background preloader

Etat des lieux, histoire du web, de la bibliothèque, Web, 2.0, 3.0 ? (1/2)

Etat des lieux, histoire du web, de la bibliothèque, Web, 2.0, 3.0 ? (1/2)
Related:  EMI - cult num- humanités digitales -information literacy

WikiInfoDoc | Accueil / Presentation browse Liste des notions [afficher] B (base de données, bruit...) D (document, droit de l'information...) I (identité numérique, indexation...) O (opérateur, outils de recherche...) P (pertinence, publication...) R (référence, réseaux sociaux...) T (thésaurus, type de document...) V (veille, vocabulaire contrôlé...) Ce Wikinotions InfoDoc est un projet collaboratif piloté par l'APDEN (ex-FADBEN), Association des professeurs documentalistes de l’Éducation Nationale, destiné à préciser le contenu d'un enseignement en information documentation. Il s'agit, depuis novembre 2013, d'une nouvelle version du Wikinotions développé en 2010, avec un changement d'outil, une plus grande ouverture aux contributions, la volonté de compléter le travail effectué autour des notions. Cet outil cherche à associer acteurs de terrain et chercheurs dans la définition de notions essentielles et la mutualisation de pistes pédagogiques sur ces mêmes notions.

Culture numérique dans l'éducation - FADBEN - Fédération des enseignants documentalistes de l’Éducation nationale Culture numérique dans l'éducation Le terme de « culture numérique » vise à rendre compte d'un basculement dans les modes de production et de diffusion des connaissances. L'école est confrontée à une double responsabilité : d'une part intégrer les règles techniques et organisationnelles du numérique dans les programmes, afin de permettre aux élèves de mieux maîtriser leur environnement ; d'autre part proposer un enseignement qui tire partie de nouvelles opportunités (formation à distance, travail collectif, accès aux documents,...) La formule usagée du remplacement des savoirs par la capacité « d'apprendre à apprendre » va de pair avec la juxtaposition des documents sans hiérarchisation qui est le sous-produit des moteurs de recherche.

Comment évaluer les notions info-documentaires : une démarche en 7 étapes Guide à l’usage du professeur documentaliste Aujourd’hui, il apparaît de plus en plus nettement que le cœur des apprentissages info-documentaires est conceptuel : il est plus utile, en effet, de connaître et de comprendre les principes essentiels relatifs aux outils, aux processus, aux usages et aux problèmes d’ordre informationnel tels qu’ils irriguent notre « société de l’information » que de courir sans cesse après les éternelles évolutions des outils et les incessantes adaptations procédurales que ceux-ci génèrent. Par ailleurs, et depuis quelques années maintenant, les acteurs de l’éducation, professeurs-documentalistes en première ligne, prennent conscience que les expériences spontanées des élèves ne suffisent pas à les rendre maîtres ni des outils ni des stratégies basiques de la recherche documentaire, sans même parler d’asseoir une culture de l’information ! 1. Les 7 étapes de l’évaluation des concepts info-documentaires 1.1. Exemples : 2. 1.2. Consignes : 1. 1.3. 1. 1. 2. 3. 1.

Commons, commun, communauté 1re séance du webinaire « Biens communs numériques », organisé par le Master recherche Infocom de l’université Paris Ouest et coordonné par Louise Merzeau, en partenariat avec SavoirsCOM1, le Pôle Métiers du Livre de Saint-Cloud et le Master « Architecture de l’information » de l’ENS de Lyon dirigé par Jean-Michel Salaün. Avec Hervé Le Crosnier (@hervelc) et Lionel Maurel (@calimaq). jeudi 23 janvier de 14h à 17h Vous pouvez participer aux séances du webinaire : en vous rendant sur place (Université Paris Ouest Nanterre La Défense, RER A gare « Nanterre Université », 3e étage du bâtiment E) ;en le suivant à distance depuis le blog du Master, en direct et/ou en différé ;en participant à la conversation vidéo pour échanger en direct avec les intervenants (dans la limite de 10 participants simultanés). Vous devrez pour cela accepter l’invitation à rejoindre le hangout depuis votre compte Google+. Mot-dièse du webinaire : #M2Communs. → Visiter le blog du Master Recherche Infocom

Les humanités digitales : un renouveau pédagogique ? – Le guide des égarés. Je publie ici ce travail initialement destiné à une revue de vulgarisation de la recherche, mais qui a finalement été refusé pour des motifs inconnus. Je préfère le mettre ici en ligne : il s’adresse à un public élargi car les initiés des humanités digitales n’y apprendront rien de particulier. J’espère néanmoins que l’année 2016 verra davantage de publications et de manifestations sur cette thématique (d’après mes infos, cela devrait être davantage le cas !) Le contexte des humanités est d’abord celui d’une interrogation des processus et méthodes de recherche avec l’utilisation de plus en plus fréquente d’outils issus de l’informatique. « 1. Pour nous, les digital humanities concernent l’ensemble des Sciences humaines et sociales, des Arts et des Lettres. Le choix d’évoquer des humanités digitales permet également de mieux prendre en considérant des aspects matériels que les discours simplistes de la matérialisation ont pu minimiser. La participation à la transcription. L’annotation

sic-et-doc Culture numérique : un concept récent Culture numérique et culture informationnelle Milad Doueihi introduit et consacre l’expression "culture numérique" dans son ouvrage "La grande conversion numérique", en 2008. : «Le numérique s’est imposé comme une nouvelle culture qui modifie notre rapport à l’espace, à la politique, aux choses et à nous-mêmes » Le concept introduit l'idée que le numérique génère sa propre culture, notamment à travers l'évolution des rapports entre les outils et la pensée, ainsi qu'à travers les pratiques. L'approche de Marcello Vitali Rosati à tavers son blog.sens-public La réflexion de Bernard Stiegler autour de l'organologie Alain Giffard, Manifeste pour la culture numérique

Conférence de Carol Collier Kuhlthau : Repenser l’Information Literacy au 21ème siècle Compte-rendu de la conférence de Carol Collier Kuhlthau donnée à l’université de Tallinn, le mercredi 19 octobre 2015 dans le cadre de la conférence européenne sur l’Information Literacy ( ECIL 2015) par Karine Aillerie. Carol Collier Kuhlthau , Professeur émérite, Département Science de l’information et des bibliothèques, Université Rutgers . Centre de recherché pour la scolarité internationale dans les bibliothèques scolaires . Princeton, New JerseyKarine Aillerie Chargée d'études [Direction R&D usages du numérique éducatif – réseau Canopé] . Source : @jesuslau Préambule Carol Collier Kuhlthau est à l’origine d’un modèle cognitif de la recherche d’information parmi les plus mondialement connus et appliqués. Depuis les premières réflexions à propos de l’information literacy, énormément de changements sociaux, culturels et techniques se sont produits. Si l’on reprend la définition première de l’information literacy donnée par L’ALA (American Library Association) : Voir le diaporama

Culture numérique Enseignant en DUT depuis maintenant presque 10 ans, j'attaque demain (refonte des "programmes pédagogiques nationaux" oblige), un nouveau cours intitulé "Culture numérique"**. 12 heures en amphi sur le sujet avec des étudiants de première année. Wesh gros. Impression étrange de ne pas trop savoir pourtant par quel bout l'attraper, cette "culture numérique". Impression étrange parce que le dernier cours de culture numérique auquel j'ai assisté était dispensé magistralement par Hervé le Crosnier. Impression étrange également parce que je ne sais finalement pas trop ce que c'est que cette "culture numérique". Troublant enfin de voir ce que le numérique n'a de cesse de changer précisément dans nos pratiques de l'enseignement. Alors pour ce cours là, voilà comment je vais procéder. Une fois que ce sera fait, dans la liste des pertes affichées, on essaiera alors de trier le bon grain de l'ivraie, de hiérarchiser les pertes : des plus cruciales, des plus vitales aux plus accessoires.

Apprendre ensemble à grandir connectés Une interview vidéo d’Anne Cordier, chercheuse en Sciences de l’Information et de la Communication, a été publiée sur la chaîne Youtube de Ludovia Magazine.Dans cet entretien sur les pratiques médiatiques adolescentes Anne Cordier s’appuie sur les enquêtes de terrain qu’elle a menées pour remettre en cause le mythe des Digital Natives. Ce mythe répandu empêche les enseignants de trouver leur juste place dans la relation pédagogique. Or le numérique ne remet pas en cause la nécessité de la relation élève/enseignant, d’ailleurs réclamée par les adolescents eux-mêmes. Les pédagogies socio-constructivistes, qui prennent en compte les pratiques des apprenants (et dans le cas du numérique, les pratiques non formelles sont importantes), mettent l’accent sur cette relation élève-enseignant, comme sur la relation entre pairs et le rôle essentiel du langage.

Related: