background preloader

Le travail des femmes au XIXe siècle

Le travail des femmes au XIXe siècle
Contexte historique Si le thème du travail dans la peinture est courant en Hollande, et ce depuis le XVIIe siècle, ce n’est pas le cas en France, où l’on a longtemps jugé ce sujet indigne. Boucher et Fragonard ont, certes, peint des lavandières au XVIIIe siècle, mais ce n’était là qu’un prétexte pour montrer des scènes galantes et des paysages oniriques. Millet est un des premiers, au milieu du XIXe siècle, à décrire sans détour des scènes de labeur, en l’occurrence celles de paysans ; il ouvrait ainsi la voie à l’exploration d’un thème dans lequel s’inscrivent ces quatre toiles conjuguées au féminin. Analyse des images Au-delà de ce premier point, force est de constater que le traitement varie d’une œuvre à l’autre. Chez Daumier comme chez Delachaux, il se dégage des personnages une impression de noblesse. Au contraire, La Blanchisseuse suggère clairement la difficulté de la tâche accomplie jour après jour. Chez Degas, l’approche du sujet est différente. Interprétation

http://www.histoire-image.org/site/etude_comp/etude_comp_detail.php?i=217

Related:  Travail des femmeswomen studies

Femmes au travail Contexte historique Dès qu’il arrive à Paris, en 1881, Steinlen, Vaudois de naissance, se rapproche des milieux ouvriers anarchistes dont il accepte d’illustrer régulièrement les revues et journaux (La Voix du Peuple, Le Chat noir, Le Chambard socialiste, La Feuille,L’Assiette au beurre…). Il s’intéresse donc tout naturellement au monde du travail et spécialement au labeur des femmes, objet de débats acharnés, en France, durant la seconde moitié du XIXe siècle.

Comment être une cru… une fille féminine ? Internet répond à toutes vos questions. Certes, il y a toutes les fois où il répond "C’est le cancer" à la plupart des interrogations pour le plus grand bonheur des hypocondriaques ; mais tout de même, il serait bien réducteur de ne pas parler de toutes les merveilles que nous offre le web. Ainsi, qui n’a jamais pu en apprendre plus sur un sujet donné en quelques clics sur un moteur de recherche ? Découvrir des images incroyables d’un phénomène rare à l’autre bout du monde ? Ou plus généralement, vérifier si une vedette des années 80 était morte ou vivante (tant que vous n’avez pas le réponse, on parle de vedette de Schrödinger) ? Le sexisme dans les jeux vidéo L’industrie et la communauté Le sexisme dans les jeux vidéo est un sujet qui devient de plus en plus présent car beaucoup de joueuses ont décidé de parler de leurs mésaventures au sein de cette communauté dont elles s’estimaient partie intégrante. L’article de Marlard sur le sexisme dans la communauté très bien documenté et qui ne laisse pas indifférent (cf. les commentaires) m’a donné envie de fournir une analyse un peu différente du phénomène. Comme précisé dans cet article, le monde du jeu vidéo n’est pas une exception mais plutôt un reflet de notre société comme la plupart des arts ou modes d’expressions. Il est à noter que dans ce débat, on mélange souvent la représentation de la femme dans les jeux et le harcèlement que les joueuses subissent.

L'atelier de couture Contexte historique C’est sous le règne de l’impératrice Eugénie que naît le concept de haute couture, avec un nouveau protagoniste : le grand couturier. Jusqu’alors, les couturiers étaient des personnes de condition modeste – des femmes, en général –, qui se déplaçaient pour aller travailler chez leurs clients. Répondre aux remarques sexistes Quelque part entre drague, insultes ou harcèlement sexuel, il existe chez certains hommes une façon plus ou moins vulgaire et équivoque de s’en prendre aux femmes… En une phrase ou deux, ils sexualisent la relation et mettent leur interlocutrice en position d’infériorité. Aucune loi n’interdit ces comportements. Mais la société les tolère et incite même les femmes à trouver cela drôle et sympathique. Or, qu’elles en profitent pour mesurer leur séduction, qu’elles raillent ces propos ou qu’elles en souffrent, les femmes ne se réjouissent jamais des insistances des « mecs lourds » et de l’arrogance soft du « paternalisme lubrique ». Animée par Natacha Henry, cette session permet aux femmes de mieux comprendre l’importance du phénomène et de connaître les clés pour répondre efficacement en fonction des situations rencontrées. « Répondre aux remarques sexistes » fait partie du cycle « Speak up!».

Technique de séduction pour adolescentes (Vive les stéréotypes, 11) Samedi, je suis allée faire un tour à la Fnac, chose que j’évite en général. En passant devant les présentoirs pour ados, j’ai été contente d’y trouver "les mots indispensables pour parler du sexisme" de Jessie Magana et Alexandre Messager. Et puis j’ai jeté un coup d’oeil aux titres des livres d’à côté…

Femmes à l'usine Contexte historique Dans le second XIXe siècle, avec la généralisation des machines qui exécutent elles-mêmes les travaux de force, le travail féminin s'impose dans les manufactures. Les femmes sont d’abord massivement employées dans les grandes fabriques textiles de Lyon, Lille et Mulhouse... où elles perçoivent un salaire souvent inférieur de moitié à celui des hommes. expositions - Maison pour l'égalité femmes-hommes Les pionnières Une trentaine de panneaux et autant de portraits de femmes.... artistes, sportives, scentifiques, philosophes ou encore millitantes, cette exposition nous invite à la rencontre de quelques une des figures illustres de l'Histoire. Louise Labé, Olympe de Gouges, Geroges Sand, Louise Michel, Simone de Beauvoir ou encore Simone Veil figurent parmi 28 portraits de femmes, mais surtout ces 28 destins exceptionnels qui jalonnent l'histoire (longue) de la construction d'un monde plus égalitaire et plus juste. 28 panneaux indépendants Format 60 cm x 80 cm, papier 130 gr/m² plastifié avec œillets (haut et bas) Voir un extrait des panneaux en format réduit

Comment combattre le sexisme à la récré Le gouvernement basque propose de changer les jeux dans les cours de récréation pour donner plus de place aux filles. Le projet a été testé dans 50 écoles et s'étendra à 150 nouveaux établissements lors de la prochaine rentrée scolaire. A l'heure de la récréation, à l'école El Casal, dans la localité d'Abanto [province de Biscaye, nord de l'Espagne], les enfants jouent à toutes sortes de jeux. Diabolo, corde à sauter, katu katu [chat chat : lancer le ballon pour qu'un camarade le rattrape], truke [troc : sorte de balle aux prisonniers qui se joue à de très nombreux joueurs], baseball, élastique, football…Tous, filles et garçons, ont leur espace, y compris ceux qui préfèrent peindre ou passer le temps à bavarder. Ce centre est l'un des 50 où le ministère de l'Education teste sur cette année scolaire son plan de mixité dans les classes. L'année prochaine, il sera élargi à 150 établissements, publics et privés [sous contrat], dans la mesure où il donne de bons résultats.

Related: