background preloader

Persée : Portail de revues en sciences humaines et sociales

Persée : Portail de revues en sciences humaines et sociales
Related:  Les courants critiques : la cognition située, distribuée, inca

Salembier - cognition(s) Introduction Il est d'usage lorsque l'on se lance dans la rédaction d'un article thématique à visée introductive de débuter par une série d'avertissements à valeur prophylactique dont l'objectif est de prémunir l'auteur contre tout reproche éventuel à venir qui soulignerait son manque d'exhaustivité dans le traitement du thème considéré. Je ne dérogerai donc pas à cette règle coutumière en insistant sur le fait que cette contribution à la série de séminaires organisés par le LCPE et qui fait l'objet de la présente publication, n'avait et n'a toujours pour ambition que de présenter succinctement trois perspectives ou cadres généraux (plutôt que théories) pour l'étude de la cognition en situation dite « naturelle ». Pour ce faire, j'insisterai sur quelques points qui me paraissent caractéristiques des trois approches présentées : Cognition Située, Cognition Distribuée, Cognition Socialement Partagée. Figure 1 : Trois cadre d'analyse des activités cognitives. 1. 2. 3.

Cognition incarnée : à quoi ressemble l’idée de chien « La Quatrième Question Il faut vous dire que je prépare la nouvelle édition de mon livre Le Cerveau et la pensée (3ème édition paru en 2000). Dans la première partie, je voudrais faire une présentation de quelques théories aujourd’hui dominantes en sciences cognitives et qui ont pris le pas sur les anciens modèles. En gros, dans les années 1990, (quand a été conçu la première version du livre), un débat opposait le modèle « cognitiviste » (qui conçoit le cerveau comme un ordinateur et la pensée comme un programme informatique) et le modèle « connexionniste » (qui conçoit le cerveau comme une fourmilière). J’aurais l’occasion d’y revenir. Aujourd’hui, ces modèles ont perdu de leur force et de nouvelles théories ont pris le relais. Elles ont pour nom: cognition « incarnée », « située » ou « distribuée ». L’idée de « cognition incarnée » part du constat que notre cerveau est un organe vivant relié à un corps (lui aussi vivant) et est plongé dans un environnement sur lequel il agit. Je crois que oui.

sans titre L’hypothèse de la cognition (ou action) située et la tradition d’analyse du travail de l’ergonomie de langue française - theureau.pdf La théorie des champs conceptuels - RDM - Recherches en Didactique des Mathématiques - - Recherche en didactique des mathématiques Résumé L’objet de la théorie des champs conceptuels est de fournir un cadre aux recherches sur les activités cognitives complexes, principalement sur les apprentissages scientifiques et techniques. C’est une théorie psychologique du concept, ou mieux encore, de la conceptualisation du réel : elle permet de repérer et d’étudier les filiations et les ruptures entre connaissances du point de vue de leur contenu conceptuel ; elle permet également d’analyser la relation entre les concepts comme connaissances explicites, et les invariants opératoires qui sont implicites dans les conduites des sujets en situation, ainsi que d’approfondir l’analyse des relations entre signifiés et signifiants. Abstract The aim of the « conceptual field theory » is to provide a framework for research on complex cognitive activities, mainly on learning mathematics, sciences and technology. Resumen

Persée : Portail de revues en sciences humaines et sociales Results 1 - 10 out of 129 . Review : 33 Other : 18 Critical note : 21 Article : 46 Liminary : 8 Editorial : 3 Refine search : Journal Keywords Date Language Abstract Illustrations may be disseminated Targets in the text Types of documentary units Widen the search : Partner sites Keywords Documents with limited access Other research sections +(authorId:persee_48458 authorId:"auteur cmr_260" authorId:"auteur reco_5274" authorId:"auteur annor_871" authorId:"auteur reso_207" authorId:"auteur cea_133" authorId:"auteur tiers_669" authorId:"auteur ahess_12252" authorId:"auteur ephe_1385")

Interaction sociale et cognition située : quels modèles pour la recherche sur l’acquisition des langues ? 1 Nous remercions Ulrich Krafft et Daniel Véronique pour leurs remarques très fines et stimulantes (...) 2 Parmi les exceptions, voir Véronique (1997). 1Lorsqu’on aborde les processus1 acquisitionnels dans l’interaction sociale, le problème se pose de savoir quel modèle de la cognition peut être articulé de façon cohérente avec les présupposés interactionnistes. Cette question est centrale tout en demeurant souvent implicite2 : mises à part les références, souvent rapides, aux idées vygotskiennes, les approches socio-interactionnistes du développement des langues secondes ou étrangères (L2) peinent à définir une conception de la cognition qui soit cohérente par rapport à leurs perspectives spécifiques. Sans une telle approche, il semble pourtant difficile de penser la complexité des dimensions interactives susceptibles de structurer certains processus cognitifs liés à l’acquisition langagière. 3 Pour une présentation plus générale voir Pekarek Doehler (dans ce volume). 2.1. 2.2. 152.3.

Cognition: un processus situé, distribué et perceptif 1 Cognition située A différence de la théorie socio-constructivisme qui se focalise sur les processus cognitifs indépendants de l’environnement d’apprentissage, la théorie de la cognition située et distribuée se concentre plutôt sur l’environnement dans lequel l’apprentissage intervient. L’environnement est constitué par deux contextes: le contexte social (l’environnement, le lieu) et le contexte physique (interaction entre les individus). En fait, le socio-constructivisme se concentrait seulement sur le contexte physique (la présence simultanée de plusieurs membres pour collaborer) pour étudier l’apprentissage. 2 Cognition distribuée La cognition est ici abordée comme un processus distribué, dont les dimensions sont : physiques, mentales et aussi sociales. 3 La personne-plus Les environnements physiques et sociaux participent à la cognition en tant que véhicules de la pensée, et pas uniquement comme source d'information ou comme supports matériels des productions d'un individu.

RR042-10.pdf

Related: