, renversent les rôles: où l’élève devient le constructeur de son savoir et de ses compétences. J’ai repris le plan de la source plus complète en fin d’article de l’Académie de Nice. Une relecture à partir de notre discipline.

Ton fantastique cerveau élastique Savais-tu que tu pouvais entraîner ton cerveau ? Que de faire des erreurs est l’une des meilleures manières pour ton cerveau d’apprendre et de se développer ? Tout comme le fait de soulever des poids permet de renforcer les muscles, le fait d’essayer de nouvelles choses (sans abandonner à la première difficulté!) « Clique si tu es d’accord », un jeu pour comprendre les enjeux de la vie privée sur Internet HabiloMédias, le centre canadien d’éducation aux médias et de littératie numérique, lance un nouveau jeu qui vise à aider les jeunes de 12 à 14 ans à prendre des décisions éclairées lorsqu’ils sont en ligne. Appelé Clique si tu es d’accord, le jeu leur enseigne les compétences dont ils ont besoin pour lire et comprendre les politiques juridiques sur les sites Web et dans les logiciels qu’ils utilisent. Différents scénarios virtuels demandent de trouver des renseignements dans les politiques de protection de la vie privée et les conditions d’utilisation afin de décider de ce qu’ils doivent faire. Pour s’approche de la réalité, ils sont inspirés des politiques et des conditions courantes et écrits dans un langage quasi-juridique.

Le fonctionnement du cerveau peut-il éclairer nos interventions pédagogiques en lecture? Apprendre est un processus qui se déroule en premier lieu dans le cerveau. Lorsqu’un élève réalise un nouvel apprentissage, son cerveau s’en trouve changé. En salle de classe, l’enseignant perçoit ce changement en étant témoin des progrès de l’élève sur les plans scolaire et comportemental : celui-ci apprend par exemple à lire de nouveaux mots, à faire des calculs plus complexes, à affiner certains gestes moteurs, etc. Aujourd’hui, grâce au développement des techniques d’imagerie cérébrale et à une meilleure connaissance du fonctionnement du cerveau, il est possible de mieux comprendre les processus cérébraux qui sous-tendent les apprentissages des élèves. Un cerveau qui se transforme pour apprendre Les nouveaux apprentissages sont possibles en raison de la remarquable flexibilité de notre cerveau, que l’on appelle la plasticité cérébrale.

Related: