background preloader

Qu'est ce qu'un bon prof ?

Qu'est ce qu'un bon prof ?
La question des méthodes pédagogiques a toujours soulevé des discours passionnés. Au Québec comme en France, le débat fait rage autour des réformes de l’enseignement. De plus en plus de travaux soulignent l’impact d’un « effet-prof » sur les performances des élèves. À partir de travaux anglo-saxons, le chercheur québécois Clermont Gauthier propose des clés pour un « enseignement efficace », s’appuyant sur une pédagogie explicite. Au passage, il renvoie dos à dos la pédagogie traditionnelle, centrée sur la transmission de savoirs, et les pédagogies « centrées sur l’élève ». Existe-t-il des pratiques pédagogiques plus efficaces que d’autres ?

https://www.scienceshumaines.com/qu-est-ce-qu-un-bon-prof_fr_14908.html

Related:  méthodoSujets de sociéténew docschrishalberstadtDifférenciation - Classe inversée - Evaluation - Pédagogie

JIM.fr - Haut potentiel intellectuel et TDA/H. Ressemblances, différences, co-existence ? *Centre hospitalier universitaire vaudois (CHUV) et Université de Lausanne (UNIL) ; Service universitaire de psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent (SUPEA), Hôpital Nestlé, Lausanne **Service de neuropsychopathologie de l’enfant et de l’adolescent, Hôpital neurologique Pierre Wertheimer, Hospices civils de Lyon Si les particularités du haut potentiel intellectuel (HPI) et du trouble déficit d’attention avec/sans hyperactivité (TDA/H) sont largement décrites dans la littérature, les liens entre ces deux profils sont moins connus. Il est pourtant établi que HPI et TDA/H partagent des manifestations communes comme l’agitation, les difficultés scolaires ou les troubles du comportement. Cette similitude sémiologique est responsable de confusions, d’errance diagnostique, voire de choix thérapeutiques discutables.

« La liberté de consommer est une illusion bien cher payée Basta ! : Instaurer un revenu de base, aussi appelé revenu d’existence ou allocation universelle, est une revendication qui commence à émerger. Vous faites une nouvelle proposition en ce sens. En quoi votre projet est-il original ? Au début était le sociocognitif J’enseigne dans une UE d’initiation à la psychologie cognitive. L’UE, en FOAD, rassemble des étudiants de métropole et d’outre-mer qui, a priori, ne se connaissent pas et ne se rencontreront peut-être physiquement jamais. J’ai donc mis en place un dispositif qui encourage les interactions pour combattre l’isolement et la solitude dans l’effort.

Socle commun de connaissances, de compétences et de culture <div>Source : Page web du Socle commun </div><div>education.gouv.fr</div>www.education.gouv.frRetrouvez ce texte r&eacute;glementaire sur la page du Bulletin officiel <div>Domaine 1 : les langages pour penser et communiquer</div><div><br></div><div>Le domaine des langages pour penser et communiquer recouvre quatre types de langage, qui sont à la fois des objets de savoir et des outils : la langue française ; les langues vivantes étrangères ou régionales ; les langages mathématiques, scientifiques et informatiques ; les langages des arts et du corps. Ce domaine permet l'accès à d'autres savoirs et à une culture rendant possible l'exercice de l'esprit critique ; il implique la maîtrise de codes, de règles, de systèmes de signes et de représentations.

Réflexions sur la remédiation Commençons la nouvelle année civile par un petit topo sur la remédiation, qui, comme chacun le sait, est une des – nombreuses – priorités du gouvernement Olivier. Soutenir les élèves en difficulté, agir le plus rapidement possible sur les lacunes dès qu’elles pointent le bout de leur nez. Rares sont ceux qui ne peuvent souscrire à un tel programme. Encore faut-il s’entendre sur ce qu’on entend par « remédiation », dans la mesure où chacun la voudrait à la fois accessible à tous… et efficace. Certains se prennent même à rêver d’une remédiation si performante qu’elle mettrait définitivement à terre tout ce que notre enseignement compte d’échec scolaire et de redoublement.

Conseils et idées : Guide Vous trouverez ici de nombreux conseils pour inverser votre classe. Découvrez comment encourager vos élèves à utiliser les ressources, comment les noter, les aider, les motiver, les rendre actifs et créatifs, etc. Cette page étant une peu longue, voici un sommaire des points abordés : I. Les éditocrates contre Jean-Luc Mélenchon (bis repetita) Durant les campagnes électorales, et a fortiori durant celles qui précèdent une élection présidentielle, la chronique des affrontements entre les candidats prime sur le journalisme d’information sur les projets et les propositions politiques. S’il est parfois question du fond, des programmes, ou des aspirations des électeurs, l’enivrante mélodie des commentaires et des sondages a tendance à saturer les rubriques politiques des principaux médias. Lesquels, obnubilés par la course de tête entre les principaux favoris, ne semblaient pas, au départ, hostiles à Jean-Luc Mélenchon. En tout cas, dans une bien moindre mesure qu’en 2012.

Kant a-t-il inventé les sciences cognitives ? La référence à Emmanuel Kant revient régulièrement dans les sciences cognitives contemporaines. Filiation réelle ou coquetterie rhétorique ? Les sciences cognitives sont-elles kantiennes ? Voici une question qui ne devrait pas préoccuper outre mesure le citoyen ordinaire. Pourtant, elle devrait être considérée comme de la plus haute importance par ceux qui se préoccupent du fonctionnement de l’esprit humain. Car derrière cette question érudite s’en profile une autre plus fondamentale : les sciences cognitives ont-elles besoin de philosophie ?

Autonomie, responsabilité et coopération : ce qu’en disent les élèves utilisant un plan de travail 1 consul (...) 1Le socle commun de connaissances et de compétences correspond au minimum à maîtriser par chaque élève français à la fin de sa scolarité obligatoire. Depuis 2005, il regroupe les connaissances, compétences, valeurs et attitudes nécessaires pour « réussir sa scolarité, sa vie d'individu et de futur citoyen.1 » Les compétences relatives aux piliers 6 (Les compétences sociales et civiques) et 7 (L’autonomie et l’initiative) du socle commun revêtent une dimension transversale. Cela signifie qu’elles ont un statut d’une égale importance à celles des autres piliers (Décret du 11 juillet 2006, p. 4.) mais qu’elles ne disposent pas de durée spécifique d’enseignement.

La classe inversée : la classe dans le bon sens… Depuis quelques années, les enquêtes sur l’école sont de plus en plus inquiétantes tout particulièrement sur le cycle du collège. Les professeurs constatent de plus en plus d’élèves démotivés, manquants d’implication et une certaine passivité en classe. C’est face à ce problème qu’une méthode venue des Etats-Unis se développe : la classe inversée. Celle-ci est née aux Etats-Unis avec les expériences d’Eric Mazur, Professeur à Harvard et de Salman Kahn. Pratiquée aussi au Canada, peu d’enseignants se sont lancés en France. Le principe en est simple : il s’agit du renversement de l’organisation traditionnelle de la classe caractérisée par la leçon en classe et des devoirs ou exercices à la maison.

3 clés pour utiliser vos talents (2/2) Lire la précédente chronique de Maud Simon : 3 clés pour identifier vos talents (1/2) Utiliser vos talents, ce n’est pas un luxe, ni une considération mineure. Attention, je ne parle pas de vos « compétences », de ce que vous avez appris à faire correctement, mais de vos talents, de « ce qui vous énergise hautement ». Car c’est en les exploitant que vous serez professionnellement, le plus efficace, productif, innovant et créatif possible; et personnellement, le plus résilient et le plus épanoui possible. Ne pas utiliser ses talents, c’est aller contre sa nature, c’est nager à contre-courant, c’est essayer d’être quelqu’un d’autre que soi, et c’est par conséquent s’éloigner de soi. C’est tout de même bien dommage, quand on y pense.

Related: